Jurassic Park Universal Studios

Prévu à l'origine pour n'être décliné qu'en une simple attraction de parc à thème à Hollywood, Jurassic Park a profité de la création du parc Islands of Adventure à Orlando, et de son concept consistant à consacrer des zones entières à la reconstitution de l'univers d'une franchise donnée, pour renaitre véritablement en tant que parc à part entière à différents endroits du globe.

 

Jurassic Park The Ride

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, la conception de l'attraction Jurassic Park The Ride débuta avant même la mise en production du film en décembre 1990 et sa construction s'acheva 5 ans plus tard. On aperçoit d'ailleurs dans le film un concept art dessiné pour l'attraction. Elle fut inaugurée, dans le parc Universal Studios à Hollywood le 21 juin 1996 en présence d'une partie de l'équipe du film.

 

Ce fut un chantier pharaonique, autant par sa durée que par son ampleur et les défis techniques qu'il releva. Si elle est aujourd'hui dépassée, Jurassic Park The Ride était à l'époque l'attraction la plus chère jamais créée. Elle coûta deux fois plus cher que le film lui même. Une vidéo making-of de vingt minutes a même été tournée été diffusée à la télévision pour présenter l'attraction comme c'est habituellement fait pour les longs métrages:

 

 

JP The Ride a depuis été reproduite dans plusieurs parcs Universal à travers le monde. Il existe aujourd'hui quatre parcs proposant une attraction Jurassic Park, un cinquième est en projet:

- Universal Studios Hollywood - Los Angeles - ouverte en 1996

- Islands of Adventure - Orlando - ouverte en 1999

- Universal Studios Japan - Osaka - ouverte en 2001

- Universal Studios Singapore - Singapour - ouverte en 2010

- Universal Beijing - Pékin - ouverture prévue en 2019

Une attraction de la licence était également prévue dans le parc Universal Studios Dubailand, parc dont la construction est désormais abandonnée. L'attraction envisagée arborait un design inédit et étonnant comportant une gigantesque structure de métal (une volière?):

source: TheThemeParkGuy

 

En Europe, la construction d'un parc Universal nommé Hollywoodland fut envisagée au milieu des années 90 pûis abandonnée suite aux mauvais résultats des parcs du même genre sur ce territoire. Les concepts-arts montrent qu'une zone Jurassic Park était prévue. 

 

La plupart des photos et descriptions de cette page proviennent du parc d'Orlando.

Jurassic Park The Ride est le nom que porte l'attraction JP principale des parcs d'Hollywood et d'Osaka, bien qu'étant similaire, celle d'Orlando s'appelle River Adventure.

Dans la file d'attente située sous un bâtiment dont le style rappelle celui du Centre des Visiteurs, le visiteur peut voir une maquette de l'île sur laquelle il est sensé se trouver, et peut suivre John Hammond sur les écrans de télévision. Pour l'anecdote, "l'aventure" vécue par les visiteurs est située chronologiquement après le film, Hammond ayant décidé de reconstruire un Jurassic Park à Orlando, conformément à son regret exprimé dans le film "j'aurais dû construire en Floride".

Des employés du parc accueillent les visiteurset avec un peu de chance on peu croiser les personnages du film. La file d'attente conduit aux embarcations et on prend place à bord sous l'oeil vigilant des gardes postés dans la salle de contrôle sur l'autre rive.

Cette attraction est ce qu'on appelle un "river splash" , c'est à dire un parcours sur une rivière à bord d'embarcations montées sur des rails.

A Singapour, ces embarcations de type sont remplacées par des bouées à bord desquelles les passagers sont assis en cercle. C'est la principale différence, sur cette attraction, entre le parc le plus récent, et les trois autres.

 Après avoir pris place à bord, et franchi la porte du parc, les passagers sont entrainés au fil du courant dans ce qui est sensé être une promenade dans Jurassic Park. Le trajet est composé de plusieurs zones. Il commence par croiser de paisibles dinosaures herbivores dont la plupart ne sont pas présent dans le film: ultrasaures, hadrosaures, stégosaures, psittacosaures ...

Dans les attractions ouvertes depuis plus de dix ans, les animatroniques ne sont plus vraiment à la pointe de la technologie et sont en assez piteux état. Les couleurs sont délavées, les "peaux" déchirées ou grossièrement réparées et les mouvements ne sont pas crédibles. C'est surtout flagrant dans la première moitié du parcours où l'on voit les dinosaures en pleine lumière. Dans les vidéos des parcs d'Osaka et Singapour, les animatroniques semblent en meilleur état et plus élaborés.

 

L'attraction est renommée pour son final constituant en une chute vertigineuse d'une hauteur de 25 mètres et selon un angle de 51 degrés pour terminer dans un bassin. A l'époque de sa conception elle fut la première attraction aquatique à proposer ce genre de sensation forte.

En ressortant on peut constater la taille imposante du bâtiment abritant la dernière partie de l'attraction, il est notamment plus haut que le château de Poudlard situé à quelques dizaines de mètres (à Orlando).

