Les dinosaures de Fallen Kingdom

Page créée le 10-10-2022 - Mise à jour le 10-10-2022
Page rédigée par Spyrex, membre du forum.

Le nombre d'espèces présentes dans le cinquième volet de la franchise s'élève à dix-huit (dont un hybride fictif) : mosasaure, tyrannosaure rex, ptéranodon, brachiosaure, vélociraptor, compsognathus, sinocératops, baryonyx, gallimimus, stégosaure, apatosaure, ankylosaure, tricératops, carnotaure, allosaure, ''stygimoloch'', parasaurolophus et ''indoraptor''. Tous les animaux du film précédent réapparaissent, sauf le dimorphodon, et l'indominus rex dont on ne voit que le squelette. Les carcasses de trois nouvelles espèces, le teratophoneus, le peloroplites et un crocodilien que l'on suppose être un deinosuchus, sont présentes sur Nublar. Le site du DPG (Dinosaur Protection Group) liste d'autres espèces qui ne sont pas montrées à l'écran : styracosaure, mamenchisaure, euoplocéphalus, pachycéphalosaure, cœlurus, dilophosaure, métriacanthosaure, spinosaure, microcératus, corythosaure, cératosaure, suchomimus, pachyrhinosaure, edmontosaure, herrerasaure, deinonychus, ségisaure et lésothosaure. Il n'y a pas d'information supplémentaire concernant leur création.

Par ordre d'apparition :

 

Mosasaure

Étymologie : ''lézard de la Meuse''

Classification :
Squamate mosasauroïde, famille des mosasauridés

Régime alimentaire :
Carnivore, piscivore

Époque :
Crétacé supérieur (-82 à -66 millions d'années)

Répartition géographique :
Entre autres, Maastricht (Pays-Bas), Alabama, Missouri, Maryland, New Jersey (États-Unis), Davutlar (Turquie), Khouribga (Maroc), Bentiaba (Angola), île Seymour (péninsule Antarctique)

Dimensions :
11 à 13 mètres de long ; 5 à 10 tonnes (réalité) / 26 mètres de long ; 29 tonnes (film)


Description : La découverte de Mosasaurus en 1764 précède celle de tout dinosaure, et même si le genre n'a été créé qu'en 1822, ces monstrueux fossiles attribués tantôt à une baleine, tantôt à un crocodile, ont révolutionné la science en prouvant qu'il existait autrefois des animaux aujourd'hui disparus, amenant ainsi le concept de l'extinction. Son introduction dans la culture populaire en a fait un ''dinosaure marin'', de même que les ptérosaures y sont vus comme des ''dinosaures volants''. Ces derniers sont malgré tout des archosaures comme les dinosaures et les crocodiliens, alors que les mosasaures ne sont même pas apparentés aux plésiosaures et aux ichthyosaures. Il s'agit tout simplement d'un lézard retourné à la mer, dont les proches parents actuels sont les varans et les serpents. Même si les estimations de tailles pour la plus grande espèce, M. hoffmanni, ont été revues à la baisse (passant de 18 à 13 mètres de long), Mosasaurus était un superprédateur au sommet de la chaîne alimentaire de l'océan Atlantique, sorte d'équivalent aquatique du tyrannosaure rex.

Fidélité scientifique :
Déjà démesuré dans Jurassic World, le mosasaure grandit encore plus dans Fallen Kingdom, passant officiellement de 22 à 26 mètres de long (le double de la taille maximale fixée actuellement), pour un poids de 29 tonnes. Selon les plans, cette taille varie grandement pour faire paraître le mosa plus impressionnant, allant jusqu'à tripler lorsqu'il attaque des surfeurs, même si la distortion de l'eau rend ses dimensions difficiles à estimer.
Physiquement, le mosasaure est le même que dans le film précédent, et conserve donc une triple rangée d'écailles épineuses sur le dos, des dents désordonnées, un aileron caudal trop peu développé, une unique couleur au lieu d'un dos sombre et d'un ventre clair et des nageoires longues et pointues plutôt que larges et arrondies.
Même si le vrai mosa n'était pas assez gros pour avaler un submersible, il pouvait mouvoir ses mâchoires d'avant en arrière pour avaler rapidement de grosses proies. Lorsqu'il dévore le mercenaire en ciré jaune, on voit qu'il a toujours une seconde rangée de dents sur le palais. L'agressivité des animaux de la franchise envers les humains est souvent exagérée, mais la taille de la plupart des proies des mosasaures (poissons, tortues, etc.) approchait la nôtre. Ils poseraient donc un véritable danger pour nous s'ils vivaient encore à notre époque.


Apparitions : Six mois après l'abandon de Jurassic World, une équipe de mercenaires s'aventure sur Isla Nublar lors d'une nuit d'orage pour récupérer un échantillon d'ADN de l'hybride responsable de la fermeture du parc, l'indominus rex. Après avoir été tué par le mosasaure, sa carcasse est tombée au fond du lagon, que deux hommes explorent à bord d'un mini-sous-marin, pensant que le mosasaure serait depuis le temps mort de faim. Après avoir découvert le squelette de l'i. rex, le submersible découpe un morceau d'ossement et le fait remonter à la surface, alors qu'un éclair dévoile une ombre menaçante. La silhouette géante du mosasaure se glisse alors derrière le sous-marin et l'avale tout rond. Ne recevant plus le signal, les autres mercenaires décident de fermer le portail sous-marin du lagon, mais un incident avec le tyrannosaure bloque les portes. Le théropode attrape l'échelle de l'hélicoptère des mercenaires, sur lequel un homme s'accroche désespérément, mais l'échelle se rompt. Se croyant hors de danger, l'homme pousse des cris de joie, avant que le mosasaure ne jaillisse hors de l'eau et ne referme ses mâchoires sur lui. Le portail étant resté ouvert, le reptile marin quitte le lagon et gagne l'océan. À la fin du film, qui se déroule plusieurs années plus tard, on aperçoit à travers une vague la forme colossale du mosa sur le point de dévorer des surfeurs.

