News

Conflit de scénaristes sur Jurassic World

Conflit de scénaristes sur Jurassic World

Dire que le développement de Jurassic World a été tortueux serait un doux euphémisme, et à soixante-sept jours de la sortie du film en salles on pensait que les plus gros rebondissements étaient derrière nous. Mais c'était sans compter sur un ultime twist comme tout droit sorti de l'imagination des meilleurs scénaristes hollywoodiens.

 

Et c'est bien de scénario qu'il sagit puisque la très influente Writers Guild of America (le syndicat des scénristes) s'est opposé à Universal à la suite de la diffusion du dernier trailer lors du SuperBowl. En cause, le panneau "Ecrit par" [Written by] dans les crédits, qui mentionne Derek Connolly et Colin Trevorrow, alors que la WGA estime que Rick Jaffa et Amanda Silver, les auteurs de la version précédente du scénario devraient y être associés.

 

Le syndicat des scénaristes demande que la mention "Ecrit par" soit remplacée par "Scenario de" [Screenplay by] suivi des quatre noms. Un conflit qui peut sembler anodin mais qui a son importance, notamment en terme de prestige, au sein de la WGA. La mention "Ecrit par" est considérée comme la plus "haute" car elle implique que les auteurs ne se soient basés sur aucune source scénaristique préexistante.

Trevorrow et Connolly ont fait appel de cette décision, arguant que leur travail sur Jurassic World ne s'est basé d'aucune façon sur le script proposé par les deux précédents scénaristes associés au projet. A noter que même si le film semble présenter des similitudes avec le scenario abandonné de 2005, le travail des scénaristes qui ont précédé Jaffa et Silver, n'est pas impliqué dans ce différend.

 

La WGA se réunira à nouveau vendredi prochain pour statuer sur cet appel. Colin Trevorrow s'est exprimé sur Twitter pour rappeler que rien de tout ça ne comptera au moment où nous découvrirons le film. On aimerait quand même que le point soit éclairci afin de savoir qui on devra tenir pour responsable de ce qu'on verra.

 

MISE A JOUR :

Après un nouvel arbitrage de la WGA, le générique du film affichera les panneaux suivants:

Screenplay by Rick Jaffa & Amanda Silver and Colin Trevorrow & Derek Connolly;

Story by Rick Jaffa & Amanda Silver;

Based on characters created by Michael Crichton.

 

Source : Deadline.com

Pour revivre les 12 ans de "development hell" de Jurassic Park 4, c'est par ici.

 

Un nouveau spot TV pour Jurassic World

Un nouveau spot TV pour Jurassic World

La diffusion du dernier épisode de la saison de The Walking Dead, hier soir aux Etats-Unis à été l'occasion de découvrir quelques images inédites de Jurassic World, dans un spot d'une trentaine de secondes centré sur l'Indominus rex et ses méfaits.

 

Lego Jurassic World : le trailer

Lego Jurassic World : le trailer

Quel meilleur moyen de commencer cette semaine en arrivant en retard au taf que de regarder le premier trailer complet du prochain jeu vidéo de la licence Jurassic Park ? Comme attendu la vidéo confirme que le ton sera axé sur "l'humour" et que le soft suivra la trame des 4 films, bien que cette bande-annonce se focalise principalement sur le premier. 

 

 

Et en bonus, un nouveau visuel promotionnel, qui ferait un bon candidat pour la jaquette du boitier du jeu :

[Act of sheer will] Créer un jeu de plateau Jurassic Park

[Act of sheer will] Créer un jeu de plateau Jurassic Park

"Act of sheer will", pour reprendre les mots de John Hammond, est une série d'articles visant à mettre en lumière les fans qui dans l'ombre consacrent tout ou partie de leur temps libre à un projet rendant hommage ou inspiré de Jurassic Park.

