Colin Trevorrow au service des fans ?

Alors que débute aujourd'hui (10 avril 2014) le tournage de Jurassic World nous voulions marquer le coup avec un premier bilan pour analyser, à la lumière de ce que nous savons, la manière dont Colin Trevorrow s'assure du soutien des fans en usant de cet outil à double tranchant que l'on appelle "fan-service".

Le réalisateur a dès le départ annoncé vouloir faire un film à plusieurs niveaux de lecture, qui parle autant aux fans qu'à ceux qui se demandent pourquoi faire un quatrième Jurassic Park (si tant est qu'on ne puisse pas faire partie des deux catégories à la fois, mais c'est un autre débat).

Sa communication s'est révélée moderne et ouverte, répondant volontiers aux questions sur Twitter, s'adressant directement à certains sites de fans lorsque la révélation d'une info sur le film était susceptible de les concerner plus spécifiquement. Il s'est définitivement mis tout le monde dans la poche en acceptant de participer à un épisode du podcast Jurassic Cast, tenu par deux fans anglais.

Mais au delà de la com', cette volonté de fan-service semble également transparaitre dans les éléments du film dévoilés jusqu'ici. On vous en propose donc un petit passage en revue.

 

Au niveau du casting, Colin Trevorrow a ouvertement reconnu que pour lui les anciens rôles principaux n'ont plus leur place dans la saga Jurassic Park. On espère quand même un petit caméo de derrière les fagots, histoire de passer le flambeau et adouber les nouveaux héros incarnés par Chris Pratt et Bryce Dallas Howard. Le réalisateur affiche néanmoins sur le papier une relative volonté de continuité  puisqu'il est allé rechercher BD Wong pour incarner à nouveau le Docteur Wu, généticien de Jurassic Park. L'annonce de ce retour fut d'ailleurs l'occasion de mesurer la différence de niveau de lecture entre les sites de "fans" et les sites généralistes. Ces derniers évoquaient le retour inattendu d'un personnage anecdotique oublié de tous, tandis que les initiés se félicitaient de voir se réaliser une demande de longue date. Le personnage de Henry Wu ayant vu son importance drastiquement réduite au cours de l'adaptation du livre en film, les fans envisageaient depuis longtemps une réhabilitation du personnage, c'est désormais chose faite.

 

Si vous fréquentez régulièrement les internets vous êtes sans doutes familiers avec le concept de "mèmes". Jurassic Park en traine quelques-uns dans son sillage et celui qui est sans doute le plus populaire concerne le technicien Phil Tippett qui était responsable des dinosaures sur le premier film. Un commentaire posté sur YouTube par un illustre inconnu contribua à en faire un sujet de plaisanterie parmi les fans.

 

Lorsque Colin Trevorrow annonca le retour du technicien sur Jurassic World il exploita ce mème en s'adressant à Phil pour lui dire qu'il allait lui donner une nouvelle chance et de bien se rappeler qu'ils savent ouvrir les portes. Les initiés saisirent immédiatemment la référence, les autres mirent quelques temps à comprendre ce qui se passait.

 

Une autre exigence répandue dans les milieux autorisés est le retour de l'action sur Isla Nublar, l'île du premier film. Parce que oui, il y a deux îles avec des dinosaures. Si ce que l'on sait du scénario (l'ouverture d'un nouveau parc par un milliardaire indien) aurait aisément pu justifier le fait d'aller voir ailleurs, Trevorrow a choisi d'e suivre la vox populi et d'opérer un retour aux sources sur l'île des brumes.

 

 

Il y a quelques semaines, des artworks montrant à quoi pourrait ressembler le nouveau parc ont été repérés sur le blog d'un artiste lié au projet, avant d'être retirés précipitamment. Si nombre d'entre nous déploraient l'aspect résolument futuriste de ces concepts, ils reprenaient néanmoins un design rappelant le toit du centre des visiteurs du Jurassic Park original. Autre détail moins flagrant, ils figuraient un monorail serpentant dans les montagnes, en lieu et place du bon vieil Explorer guidé par des rails. Si le monorail n'est jamais apparu dans les précédents films, les plus gamers d'entre nous se souviennent que c'est un moyen de locomotion qui était présent sur Isla Sorna dans le jeu Trespasser. L’un des décors en construction pour le film sur l'île de Kauaii évoque d’ailleurs un genre d’abri qui pourrait s’apparenter à une version jurassique d’une station de métro.

Autre possibilité : les ouvriers en charge de la construction de ce décor éloignent les badauds en leur expliquant qu'ils construisent une tyrolienne, ce qui semble crédible étant donné que l’abri en question se trouve devant une plate-forme surplombant une vallée. Il pourrait alors s’agir d’une plate-forme de départ d’un autre moyen de transport exotique vu dans Trespasser : un téléphérique. [MAJ: on sait maintenant qu'il s'agit du point de départ de l'attraction Girosphère]

Ce dernier point n'est que spéculation mais il faut savoir que Trevorrow prend pour référence certains jeux de la franchise afin de donner matière à son film. En témoigne un tweet de sa part, montrant le jeu Jurassic Park The Chaos Continues sur Super Nintendo, avec la mention "Recherches".

 

 

Enfin, le réalisateur semble aussi s'inspirer de la mythique gamme de jouets Kenner du premier film, comme en témoigne un autre tweet montrant disposée sur une étagère de son bureau toute la collection de jouets, fournie à sa demande par le producteur Frank Marshall. Dans quelle mesure peut-il s'inspirer de ces jouets ? Certains ont bien une théorie sur la question, on vous laisse (ré)écouter notre podcast #1 pour la découvrir.

 

 

La liste des exemples de la dévotion de Colin Trevorrow envers les fans s'allongera sûrement, beaucoup notamment espèrent deviner dans les propos de la production mentionnant un nouveau dinosaure "badass", l'arrivée tant attendue à l'écran du carnotaurus caméléon du second livre de Michael Crichton. Certains des exemples présentés ici sont sans doute fantasmés de notre part. On espère en tout cas qu'ils ne sont pas l'arbre qui cache la jungle,et qu'au delà de ces éléments repris des anciennes déclinaisons de la saga pour titiller notre fibre nostalgique, le film de Colin Trevorrow saura aussi respecter l'héritage de Jurassic Park à travers ses nouveautés.

 

Ci-dessous, d'autres éléments de fan-service dévoilés après la rédaction de cette page:

 

 

Ce contenu vous a intéressé? Partagez-le :


Votre avis sur cette page