Anecdotes :

- La scène d'introduction originale du film montrait le mosasaure attaquer un baleinier nommé le Yushin Maru après son évasion, et dévorer une des baleines capturées avant de couler le navire. Un autre élément supprimé, visible dans une bande-annonce, est un gros plan sur l'œil du mosa éclairé par le sous-marin.
- Dans Jurassic World, on voit sur la carte du parc que le lagon du mosasaure se trouve au centre d'Isla Nublar, alors que dans Fallen Kingdom, il est directement relié à l'océan pour permettre au mosa de s'échapper.

 

Tyrannosaurus rex

Étymologie : ''lézard tyran roi''

Classification :
Saurischien théropode, famille des tyrannosauridés

Régime alimentaire :
Carnivore

Époque :
Crétacé supérieur (-68 à -66 millions d'années)

Répartition géographique :
Montana, Wyoming, Utah, Texas, Colorado (États-Unis), Alberta, Saskatchewan (Canada)

Dimensions :
12 à 13 mètres de long ; 7 à 9 tonnes


Description : S'il ne fallait retenir qu'un seul dinosaure, ce serait celui-ci. Depuis sa description en 1905, Tyrannosaurus rex a défié l'imagination des foules et atteint une popularité qu'aucun autre dinosaure n'est jamais parvenu à égaler. Il est le seul dont le nom scientifique complet est connu du grand public, fréquemment abrégé en T. rex, et est considéré dans l'imaginaire collectif comme le roi des dinosaures. Il s'agissait de l'un des plus grands carnivores ayant jamais existé, et même si la découverte d'autres prédateurs géants comme Giganotosaurus ou Carcharodontosaurus lui ont depuis disputé la première place, les récentes estimations tendent à montrer qu'il gardait un léger avantage sur eux (seul Spinosaurus le surpassait en taille en raison de son anatomie insolite). Grâce à plusieurs squelettes, dont certains presque complets comme les spécimens ''Sue'' et ''Scotty'', T. rex est le sujet de nombreuses études qui en révèlent beaucoup sur lui : entre autres, il connaissait une poussée de croissance très rapide à la moitié de sa vie et vivait rarement au-delà de trente ans, ses petits bras ont évolué pour éviter de gêner ses mâchoires et auraient pu lui servir à stimuler ses partenaires pendant l'accouplement, et sa morsure était la plus puissante de tous les animaux terrestres, capable de broyer les os avec une force de près de 6 tonnes. Cette prouesse s'explique par des dents atteignant parfois 30 centimètres de long qui, contrairement à celles d'autres théropodes comme Allosaurus, n'étaient pas plates et acérées mais épaisses et contondantes, faites pour écraser et non pour déchirer. Additionnellement, une étude de mars 2022 suggère qu'il existait trois espèces de Tyrannosaurus au lieu d'une, T. rex, T. regina et T. imperator. En juillet 2022, il a été conclu que les éléments confortant cette hypothèse étaient insuffisants.

Fidélité scientifique : Encore une fois, c'est le même t. rex que dans le film précédent et le film original qui apparaît dans Fallen Kingdom. Cette fois, elle semble plus musculeuse que dans Jurassic World et a gagné de nouvelles cicatrices de son combat contre l'i. rex. Ses arcades sourcillières sont toujours trop épaisses et dépourvues de kératine, son museau reste plus court et plus large, ses pieds trop grands et ses mains en pronation. Elle pousse toujours des rugissements assourdissants, quoique plus graves qu'auparavant, et il lui manque les plumes et les lèvres spéculatives.
Dans le film, le sang du t. rex est utilisé pour effectuer une transfusion sur le raptor Blue, blessée par un tir. Étonnamment, la transfusion sanguine inter-espèces, ou xénotransfusion, existe bel et bien, et précède même historiquement la transfusion sanguine entre humains dans la société occidentale (les européens ont cependant été témoins dès le seizième siècle de transfusions réussies chez les Mayas, qui auraient majoritairement été de type O négatif). Zia Rodriguez, la paléovétérinaire, dit qu'elle a besoin pour sauver Blue de sang provenant d'un carnivore tétanoure de moins de quatre doigts. Tetanurae est un clade qui inclue la plupart des théropodes, à l'exception de Ceratosauria dont le seul représentant dans le film est Carnotaurus. Tyrannosaurus rex et Velociraptor/Deinonychus font tous les deux partie du clade Coelurosauria, ce qui signifie que le t. rex est bien le dinosaure du film le plus proche du raptor, avec Compsognathus, Gallimimus et Teratophoneus (tyrannosauridé dont on ne voit que la carcasse dans le film).


Apparitions : Après la chute de Jurassic World, des mercenaires sondent le lagon du mosasaure par une nuit orageuse pour récupérer l'ADN de l'indominus rex. Un homme vêtu d'un ciré jaune est chargé de l'ouverture du portail aquatique, mais les autres mercenaires à bord de l'hélicoptère tentent d'attirer son attention pour le prévenir d'un danger, que dévoile la foudre derrière lui : le tyrannosaure. L'homme prend la fuite et parvient à s'agripper à l'échelle de l'hélicoptère, mais le t. rex s'en saisit dans ses mâchoires, tirant dessus jusqu'à ce qu'elle casse. L'homme n'a droit qu'à un répit temporaire avant que le mosasaure ne l'attrape au vol. Quand Claire, Owen et Franklin Webb sont aux prises avec un carnotaure, le t. rex revient de manière inattendue et terrasse le prédateur plus petit, avant d'être contraint à la fuite suite à une secousse du mont Sibo, le volcan de Nublar en éruption. Après avoir échappé à la noyade suite à la chute de leur gyrosphère depuis une falaise, les protagonistes aperçoivent le t. rex transporté en hélicoptère vers l'Arcadia, le bateau de leurs ex-coéquipiers qui désirent vendre les dinosaures aux enchères. Sur le bateau, Claire et Owen entrent discrètement dans la caisse de transport du t. rex tranquillisé pour récolter son sang afin de le transfuser à Blue, gravement blessée. Enfermés par des gardes, Claire arrive à sortir par le haut et à rouvrir les portes tandis que le t. rex se réveille et attrape presque Owen entre ses mâchoires. Le bateau arrive en Californie et le tyrannosaure est transféré dans une cage sous le manoir du domaine Lockwood en attendant les enchères. On ne la voit plus pendant la majorité de la seconde moitié du film, jusqu'à ce que Maisie Lockwood ne relâche les dinosaures pour éviter qu'ils ne meurent empoisonnés par une fuite de cyanure d'hydrogène. Le cupide Eli Mills survit à la débandade de dinosaures en se réfugiant sous une voiture, mais se fait prendre par surprise entre les mâchoires du t. rex qui, après avoir chassé le carnotaure qui en avait après sa proie, pousse un rugissement de triomphe en prenant une posture qui fait écho à celle prise à la fin du film original, écrase la côte de l'indominus que Mills comptait emporter avec lui et disparaît dans la nature. Avant la fin du film, on le voit pénétrer dans un zoo et défier un lion perché sur un rocher, le monarque des dinosaures faisant face à celui des animaux modernes.

