The Lost World : Jurassic Park

 

Aventure, action, plate-fome.

Sorti en 1997.

Disponible sur Playstation, Saturn.

Edité par DreamWorks Interactive et développé par Electronics Arts.

 

Plutôt que de reprendre l'intrigue du film, le jeu The Lost World propose d'incarner différents protagonistes, humains ou sauriens, luttant pour leur survie sur Isla Sorna.

 

 

Extrait

Critique

Chasser ou être chassé sur une île sauvage peuplée de dinosaures : voilà Le Monde Perdu. Traquez, attaquez, affrontez des dinosaures dans un riche environnement en 3D au sein duquel la sélection naturelle est la seule loi.
Bien que ce soit un jeu en 3D, les personnages ne peuvent se déplacer que horizontalement, c'est-à-dire à gauche ou à droite. Les sections comportent en grande partie de très bons niveaux de plateforme, mais la plupart d’entre eux ont une difficulté exagérée qui rebutera plus d’un joueur. Un autre défaut du jeu est le fait que l’on ne reprend pas la partie où on a perdu, mais au premier niveau de la section, c’est pourquoi il est difficile d’atteindre la fin d’une section et de jouer avec le  personnage suivant. Ce dernier défaut est apparemment connu des développeurs car le manuel comprend un code permettant de commencer la section de chaque personnages mais avec un nombre de vies limité à trois, autant dire qu’il est impossible de finir le jeu avec un nombre aussi restreint de vie.

Les sons des dinosaures très bien reproduits (en particulier celui du velociraptor et du tyrannosaure) et la musique de fond orchestrale "à la John Williams" nous plonge vraiment dans l’ambiance du jeu. Les graphismes sont superbes (pour l'époque bien entendu) et les niveaux sont de plus en plus réussi au fil du jeu. Les bonus à débloquer sont plutôt intéressants, on a en effet droit à des galeries d’images contenant des artworks, des story-boards ainsi qu’une fin alternative avec Ian Malcolm, joué par Jeff Goldblum.

Malgré ses défauts, ce jeu est sans doute l’une des adaptations en jeux vidéo utilisant l’univers des films Jurassic Park la mieux réussie même si le « scénario » ne respecte pas vraiment le film. Il prend le parti plutôt original (bien que déjà amorcé dans le jeu Jurassic Park sur Megadrive) d'incarner un dinosaure. On incarnera donc successivement les trois principaux carnivores du film: le compsognathus, le velociraptor et le tyrannosaure. En alternance le jeu permet également d'incarner des humains: un chasseur, et Sarah Harding, la paléontologue du film.

Le jeu consiste donc en une succession de tableaux que l'on doit parcourir en affrontant ou en évitant les ennemis (dinosaures ou humains) qui se présentent. Ceux-ci sont assez variés, et pas tous issus du film, on rencontrera une vingtaine d'antagonistes allant du minuscule orodromeus au majestueux brachiosaure, en passant par le parasuchus, seul ennemi aquatique. Les niveaux sont assez inégaux, s'il est toujours amusant de diriger un dinosaure fidèlement modélisé et au comportement réaliste (pour l'époque) pour attaquer à coup de dents tout ce qui passe à proximité, les humains sont à l'inverse très mal fait  et se déplacent bizarrement.

En bref

Un jeu visuellement et musicalement très réussi, retranscrivant fidèlement l'ambiance du Monde Perdu. On prend plaisir à incarner un dinosaure pour venir à bout des mercenaires de l'Opération Récolte.

L'avis du forum

Ce contenu vous a intéressé? Partagez-le :


Votre avis sur cette page