News

[Act of sheer will] Fabriquer un raptor animatronique

[Act of sheer will] Fabriquer un raptor animatronique

"Act of sheer will", pour reprendre les mots de John Hammond, est une série d'articles visant à mettre en lumière les fans qui dans l'ombre consacrent tout ou partie de leur temps libre à un projet rendant hommage ou inspiré de Jurassic Park.

 

Parmi ceux-ci, celui de Davy55 est sans doute l'un des moins connus mais des plus impressionants techniquement. Depuis plus d'un an il s'est lancé dans la réalisation d'un velociraptor taille réelle, et animé. En clair, ce qu'on a pris l'habitude d'appeler depuis Jurassic Park, un animatronique.

Fan de dinosaures depuis son enfance, adepte de fouilles paléontologiques en amateur, l'idée de construire son propre velociraptor a surgit lors du visionnage du film de Spielberg. Quelques années plus tard, fort d'une expérience de bricoleur et de soudeur, le chantier est mis sur les rails.

La première étape consistait à sculpter la tête et le corps de l'animal dans des blocs de polystyrène qui serviront plus tard à mouler la couche de peau en silicone. Les inspirations pour ce travail ne sont autre que les raptors de JP3 et la figurine de la marque PAPO, avec quelques retouches personnelles. A terme le dinosaure arborera des plumes, pour se rapprocher de son aspect reconnu scientifiquement.

Une fois les proportions obtenues vint la conception du squelette et des articulations qui permettront au robot de se mouvoir entrainés par des servo-moteurs. C'est le stade où en est aujourd'hui le projet, Les pattes, les hanches et les membres antérieurs sont déjà motorisés, la queue devrait suivre très prochainement.

Au rythme moyen de 27 heures passées par semaine sur son animal, Davy estime en avoir encore pour deux ans de travail, soucieux d'obtenir un résultat parfait sans le moindre défaut de fonctionnement ni de fluidité dans les mouvements. Niveau budget, s'il dépense sans compter, il est loin des coûts d'un animatronique développé par la Stan Winston School. Ce qui ne l'empêche pas de s'inspirer de leurs vidéos d'archives détaillant la conception des dinosaures mécaniques de Jurassic Park.

Mais ni le temps ni l'argent n'arrêteront ce passioné autodidacte qui envisage déjà la suite. En capitalisant sur le travail déjà effectué, il prévoit de rentabiliser son modèle et de réaliser une dizaines d'exemplaires de son vélociraptor, destinés à la vente. L'argent récolté lui permettra en retour de s'atteler à une nouvelle dimension de son idée: créer d'autres espèces de dinosaures animatroniques pour, à terme, les dévoiler au public dans une exposition de plein air. Davy a déjà en tête des concepts pour plusieurs espèces reproduites à différentes échelles, parmi lesquelles T. rex, ptérosaure, ankylosaure, protocératops, tricératops, allosaure et, résident meusois oblige, un mosasaure (aka "lézard de la Meuse").

Vous pouvez suivre son travail sur sa chaine YouTube, sur notre forum, ou sur un autre forum dédié aux effets spéciaux.

 

Cette info vous a intéressé? Partagez-la :


Commentaires


Posté par Spyrex - 10 Février 2015

J'aime bien ce nouveau genre d'article, mais par pitié corrigez-moi cet "ankilosaure". ^^

Posté par tombraxis - 14 Février 2015

Sur le site, l'attraction t-rex kingdom est visible et confirme que le t-rex est bel et bien celui celle du premier opus.