Anecdotes :
- Pour la première fois depuis The Lost World, un animatronique a été créé pour le tyrannosaure, lorsqu'il est tranquillisé dans la caisse de transport de l'Arcadia (l'animatronique de Jurassic Park /// était le même que celui de The Lost World et n'est pratiquement pas dans le film).
- À la demande populaire, il était prévu que Fallen Kingdom mette en scène un nouveau combat entre un tyrannosaure et un spinosaure, dont le premier aurait été le vainqueur. La scène devait se situer pendant la fuite des dinosaures et de la gyrosphère, mais comme beaucoup de scènes, elle n'existe qu'en art conceptuel.
- Dans la série animée Camp Cretaceous, on apprend que le t. rex était à la poursuite des campeurs Darius, Yaz et Brooklynn et avait déjà dévoré un des mercenaires venus récupéré l'ADN de l'i. rex, avant d'être attiré par les éclats de voix de l'homme en ciré jaune, qui criait pour se faire entendre dans la tempête.

 

Pteranodon

Étymologie : ''aile sans dent''

Classification :
Ptérosaure ptérodactyloïde, famille des ptéranodontidés

Régime alimentaire :
Piscivore

Époque :
Crétacé supérieur (-86 à -84 millions d'années)

Répartition géographique :
Kansas, Alabama, Nebraska, Wyoming, Dakota du Sud (États-Unis)

Dimensions :
4 à 6 mètres d'envergure ; 20 à 35 kilogrammes



Description : Le ptéranodon est un incontournable des animaux préhistoriques, et il n'est pas rare d'en apercevoir voler sans but en arrière-plan de tout paysage mettant en scène des dinosaures depuis sa description en 1876. Il n'est pourtant pas un dinosaure lui-même : il fait partie de l'ordre des ptérosaures, les premiers vertébrés capables de voler, qui forment avec les dinosaures et les crocodiliens le clade des archosaures. Souvent pris pour un ptérodactyle par le grand public, Pteranodon est cependant dépourvu de dents, et surtout bien plus grand, le ptérodactyle ne dépassant pas la taille d'un hibou. Le ptéranodon vivait à proximité de la voie maritime intérieure de l'Ouest, une mer qui recouvrait le centre de l'Amérique du Nord au Crétacé. Son régime alimentaire était donc principalement piscivore, comme l'ont attesté des restes de poissons découverts dans son estomac. De récentes études ont conclu qu'il était capable de plonger et de nager sous l'eau pour pêcher, comme les fous de Bassan modernes. Les mâles paradaient avec leur crête, plus longue que chez les femelles.

Fidélité scientifique : Pour la première fois dans la franchise, les ptéranodons sont identiques à ceux du film précédent. En l'occurrence, ils sont toujours trop maigres, trop agressifs, manquent de pycnofibres, ont des ailes aux bouts pointus dont la membrane s'arrête aux hanches et des serres de rapace leur permettant de capturer des proies au sol et de se poser sur des structures.
Comme dans Jurassic World, ils ont des crêtes courtes de femelle et un bec édenté et incurvé comme dans la réalité. Auparavant massés dans une volière, ils sont à présent libres sur l'île et volent en groupes de plusieurs individus. On a retrouvé en Chine des fossiles de ptérosaures morts ensemble, ce qui indique qu'ils devaient vivre ensemble.
Apparitions : Les ptéranodons sont visibles pour la première fois sur les écrans de caméra de surveillance ayant filmé l'incident de 2015, dont les images sont diffusées à la télévision. Sur Isla Nublar, Owen aperçoit un vol de ptéras passer au-dessus de sa tête alors qu'il est à la recherche de Blue, qui ne remarquent pas sa présence. Plusieurs spécimens tentent de quitter l'île en panique lorsque le mont Sibo entre en éruption : l'un d'eux est abattu en vol par une roche magmatique, d'autres se posent sur des rochers au pied de la falaise. Quelques-uns sont capturés et ramenés sous le manoir Lockwood, et après la libération des dinosaures, un des hommes de Mills meurt quand un ptéra surgit du tunnel donnant sur l'extérieur et le soulève entre ses serres avant de le lâcher sur le capot d'une voiture. Lorsque Claire, Owen et Maisie s'éloignent des lieux du désastre en voiture, trois ptéranodons sont vus en vol dans la lumière du crépuscule, libres sur le continent comme ceux à la fin de Jurassic Park ///. Après le générique, ces trois mêmes reptiles volants se posent au sommet de la réplique de la Tour Eiffel à Las Vegas.



Anecdotes :
- Le plan des trois ptéranodons volant dans la lumière du soir et dans le même sens que le véhicule des protagonistes est comparable au vol des pélicans à la fin du premier Jurassic Park, si ce n'est que le message est inversé : Alan Grant se contente de la survie des dinosaures sous forme d'oiseaux dans le monde actuel, tandis que Claire, Owen et Maisie y voient le présage de la prolifération des dinosaures.
- Contrairement aux ptéranodons de Jurassic Park /// et comme ceux de The Lost World, ceux de Fallen Kingdom sont restés sur leur île après s'être évadés de la volière, et n'ont atteint le continent que parce qu'on les y a emmenés.
- Les ptéras apparaissent dans la première et seule scène post-crédits de la saga.