 

A l'exception du parc d'Hollywood, l'attraction est entourée d'un espace plus ou moins grand dédié à Jurassic Park abritant des attractions de moindre importance disséminées dans un décor de jungle où sont exposées des répliques de véhicules et dinosaures des films de la saga

Les attractions décrites ci-dessous sont celles présentes dans le parc d'Orlando.

 

Camp Jurassic

Camp Jurassic est la zone réservée aux enfants dans le parc d'Orlando. Elle abrite principalement l'attraction Pteranodon Flyers et un parcours de jeux et de découverte.

Pteranodon Flyers est un manège suspendu, montant jusqu'à une hauteur relativement importante pour un manège réservé aux enfants. Les nacelles dans lesquelles on prend place sont surmontées d'ailes de Pteranodon. Le tracé du manège fait le tour de Camp Jurassic.

 

Le reste de cette zone abrite de petits ateliers de jeux et de découvertes.On peut notamment y trouver de l'ambre, explorer des cavernes volcaniques, se promener sur un parcours suspendu, repousser une attaque de dilophosaures, déclencher des cris de dinosaures en marchant dans leurs empreintes ...

 

 

Le centre des visiteurs

Ce bâtiment est une réplique plutôt fidèle de celui vu dans le film. Il abrite un centre de découverte pour les enfants, une boutique et un restaurant. Sous la rotonde se trouvent les deux squelettes d'alamosaure et de T-rex. Régulièrement il s'y produit une animation mettant en scène l'éclosion d'un oeuf de velociraptor.

 

Triceratops Encounter

Cette attraction fermée depuis 2005 offrait aux visiteurs la possibilité d'observer un tricératops grandeur nature dans une sorte d'étable pendant que les vétérinaires du parc s'occupaient de l'animal. L'animatronique était très élaboré et reproduisait de nombreux aspect du comportement animal, le robot était ainsi capable de respirer, grogner, éternuer, renifler, uriner et poussait le réalisme jusqu'à flatuler.

Triceratops Encounter a été momentanément réouverte sous le nom de "Triceratops Discovery Trail" lors des fêtes de fin d'années 2010 et il se peut que cette initiative soit ponctuellement reconduite. En temps normal, seul un mur orné d'un bas-relief représentant un squelette de tricératops indique l'endroit où se trouvait l'entrée de l'attraction.

 

   

 Midway Games

Ouverts en octobre 2013, les Midway Games sont une succession de stands type "fête foraine" permettant de gagner des petits lots à des jeux de tir ou de pêche à la ligne, adaptés pour coller à l'univers Jurassic Park. Cet aménagement ne fait pas l'unanimité car le design des stands ne reprend pas le style habituel (initialement présents dans une autre zone du parc ils ont été recyclés et grossièrement customisés pour être déplacés sur l'île JP) et parce que leur installation a nécessité de raser une partie de la jungle qui contribuait grandement à l'immersion des visiteurs.

crédit photo : Orlando United

 

Jeep Safari (en projet?)

Depuis plusieurs années, la rumeur d'une nouvelle attraction Jurassic Park à Orlando a fait son apparition sur internet, alimentée par des croquis et des storyboards qui semblent authentiques.

Cette attraction nommée Jeep Safari consisterait en un voyage à travers le parc dans un Land Cruiser customisé pour revisiter certaines scènes du film et du livre, avec notamment comme climax une traversée de la volière, un passage entre les pattes d'un brachiosaure et une attaque du T-rex.

Selon certains habitués du parc d'Orlando cette idée ne serait plus d'actualité, le terrain envisagé pour sa construction étant désormais occupé par le monde d'Harry Potter. D'autres soutiennent qu'il reste bien assez de place ailleurs.

 

Raptor Racers (concept abandonné)

En 2001, deux ans après la construction de la zone Jurassic Park à Orlando, une attraction de type montagne russes fut proposée à Universal, par le concepteur de manège IAA, mais ne fut pas retenue. Il s'agissait d'un roller coaster en extérieur inspiré par le Cyclone Racer, une attraction mythique située sur la plage de Long Beach en Californie entre 1930 et 1968.

Sur une structure en bois reprenant la forme d'un squelette de dinosaure, les touristes auraient pris place à bord de wagonnets arborant le design des deux principaux véhicules du parc (la Jeep et l'Explorer).

Après un parcours sur la structure en bois, scénarisé en une course-poursuite contre des raptors, les wagonnets devaient entrer dans un espace clos et sombre dans lequel était simulée une attaque. A l'arrivée, grâce à un jeu de peinture réagissant aux UV, l'aspect des wagons aurait changé, révélant des marques de griffes et de dents (cf images ci-dessus).

Après le refus d'Universal ce concept de manège fut proposé à d'autres parcs pour être adapté à d'autres licence, mais ne vit jamais le jour.

Ce contenu vous a intéressé? Partagez-le :


Votre avis sur cette page