News

Jurassic World: le spot TV du Super Bowl

Jurassic World: le spot TV du Super Bowl

Le 49ème super Bowl s'est soldé cette nuit par une défaite des Seahawks supportés par Chris Pratt, et franchement on s'en fout. Si on s'est couché à pas d'heure ou levé très tôt c'est pour le spot pub de Jurassic World.

A découvrir ci-dessous, à débattre dans les commentaires ou sur notre forum.

 

 

Et si vous trouvez qu'une minute c'est trop court, vous pouvez vous passer en boucle les vidéos de surveillance du parc.

Indominus prépare son entrée

Indominus prépare son entrée

A quelques heures de la diffusion de la seconde bande-annonce de Jurassic World, à l'occasion du Super Bowl, la communication autour du film semble préparer le terrain pour le dévoilement de celui qui focalise toutes les attentions : le grand, le terrible, Indominus rex. Retour sur un teasing en trois temps.

 

Le site viral MasraniGlobal.com a commencé par officialiser le nom de la créature via un post de blog de son PDG Simon Masrani. En bon business-man il se garde de trop en révéler et axe sa communication sur les efforts de ses collaborateurs, mettant particulièrement en avant le Dr Henry Wu pour son travail. Il voit en cette nouvelle attraction de Jurassic World une incursion dans le futur de la génétique.

 

Quelques heures plus tard le site officiel du film affichait en page d'accueil une vue impressionante de l'arène qui abritera le nouveau pensionnaire de Jurassic World à partir du mois de juin. A noter que la phrase d'accroche pour cette nouveauté reprend les termes d'une déclaration du réalisateur datant d'il y a quelques mois et que l'on prenait jusque là au sens figuré: "plus gros, plus fort, avec plus de dents".

Dans le même temps, la page du site dédiée à l'I. rex était rendue accessible. En plus de dévoiler un premier visuel plutôt obscur, elle officialise certaines caractéristiques de l'animal dont le fait qu'il soit un mélange de plusieurs espèces. L'exemple est donné de ses ostéodermes provenant d'abélisaures, et des protubérances au-dessus de ses orbites qui résultent de l'hybridation d'ADN de carnotaurus, majungasaurus, rugops et giganotosaurus. Aucune de ces espèces n'étant présente dans le parc.

Le mystère demeure en revanche autour de ses membre antérieurs très particuliers, dotés de quatre doigts dont un pouce opposable, ce qui d'un point de vue morphologique devrait lui permettre de saisir et manipuler des objets (ou des victimes). C'est d'ailleurs cette "main" qui figure sur le pictogramme représentant l'animal.

 

Enfin, faisant suite à ces révélations, le site USA Today rapporte de nouvelles déclarations de Colin Trevorrow, toujours au sujet de l'I. rex:

"Quand vous grandissez en captivité vous ne connaissez pas votre mère biologique et ne rencontrez jamais vos semblables. Les agriculteurs vous diront que les vaches hybrides sont folles. Nous avons voulu que cette entreprise [Masrani] crée grâce à la génétique moderne quelque chose qui est dicté par le besoin d'offrir constamment au public quelque chose avec "plus de dents". Il en résulte un individu unique, seul, c'est "l'autre". Et comparé à lui les autres dinosaures synthétiques font figure de créatures organiques."

Cette idée de créatures qui ont dû grandir sans le modèle de leurs semblables n'est pas nouvelle dans la licence et n'est pas liée à l'hybridation inter-espèces. Les dinosaures de Jurassic Park aussi ont mûri par eux-mêmes, sans pouvoir suivre l'exemple d'ainés de leur espèce. Dans son second livre, Crichton, par l'intermédiaire du personnage de Malcolm, fait d'ailleurs de cette absence d' "éducation" la raison du comportement erratique des dinosaures, et en particulier de l'ultra-violent et du cannibalisme des raptors.

Le site avance également une estimation de la taille du monstre: 40 pieds de haut (13 mètres) en rapportant un autre commentaire du réalisateur: "C'est un point crucial, un argument de vente. "Plus gros qu'un T. rex!" ça sonne vraiment bien dans une publicité". On a vu ce que ce leitmotiv a donné dans Jurassic Park 3.

 

Dans un plan de com' aussi verrouillé que celui de Jurassic World, trois sorties officielles sur le plus gros secret du film moins de 48h avant la diffusion de la seconde bande-annonce n'est peut-être pas anodin. On prend le pari d'attendre jusqu'au bout de la nuit pour découvrir dans ce nouveau trailer peut-être plus que ce qu'on attendait sur le grand, le terrible, Indominus rex.