 

Brachiosaure

Étymologie : ''lézard à bras''

Classification :
Saurischien sauropodomorphe, famille des brachiosauridés

Régime alimentaire :
Herbivore

Époque :
Jurassique supérieur (-154 à -150 millions d'années)

Répartition géographique :
Colorado, Oklahoma, Utah, Wyoming (États-Unis)

Dimensions :
20 à 22 mètres de long ; 23 à 35 tonnes


Description :
Avec Brontosaurus, Diplodocus et Apatosaurus, Brachiosaurus fait partie des sauropodes (dinosaures à long cou) les plus célèbres, et son allure est instantanément reconnaissable grâce à ses pattes antérieures plus longues que les postérieures, son cou relevé en diagonale et sa queue proportionnellement assez courte. Au moment de la description de l'animal en 1903, les savants supposaient que le brachiosaure était un animal aquatique en raison de la haute position de ses ouvertures nasales. Il aurait alors passé le plus clair de son temps sous l'eau, seule la bosse de sa tête dépassant pour respirer, ce qui l'aurait aidé à supporter son poids. Cette théorie a été réfutée en raison de son anatomie plus proche de celle des animaux terrestres. De plus, la pression de l'eau l'aurait empêché de respirer correctement. Brachiosaurus devait ingurgiter d'énormes quantités de végétaux, près de 400 kilogrammes par jour. Pour éviter la concurrence avec les autres sauropodes qu'il côtoyait, il se nourrissait principalement des branches situées les plus en hauteur.

Fidélité scientifique :
Le brachiosaure du film est supposément le même individu que Grant et Sattler ont vu dans l'original, et garde par conséquent les incohérences du premier, à savoir la peau et les pieds pachydermiques, le cou plus souple, les narines plus hautes sur le crâne et la capacité de mastiquer et de se dresser sur ses pattes postérieures. La bosse de sa tête est curieusement un peu moins surélevée que dans Jurassic Park, à mi-chemin entre le crâne de Brachiosaurus altithorax et celui de Giraffatitan brancai, ce dernier étant le modèle du brach du premier film. Auparavant brun uni, le brach est à présent gris avec un ventre couleur crème et une tache bleue sur la tête. Ces couleurs se rapprochent néanmoins de celles de l'art conceptuel.
Les mugissements qu'il pousse ressemblent à ceux du premier film, ce qui devait être possible dans la réalité grâce à la chambre de résonance de son crâne et à ses sacs aériens. Si certains herbivores du film galopent alors qu'ils ne devraient pas (stégosaure, ankylosaure...), le brachiosaure ne peut que marcher péniblement, ce qui lui coûte d'ailleurs la vie puisqu'il ne peut être sauvé à temps de la destruction de l'île.


Apparitions :
Trois brachiosaures sont furtivement aperçus dans le reportage de la BBC sur l'éruption du volcan d'Isla Nublar. Le vieux brach du parc original est le premier dinosaure que voient les protagonistes en arrivant dans les ruines de la grande rue de Jurassic World. Zia saute d'ailleurs du véhicule sans l'autorisation du chasseur Ken Wheatley pour assister à son arrivée. Les humains observent en silence le géant déambuler devant le centre de la découverte à peine plus haut que lui, et se nourrir de fougères. Malgré la placidité de l'animal, Franklin insiste pour remonter dans le véhicule. D'autres brachs fuient avec les autres dinosaures lorsque l'éruption a enfin lieu, mais le premier individu, trop lent ou trop gros pour être secouru, avance aussi vite qu'il le peut tandis que les cendres l'enveloppent lentement. La silhouette du brach mourant dans la nuée ardente marque la fin de ce qui restait des deux parcs.

Anecdotes :
- Lors du reportage télé sur les droits des dinosaures, au moment où le trio de brachs apparaît à l'écran, le bandeau d'information qui défile déclare que le président des États-Unis ''remet en question l'existence même des dinosaures'', une référence au fait que Donald Trump, président américain de 2016 à 2020, nie ouvertement la réalité du réchauffement climatique. Par ailleurs, l'information précédente sur le bandeau annonce que selon la NASA, le réchauffement climatique connaît un rythme jamais connu en 1000 ans.
- D'après le réalisateur J. A. Bayona, la mort du brachiosaure dans la lumière de la coulée pyroclastique est une référence au cœur rougeoyant d'E.T. l'extra-terrestre.
- Le brach n'est pas présent dans le film Jurassic World, remplacé par l'apatosaure, mais dans Camp Cretaceous, les campeurs en croisent plusieurs fois, y compris dans les premiers épisodes alors qu'Isla Nublar est encore ouverte au public. Ils étaient donc des pensionnaires, et non des spécimens sauvages rescapés du premier parc.

 

Velociraptor

Étymologie : ''voleur rapide''

Classification :
Saurischien théropode, famille des droméosauridés

Régime alimentaire :
Carnivore

Époque :
Crétacé supérieur (-75 à -71 millions d'années)

Répartition géographique :
Mongolie-Intérieure, désert de Gobi (Mongolie, Chine)

Dimensions :
1,8 à 2,5 mètres de long ; 7 à 38 kilogrammes (réalité) / 4 mètres de long ; 150 kilogrammes (film)


Description :
Le vélociraptor est le premier droméosauridé découvert en 1923 et reste à ce jour le mieux connu des paléontologues avec près d'une douzaine de fossiles découverts. Son rôle dans la franchise Jurassic Park en a fait l'un des dinosaures les plus iconiques au monde, même si l'animal réel était très différent de celui des films et ne dépassait pas la taille d'une dinde – en soit, le jeune garçon que Grant s'amuse à effrayer sur le site de fouilles au début du film n'a pas tort. Comme les autres droméosauridés, Velociraptor était recouvert de plumes, y compris sur la queue et sur les bras – qui s'apparentaient alors à de véritables ailes, même si l'animal était trop lourd pour voler. Ses pieds étaient munis d'une griffe en forme de faucille de près de 7 centimètres de long avec lesquelles il devait s'agripper à ses proies et les maintenir au sol. Un fossile exceptionnel retrouvé en 1971 montre d'ailleurs un spécimen mort en plein combat avec un protocératops, ce qui prouve une relation prédateur-proie entre les deux animaux, peut-être ensevelis par une tempête de sable, l'effondrement d'une dune ou suite à une inondation.