 

Si vous fréquentez un tant soit peu le fandom Jurassic Park, vous n'avez sans doute pas pu passer à côté de ce projet de jeu de société. Initié sur le forum spécialisé du site trictrac.net, le jeu a fait un petit buzz il y a quelques mois en étant relayé par quelques sites généralistes. Aujourd'hui le protoype a évolué, les règles ont changé et le jeu a pu être testé pour la première fois par son public lors du Festival International des Jeux de Cannes il y a une dizaine de jours. L'occasion d'en faire l'objet du deuxième épisode de notre nouvelle rubrique, cette fois-ci en mode interview.

 

Vous n'en êtes pas à votre première création de jeu, comment vous est venue l'inspiration d'un jeu Jurassic Park ?

Tout simplement parce que Jurassic Park m'a marqué dès sa sortie. Et ça ne m'a pas lâché ! Encore aujourd'hui, je suis ce genre de fan qui achète les films JP en quintuple exemplaires pour avoir toutes les éditions... Déjà petit, j'avais créé avec mon frère un gigantesque jeu de plateau Jurassic Park : décors en légo, voitures majorettes peintes en guise de JP Explorer, K7 audio enregistrée avec voix off qui annonçait les événements et mettait l'ambiance... un sacré foutoir ! Ca faisait quelques temps que je voulais me lancer dans la création de jeu. Le premier, sur Uncharted (Naughty Dog) n'a pas pu être finalisé. Le second, JP, sera fait jusqu'au bout !

Avez-vous joué aux jeux de plateau officiels Jurassic Park et Le Monde Perdu ? Qu'en avez-vous pensé ? Vous ont-ils inspiré ?

Le premier jeu sur Jurassic Park avait vite été en rupture de stock en France. Je n'avais pu le récupérer (je ne vous raconte pas la catastrophe...). Mais il y a quelques mois, j'ai trouvé un joueur qui s'en séparait, et j'ai enfin pu avoir ce jeu sur mes étagères. Mais je n'ai pas encore pris le temps de l'essayer (je sais que les avis sur ce jeu sont plutôt moyens). Et pour le Monde Perdu et Jurassic Park 3, impossible de trouver les jeux d'occaz en bon état...! A ce que j'ai pu lire, ces 3 jeux sont plutôt légers (surtout celui sur Jurassic Park). Je ne m'en suis donc pas du tout inspiré (sauf pour l'île Isla Nublar du premier plateau).

 

En plus du thème, qu'est-ce que le jeu emprunte à Jurassic Park, dans ses mécaniques de jeu ?

Le jeu tourne autour d'un axe : le circuit touristique. C'est l'élément du jeu qui est présent depuis les premières versions : les JP Explorer parcourent l'île à travers le circuit du joueur, entre attractions et dinosaures. Il y a aussi la gestion de la météo et tous les soucis que cela peut engendrer. Mais la prochaine version va encore plus mettre l'accent sur le côté... problèmes !

 

Les règles du jeu ont d'ailleurs évolué depuis les premières ébauches du projet. Qu'est-ce qui dicte ces changements ?

Les joueurs, et l'attachement au film. Les joueurs ont été très intéressés par ce jeu à licence. Par contre, le jeu lorgnait trop du côté de la gestion pure et dure, de la construction du parc. Mais Jurassic Park est avant tout un film d'aventure qui se passe mal, très mal. Il y a ce côté "aventure", "danger", qui n'est pas assez représenté dans la version actuelle. C'est surtout ce point là qui fait évoluer les règles, et qui va encore les faire évoluer de façon importante pour la V6.

 

 

Sur un plan plus concret, quels outils/matériel utilisez-vous ? Comment vous-procurez-vous les éléments qui constituent le jeu ?

Les plateaux de jeux sont imprimés sur une imprimante classique, contre-collés sur du papier carton, récupéré dans des magasins de créas, rayon chutes ! Ces plateaux ont aussi été plastifiés. Les cartes sont imprimées à Hong Kong, chez un imprimeur professionnel. Enfin, les pions sont trouvés chez un fournisseur allemand. Pour Cannes, les cartes n'ont pas pu être envoyées à l'impression à temps, du coup elles ont été imprimées chez un reprographe sur du papier 250g, et le tout a été massicoté. J'adore cette partie du travail, qui consiste à fabriquer les éléments du jeu. Tout est trouvable, tout est faisable.