Lego Jurassic World officiellement annoncé

Lego Jurassic World officiellement annoncé

Au vu de nos news de ce dernier mois, un visiteur occasionnel pourrait presque nous prendre pour un blog consacré aux jouets. Et ce n'est encore pas cette fois que la série s'arrêtera puisqu'on a appris aujourd'hui l'officialisation d'un jeu vidéo Lego Jurassic World.

 

Le soft sortira en juin sur toutes les plate-formes des deux dernières générations de consoles et incluera la trame des quatre films de la saga. 

 

On avait plus ou moins fait une croix sur l'éventualité d'avoir un jeu par film, mais on reste un peu dubitatifs concernant le parti pris d'intituler Jurassic World un jeu qui reprend l'intégralité de la saga. On espère néanmoins que chaque opus occupera une part égale dans le jeu.

En attendant quelques visuels, voire une bande-annonce dans les semaines à venir, à l'instar de nos confrères de Jurassic Park Legacy on imagine déjà tout plein d'easter eggs et de personnages issus de la licence élargie!

Jurassic World : un point sur les jouets

Jurassic World : un point sur les jouets

Hier s'achevait à Londres la convention Toy Fair, qui est pour les fabriquants de jouets l'occasion de promouvoir leurs collections à venir, et pour les fans en tout genre celle d'apercevoir un bout de plastique siglé de leur licence de prédilection.

 

 

On attendait beaucoup du stand Lego qui n'a finalement dévoilé aucun visuel de ses sets Jurassic World. Juste quelques précisions concernant le contenu et le prix de chaque boite, rapporté par les happy few qui ont eu la chance de les voir :

Pteranodon Capture (£19.99) :  Très proche d'un set déjà existant, contient notamment un pteranodon et un filet de capture.

Dilophosaurus Ambush (£29.99) : Peu de détails. Contient 2 personnages + un dilo. Un prix relativement élevé au vu du contenu, sans doute dû à la figurine du dilophosaure, créée pour l'occasion (alors que les autres modèles de dinosaures sont recyclés d'anciennes collections).

 

Ultra Dino Breakout (£99.99) : Le plus gros set, le seul contenant un bâtiment : un enclos surmonté d'une tour (dont la seule image officielle donne probablement un aperçu, cf ci-contre). Il inclut l'Indominus rex ainsi que la figurine de Henry Wu et deux girosphères avec un genre de rampe de lancement.

 

Raptor Rampage (£49.99) : Contient la figurine de Chris Pratt avec une moto + 2 raptors (Blue et Charlie), ainsi que le véhicule d'urgence vétérinaire bleu et blanc aperçu sur une photo de tournage.

T. rex Tracker (£59.99) : Le T. rex est similaire à celui de la collection Dino, de couleur orange sombre. Contient 4 personnages.

Raptor Escape (£29.99) : Contient les deux autres raptors (Delta et Echo).

 

Autre marque phare de la déclinaison de Jurassic World en jouets, Hasbro alterne entre le meilleur (qui a d'ailleurs remporté un prix) ...

 ... et le reste :

 

 

A noter que contrairement aux séries de jouets dériviées des précédents films, celles-ci semblent ne pas inclure de personnages.

Enfin, les visuels fuités montrent également une étrange créature dont on ne sait si elle apparaitra dans le film. Dans le doute, elle rejoint l'I. rex dans l'enclos des spoilers :

Survolez pour dévoiler les images :

Le Stegoceratops n'est pas sans rappeler les séries "Chaos Effects" du début des années 2000, en plus réaliste ...

Quant à l'Indominus rex, les plus italophones d'entre nous auront noté que la peau change de couleur.

 

 

Premier visuel officiel pour les Lego Jurassic World

Premier visuel officiel pour les Lego Jurassic World

Le site Jurassic Bricks a repéré dans le catalogue Lego 2015 un aperçu de la gamme Jurassic World, annoncée pour juin 2015, et qui sera composée de 6 sets.

Il est possible que ce visuel ne soit que temporaire, étant donné le nombre d'éléments piochés dans d'autres gammes de la marque danoise. On remarque notamment la figurine du personnage d'Owen (en bas à droite) qui au lieu d'arborer la moustache et l'air grave de son alter ego dans le film, se retrouve affublé de la tête de Star-Lord.

 

MISE A JOUR du 30/12/2014 :

JurassicWorld.org s'est procuré la liste des dénominations de chaque set. On note la présence du dilophosaure, jusque là non-confirmée dans le film, ainsi qu'un énigmatique "Ultra Dino" ...

 

On espère maintenant l'annonce de sets dédiés au Jurassic Park original.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31