Fidélité scientifique :
À partir de Fallen Kingdom, Blue devient la seule représentante des vélociraptors (sans compter Beta dans Dominion). Elle reste comme elle était dans Jurassic World, c'est-à-dire grise avec une bande bleue le long du corps, dépourvue de plumes, trop grande, possédant des mains en pronation aux griffes plus courtes et acérées, une queue flexible, des pupilles fendues, un crâne légèrement plus long et étroit que dans la première trilogie et une intelligence anthropomorphisée.
Ironiquement, le fait que Blue soit la seule raptor du film correspond plus à notre vision actuelle du mode de vie solitaire des droméosauridés : la forme des dents de Deinonychus antirrhopus étant différente chez les adultes et chez les juvéniles, ils ne devaient pas chasser les mêmes proies, et ne vivaient donc pas ensemble. Quant à Velociraptor mongoliensis, la plupart des fossiles ont été retrouvés isolés.



Apparitions :
Blue motive à elle seule le sauvetage des dinosaures de Nublar, puisque Mills et le docteur Wu ont besoin d'un échantillon de son sang pour créer des versions perfectionnées de leur hybride-prototype, l'indoraptor. Claire, pensant qu'il ne s'agit que de la préservation de l'espèce, convainc Owen de l'accompagner puisqu'il l'a élevée. D'abord sceptique, Owen revisionne d'anciennes vidéos de lui en train de s'occuper de Blue et de ses trois sœurs, Charlie, Delta et Echo, alors qu'elles sont encore petites, et change d'avis. Avec l'aide de Wheatley, Owen retrouve la trace de Blue près de la Ford Explorer tombée d'un arbre en 1992. Blue se laisse d'abord approcher, mais elle se détourne violemment lorsque Wheatley tente de la tranquilliser. Alors qu'il révèle la vraie nature de l'opération, le raptor se défend et blesse plusieurs hommes avant d'être touché par une balle réelle. Elle est embarquée à bord de l'Arcadia, où Zia est forcée de la soigner avant d'être rejointe par Claire, Owen et Franklin, qui ont réussi à s'infiltrer sur le bateau. Ils extraient la balle à grand-peine, et Claire et Owen prélèvent du sang du tyrannosaure pour faire une transfusion sanguine à Blue. Pendant ce temps, Maisie tombe sur la vidéo d'Owen en train de tester l'empathie des bébés raptors ; Blue est la seule à en faire preuve. Emprisonnée sous le manoir Lockwood, elle est finalement libérée par Zia et Franklin et tue un garde, qui cause accidentellement une explosion et une fuite de gaz toxique. Blue réapparaît dans la chambre de Maisie pour affronter l'indoraptor, puis sur le toit vitré du manoir qui se brise sous leur poids. Blue survit, mais l'indoraptor meurt empalé sur les cornes d'un crâne d'Agujaceratops. Elle retrouve Owen à l'extérieur mais, craignant d'être à nouveau enfermée, s'éloigne dans la nature. Le dernier plan du film la montre aboyer près de la banlieue d'une petite ville.

Anecdotes :

- Si les raptors de Jurassic World étaient entièrement en images de synthèse, Blue a cette fois-ci droit à un animatronique pour la scène de la transfusion sanguine.
- La banlieue au-dessus de laquelle Blue aboie à la fin du film fait partie des lieux de tournage du film E.T., l'Extra-terrestre.
- Le musée du manoir Lockwood possède un squelette de Velociraptor mongoliensis, ce qui insinue qu'il s'agit bien d'un animal distinct du vélociraptor de la franchise.

 

Compsognathus

Étymologie : ''mâchoire délicate''

Classification :
Saurischien théropode, famille des compsognathidés

Régime alimentaire :
Carnivore, insectivore

Époque :
Jurassique supérieur (-150 millions d'années)

Répartition géographique :
Bavière (Allemagne), Provence (France), Guimarota ? (Portugal)

Dimensions :
1 à 1,4 mètre de long ; 2 à 3,5 kilogrammes


Description :
Pendant de nombreuses décennies suivant sa description en 1859, Compsognathus détenait le record du plus petit dinosaure au monde, même si d'autres espèces découvertes depuis étaient plus petites encore, comme Epidexipteryx. Depuis son apparition dans les films Jurassic Park, il est devenu le petit dinosaure typique, repris dans d'autres œuvres de fiction. Il n'est connu que par deux spécimens fossiles (et des dents censées lui appartenir trouvées dans une mine de charbon au Portugal), qui comptent tous les deux des restes de lézards dans l'estomac. Insectes et mammifères devaient également figurer à son menu. Selon une ancienne théorie, c'était un animal aquatique aux mains palmées. Cette idée n'est plus d'actualité, les supposés doigts palmés étant en fait des irrégularités dans la roche. Toutefois, à la fin du Jurassique, l'Europe était un archipel tropical entouré du paléo-océan Téthys. L'environnement du compy était donc bien littoral. Une théorie plus récente avance que les compsognathidés seraient les formes juvéniles de théropodes plus grands...

Fidélité scientifique :
Après leur absence dans Jurassic World, les compys font leur retour dans Fallen Kingdom avec plus ou moins le même aspect que dans The Lost World et Jurassic Park ///, exception faite des rayures vert foncé sur le dos. Il leur manque donc toujours des plumes, ils semblent trop maigres, ont des mains en pronation et une queue trop raide.
En revanche, leur troisième doigt paraît plus long qu'auparavant, presque de la même taille que les autres. On ne les voit pas non plus s'en prendre aux humains vivants : à la fin du film, ils n'attaquent pas Eli Mills avant que le tyrannosaure ne le tue et que sa jambe ne tombe au sol, à leur portée.