 

Vous étiez récemment à Cannes pour le Festival International du Jeu. Quel était votre objectif en vous y rendant et quel a été l'accueil du public envers le jeu ?

L'objectif était simple : juste prendre la température. Je n'avais aucun autre plan pour ce jeu. Je savais que cette version n'était pas encore aboutie, et que le jeu n'avait pas été assez testé. Il s'agissait juste de profiter de cet événement pour voir si les joueurs étaient intéressés par un jeu Jurassic Park, et commencer à faire connaissance avec le milieu de la création. Et l'accueil a été plutôt bon, malgré une mécanique de jeu pas encore au point. Il y a eu beaucoup de parties jouées, beaucoup de retours positifs, d'avis constructifs, d'idées, de suggestion. Tout ça sera très bénéfique pour le jeu ! Et j'ai pu rencontrer des éditeurs, des journalistes, des illustrateurs, beaucoup de fans de JP et même un paléontologue...!  

Enfin, la question que tout le monde se pose : quel avenir pour le jeu ? Quelles sont les chances pour les fans de pouvoir y jouer ?

J'espère un bel avenir...! Mais c'est un peu tôt pour s'en faire une idée. Le jeu nécessite encore pas mal de travail, et la V6 va présenter de toutes nouvelles règles. Un éditeur est intéressé, et attend la V6. Il ne reste plus qu'à bosser...! Si le jeu n'est pas officiellement édité, je sortirai la version finale en Print&Play, qui permet aux joueurs de télécharger les fichiers du jeu, et de les imprimer chez eux !

 

Malheureusement, depuis la réalisation de cette interview le projet a été mis à l'arrêt en attente d'une décision du service juridique d'Universal suite au signalement du jeu par un éditeur indélicat présent sur le salon de Cannes. Il y en a sans doute qui se disent qu'ils pourraient faire une fortune avec ce jeu.

 

Vous pouvez suivre l'avancée du projet sur la page Facebook qui lui est consacrée, ou sur le forum de trictrac.net.

 

Omar Sy sera le soigneur des raptors dans Jurassic World

Omar Sy sera le soigneur des raptors dans Jurassic World

Après son caméo dans le dernier X-men et son rôle de bad guy dans Good People, la carrière hollywoodienne d'Omar Sy poursuit sa montée en puissance avec un job que n'importe qui lui envierait : soigneur de vélociraptors.

C'est le site Premiere.fr qui rapporte d'un entretien avec Colin Trevorrow, quelques détails sur le rôle du premier acteur français à intégrer la saga Jurassic Park :

"J'ai écrit le rôle spécialement pour Omar, je suis un immense fan, j'ai passé beaucoup de temps en Franc, ma femme est française... Il a un rôle beaucoup plus important que l'on imagine. Il ne s'est pas pointé pour jouer une scène. Il bosse sous les ordres de Chris [Pratt], il est aussi un dresseur de vélociraptors. Une fois que Chris, le dresseur en chef, a fini son job, il emmène les raptors dans leurs cages, il en prend soin, vérifie leurs dentition, ce genre de trucs. Il a une relation très personnelle avec eux. Il y a cette super scène avec Vincent d'Onofrio où Omar parle français aux raptors, Vincent fait mine de comprendre mais en fait il ne comprend rien...

J'ai assumé le fait qu'il soit français, je n'ai pas essayé de l'américaniser. Il a une super scène d'action. Tout ce qu'il fait part de sa relation très proche avec les raptors. Il est hyper cool. On a utilisé son aura, et ses compétences d'acteur à fond. Ce n'est pas un rôle générique : dans X-Men Days of Future Past, n'importe qui aurait pu jouer Bishop, je trouve qu'ils ont gâché son incroyable personnalité."

A la question de savoir si son personnage mourra : "Ah ah, non, tout le monde s'attend à ce qu'il meure : je crois que vous allez apprécier le destin qu'on lui a réservé. Personne ne veut faire mourir Omar.".

Finalement il ne nous manque que le nom de son personnage.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30