Apparitions :
Lorsque les véhicules de Wheatley arrivent dans l'ancienne grande rue de Jurassic World, un compsognathus se cache parmi des figurines de dinosaures dans la vitrine cassée d'un magasin, avant de révéler sa vraie nature en prenant la fuite. Un groupe de compys s'abreuve dans une flaque sur le passage des véhicules, puis d'autres bondissent par surprise hors de l'épave de la Ford Explorer quand Owen s'en approche. Après que Claire et Franklin ont échappé au baryonyx, ils aperçoivent Owen fuir l'éruption en compagnie de plusieurs compys. Les protagonistes se cachent derrière un tronc renversé, et Franklin est surpris lorsqu'un des petits dinosaures saute près de son visage. Bien plus tard, au moment de la libération des dinosaures dans le domaine Lockwood, plusieurs compys émergent du tunnel avant les plus gros dinosaures, et l'un d'eux saute sur Eli Mills avant qu'il ne se réfugie sous sa voiture. Après la débandade, d'autres sont perchés sur ce qui reste de la voiture, observant Mills avec curiosité, puis, lorsque le tyrannosaure tue Mills, un carnotaure tente de lui voler un morceau de sa jambe, qui tombe au sol. Les compys se précipitent dessus pour s'en nourrir, et se dispersent pour éviter d'être écrasés par le t. rex.

Anecdotes :

- Une image de compsognathus se trouve parmi celles des dinosaures que Mills compte ''sauver'' quand il discute avec elle, ce qui signifie que leur présence sur l'île est connue, même s'ils ne sont pas mentionnés sur le site du parc Jurassic World. Dans Camp Cretaceous, les moniteurs du parc attrapent un spécimen pour le renvoyer dans son enclos ; ils font donc partie de la visite.
- Les jouets visibles dans la vitrine du magasin où se cache le premier compy sont des produits dérivés du film Jurassic World, créés par la marque Hasbro. Au moment de la sortie du film, en 2018, c'est la marque Mattel qui a pris le relais pour concevoir les jouets basés sur la franchise.
- Dans Camp Cretaceous, alors que les campeurs tombent sur le centre des visiteurs abandonné de Jurassic Park, Yaz raconte que John Hammond serait mort dévoré par des compsognathus. Darius lui rétorque qu'Hammond est mort de vieillesse, et quand il lui demande où elle a vu cette information, elle répond qu'elle l'a ''lu quelque part''. C'est une référence au roman Jurassic Park, où Hammond est dévoré par des procompsognathus, contrairement au film où il survit.

 

Sinoceratops

Étymologie : ''visage cornu de Chine''

Classification :
Ornithischien marginocéphale, famille des cératopsidés

Régime alimentaire :
Herbivore

Époque :
Crétacé supérieur (-73 millions d'années)

Répartition géographique :
Zhucheng (Chine)

Dimensions :
5 à 6 mètres de long ; 2 à 2,5 tonnes (réalité) / 8 mètres de long, 3 tonnes (film)


Description :
On sait peu de choses sur Sinoceratops, découverte récente de la province chinoise de Shandong et qui n'a reçu un nom qu'en 2010. Si sa présence dans la culture populaire était inexistante avant Jurassic World : Fallen Kingdom, il reste une découverte importante dans le sens où il s'agit du premier grand cératopsidé découvert en Chine. Jusqu'à présent, tous les cératopsiens découverts en dehors de l'Amérique du Nord étaient primitifs et/ou de petite taille. Il était donc supposé que les cératopsiens étaient tous originaires d'Asie. La découverte du sinocératops remet cette idée en cause : la taille de sa corne nasale et l'absence de longues cornes au-dessus des yeux le rapproche plus des centrosaurinés tardifs comme Styracosaurus que des genres plus primitifs comme Machairoceratops, ce qui pourrait signifier que les cératopsidés ont atteint l'Asie depuis l'Amérique du Nord par la Béringie (ancien pont terrestre où se trouve le détroit de Béring actuel). Outre sa corne nasale, le sinocératops possède une rangée de cornes recourbées autour du bord de la collerette.

Fidélité scientifique :
En ce qui concerne la fidélité scientifique de l'animal représenté à l'écran, Sinoceratops est un cas à part : à l'origine, c'est Pachyrhinosaurus qui devait endosser le rôle de nouveau cératopsien de la franchise. Lorsque la première bande-annonce a été diffusée fin 2017, nombreux ont été les fans à relever le fait que le prétendu pachyrhinosaure était très éloigné de son modèle du Crétacé, notamment en raison de la présence d'une corne à la place de sa bosse nasale distinctive, hypothèse aujourd'hui abandonnée. Bien que la liste de dinosaures du DPG et l'échelle de comparaison des tailles énonçaient le nom du pachyrhinosaure, d'autres commentaires ont proposé qu'il s'agissait peut-être d'un sinocératops, seul cératopsidé à posséder des cornes sur la collerette dont la forme se rapproche de celles de la bande-annonce. Ni une ni deux, la liste de dinosaures du DPG a été éditée pour incorporer le nom du sinocératops, sans remplacer celui du pachyrhinosaure. À partir de ce moment-là, tous les matériaux de promotion de la franchise ont désigné l'animal comme étant un sino (Jurassic World Evolution 2 permet par exemple de cloner à la fois le sino et le pachyr). Dans le canon officiel, les deux existent donc.
À l'instar de son cousin le tricératops, le sinocératops de Fallen Kingdom a des proportions largement basées sur celles des pachydermes, notamment les rhinocéros. Ses pattes en formes de piliers ont des griffes arrondies sur tous les doigts alors que les cératopsiens n'en avaient pas sur les troisième et quatrième doigts. Les pattes arrière possèdent de plus un ergot inexistant chez le vrai. Le ventre et le cou sont beaucoup plus épais, le museau est plus court, la queue trop longue, la corne nasale trop grosse et la collerette est trop grande et recourbée. L'animal lui-même est trop grand : à huit mètres de long au lieu de six, il fait la taille de Pachyrhinosaurus. Les cornes au centre de la collerette sont également héritées du pachyr, ainsi que, d'une certaine manière, les trous dans la collerette. Aucun cératopsien n'est connu pour en avoir, mais dans le film Sur la Terre des Dinosaures 3D de 2013, le héros est un petit pachyr présentant un trou dans sa collerette en raison d'une blessure de jeunesse, ce à quoi le design de Fallen Kingdom semble faire hommage.
Contrairement au trike, le sino ne possède correctement qu'une seule corne sur chaque joue. Le museau surélevé a parfois également été critiqué, mais les restes de Sinoceratops, fragmentaires, ne nous permettent pas de connaître sa forme, et son plus proche parent connu, Wendiceratops, possédait lui aussi un museau surélevé.


Apparitions :
Le sinocératops se montre pour la première fois lorsqu'Owen est paralysé au sol par le tranquillisant de Wheatley. Curieux, l'herbivore s'approche et lui lèche le visage de sa langue nauséabonde, ce qui participe à le réveiller pour échapper à la progression du flot de lave. Le sino fuit, mais on voit d'autres spécimens courir aux côtés des autres dinosaures pendant l'éruption. L'un d'eux sauve accidentellement les protagonistes en distrayant un carnotaure belliqueux. Il se fait mordre à la collerette, mais finit par renverser le carnivore et par reprendre sa course. D'autres encore tombent de la falaise près de la gyrosphère qui coule et tentent de garder la tête hors de l'eau. Un spécimen est présent dans une cage du sous-sol du manoir Lockwood, et est libéré en même temps que les autres dinosaures par Maisie avant que la fuite de gaz toxique ne les tue.

Anecdotes :

- La scène où le sinocératops lèche le visage d'Owen est adaptée d'un passage du roman The Lost World, où un stégosaure fait reprendre conscience à Sarah Harding en lui léchant le visage alors qu'elle vient de s'échouer sur Isla Sorna. Les deux personnages ont été trahis par un ancien associé avant leur rencontre avec un dinosaure ; Wheatley pour Owen et Lewis Dodgson pour Harding.
- Après que l'Arcadia a quitté Nublar, dévastée par le volcan, on peut voir sur l'écran que regarde Mills que le manifeste du navire compte le pachyrhinosaure, mais la fin du film, pendant le discours de Malcolm, on voit une valise contenant des échantillons d'ADN de dinosaures, dont le sinocératops.
- Une figurine produite par Mattel est étiquettée ''sinocératops'', mais l'animal est une reconstitution plutôt fidèle d'un pachyrhinosaure. Les couleurs correspondent à celles du sino du film, ce qui confirme qu'il s'agissait originellement d'un pachyr.

 

Baryonyx

Étymologie : ''lourde griffe''

Classification :
Saurischien théropode, famille des spinosauridés

Régime alimentaire :
Piscivore, carnivore

Époque :
Crétacé inférieur (-130 à -125 millions d'années)

Répartition géographique :
Surrey, île de Wight (Grande-Bretagne), Burgos, La Rioja (Espagne), péninsule de Setúbal ? (Portugal)

Dimensions :
7 à 10 mètres de long ; 1 à 2 tonnes


Description :
S'il n'est ni le plus grand ni le premier spinosauridé découvert (ces deux honneurs revenant à Spinosaurus), Baryonyx reste celui que l'on a pendant longtemps le mieux compris, car dès sa découverte en 1983 et sa description en 1986, on avait une idée de l'apparence générale de l'animal. On savait donc dès le départ que le baryonyx avait un crâne inhabituellement long et étroit pour un grand théropode et qu'il était muni sur le premier doigt d'une griffe de près de 30 centimètres de long ! Un régime alimentaire piscivore a vite été envisagé, ce qu'ont confirmé les écailles de poisson découverts dans son estomac. Des restes d'iguanodontidé dans le ventre du même spécimen prouvent cependant qu'il n'était pas exclusivement piscivore, même s'il est difficile de dire s'il l'a chassé et tué lui-même. L'absence d'épines dorsales surélevées comme son parent plus tardif Suchomimus (qui, selon certains, serait un synonyme) laisse entendre qu'à l'époque du baryonyx, les spinosauridés venaient de débuter leur adaptation au mode de vie semi-aquatique et piscivore qui les démarque.

Fidélité scientifique :
Le baryonyx de Fallen Kingdom est très différent de son modèle. Hormis les mains en pronation présentes chez la plupart des théropodes de la saga, le bary  du film possède un crâne beaucoup plus large et droit qui évoque celui d'un crocodile, dépourvu de crête nasale et dont la fenêtre antéorbitaire est visible. Ses dents sont en désordre et s'imbriquent les unes dans les autres au bout du museau (dont le creux est moins marqué), le cou est plus long, la queue plus courte et la peau est crocodilienne avec des ostéodermes qui recouvrent son dos. Les bras sont proportionnellement plus courts, et la griffe est trop petite : il faut prendre en compte le fait qu'elle était certainement recouverte de kératine qui augmentait sa taille et son tranchant. Enfin, des traces de pas attribuées au baryonyx en Espagne laisse penser que ses pieds étaient palmés, même si ce trait reste spéculatif.
De même, il est improbable qu'un animal continue à pourchasser une proie après avoir subi une coulée de lave sur la tête qui causerait une brûlure au troisième degré.
En soi, les dents ont la bonne forme et la griffe a la même taille que celle des fossiles, même s'il lui manque de la kératine supplémentaire. Les spinosauridés étant des animaux partiellement aquatiques, ils font partie des rares théropodes à ne pas avoir besoin de lèvres, leurs dents restant hydratées lorsqu'ils immergent leur museau.


Apparitions :
Lors de l'éruption du mont Sibo, Claire et Franklin se retrouvent enfermés dans l'ancien centre de communications du parc. Un écran leur signale la proximité d'un animal, que Franklin redoute être le t. rex, mais c'est un baryonyx qui émerge du tunnel de maintenance. Il attaque, mais de la lave tombe sur son crâne, le forçant à reculer en se tordant de douleur. Claire et Franklin tentent alors de fuir par une échelle de secours rouillée en montant sur une chaise, mais l'échelle pliée glisse et les expose à la portée du bary. Le théropode s'introduit dans le conduit, mais ils parviennent à monter avant lui et à refermer l'issue derrière eux. Un autre bary est transporté par hélicoptère jusqu'à l'Arcadia et essaie de mordre les ouvriers en-dessous de lui. Un troisième est vendu aux enchères du manoir Lockwood, et un dernier est emporté dans une cage vers une destination inconnue.

Anecdotes :

- L'ancien site officiel du parc montrait une représentation beaucoup plus correcte du baryonyx que celle de Fallen Kingdom. Cette version n'a sans doute pas été choisie car jugée pas assez effrayante.
- Un plan non retenu de la bande-annonce montre Claire, Owen et Franklin observer au loin un baryonyx transporté par hélicoptère. Dans le film, c'est le tyrannosaure qu'ils aperçoivent, et le bary apparaît dans un plan différent.
- Dans la bande-annonce, le rugissement du baryonyx est le même que celui du spinosaure de Jurassic Park ///. Dans le film final, il possède son propre cri.

 

Gallimimus

Étymologie : ''imitateur de poulet''

Classification :
Saurischien théropode, famille des ornithomimidés

Régime alimentaire :
Omnivore ? (réalité) / Herbivore (film)

Époque :
Crétacé supérieur (-70 millions d'années)

Répartition géographique :
Désert de Gobi (Mongolie)

Dimensions :
6 à 8 mètres de long ; 160 à 440 kilogrammes


Description :
Découvert en 1972, Gallimimus était méconnu avant son inclusion dans Jurassic Park. L'animation en images de synthèse d'un troupeau en pleine course a d'ailleurs marqué un tournant dans l'histoire des effets spéciaux. Plus grand membre de la famille des ornithomimidés, le gallimimus était loin d'être aussi petit que le gallinacé qui lui a donné son nom. Ses os étaient creux, ce qui allégeait le squelette et, couplé à la longueur de ses tibias et à ses sacs aériens, faisait de lui un animal taillé pour la course. On estime sa vitesse de pointe à près de 56 km/h, un atout non négligeable pour fuir les grands prédateurs comme Tarbosaurus, qu'il repérait de loin grâce à la mobilité de son long cou et à ses yeux situés sur les côtés de son crâne, lui permettant de regarder dans toutes les directions. Son régime précis reste un mystère, mais il devait se composer de végétaux, de petits animaux et d'œufs. Les fines lamelles de son bec auraient également pu lui servir à filtrer l'eau comme les canards. Grâce aux fossiles de ses proches parents, on sait qu'il devait posséder des plumes.

Fidélité scientifique :
Comme dans les autres films, le gallimimus de Fallen Kingdom n'a pas de plumes ni de bec en kératine, a des pieds trop épais, des mains en pronation et une bosse sur le dos. Le sommet du crâne semble plus arrondi.
Les bras ne sont cependant plus aussi rapprochés du corps par rapport à ceux du gally de Jurassic World. Si l'image promotionnelle du DPG sous-estime sa taille (seulement 4,7 mètres de long), on voit que le spécimen capturé sur l'Arcadia a une taille plus proche de celle du vrai.


Apparitions :
Les gallimimus sont avec les compsognathus parmi les premiers à fuir lors de l'éruption du mont Sibo, leur vitesse et leur agilité leur permettant de devancer les autres dinosaures et de sauter par-dessus les obstacles. L'un d'eux échappe à la morsure d'un allosaure, d'autres tombent de la falaise et un autre est capturé par les hommes de Wheatley à bord de l'Arcadia, attaché au niveau du cou. D'autres encore sont vus parmi les dinosaures libérés des cages sous le manoir Lockwood.

Anecdotes :

- Lorsque l'un des gallys s'approche en courant de la caméra au début de la fuite, il passe devant un squelette de brachiosaure, que l'on reconnaît au long cou et à la taille de la cage thoracique.
- Certains internautes soutiennent que la plaine où a lieu la grande fuite des dinosaures est en fait celle où l'on voit les gallys dans le film original en raison de la présence d'un tronc d'arbre, mais le chaos rend cette idée difficile à vérifier.
- Dans la bande-annonce, un plan montre un gallimimus bousculer un allosaure, tandis que dans le film final, l'allosaure pourchasse le gallimimus à la place.

 

Stegosaure

Étymologie : ''lézard à toit''

Classification :
Ornithischien thyréophore, famille des stégosauridés

Régime alimentaire :
Herbivore

Époque :
Jurassique supérieur (-155 à -145 millions d'années)

Répartition géographique : 
Colorado, Montana, Oklahoma, Utah, Wyoming (États-Unis), Batalha (Portugal)

Dimensions :
6 à 9 mètres de long ; 3 à 5 tonnes


Description :
Quatre pattes, une petite tête, un dos parsemé de plaques osseuses et une queue hérissée de quatre longues épines : le physique de Stegosaurus était fait pour la célébrité. Lorsque sort The Lost World : Jurassic Park, le stégosaure fait déjà partie intégrante de l'imagerie du Jurassique au milieu des diplodocus et des allosaures. Pourtant, la fonction des plaques et de la queue à épines (familièrement appelée ''thagomizer'' d'après un dessin humoristique américain) fait débat depuis sa description en 1877. Des cicatrices sur des vertèbres d'Allosaurus indiquent que le thagomizer était une arme de défense, ce que ne devaient pas être les plaques dorsales, trop fragiles. Une théorie largement répandue veut qu'elles aient aidé l'animal à réguler sa température ou à dissuader les prédateurs en se parant de rouge grâce à des vaisseaux sanguins. Un tel dispositif de défense aurait pu mettre l'animal en danger en cas de blessure, et elles étaient de plus couvertes de kératine, pas de peau. Leur taille suffisait à faire paraître le stégosaure plus imposant qu'il ne l'était.

Fidélité scientifique :
Les stégos sont les mêmes que ceux de Jurassic World : tête trop grosse, joues charnues, cou trop court, dos trop surélevé, plaques dorsales disposées par paires, épines orientées dans le mauvais sens, pieds de pachyderme, absence de bec en kératine et capacité de courir. Lorsque Wheatley arrache une dent d'un spécimen capturé, on voit qu'elle ressemble à une molaire. Le vrai stégosaure avait des dents plates, triangulaires et crénelées.
Même si la queue devrait être maintenue plus haut en l'air, elle ne traîne plus aussi bas que dans Jurassic World.


Apparitions :
Des stégosaures font partie des dinosaures à fuir lorsque le volcan entre en éruption. L'un d'eux surprend les protagonistes en passant à travers une partie du tronc allongé derrière lequel ils se cachent, et d'autres tombent à la mer depuis la falaise. Avant qu'un spécimen tranquillisé ne soit ramené sur l'Arcadia, Wheatley fait signe au véhicule le transportant de s'arrêter : loin de vouloir le caresser, il arrache une de ses dents et l'ajoute à la collection de dents de dinosaures qu'il garde en trophées. Avant la mort du brachiosaure, un stégo peut être vu en cage. On ne les revoit plus avant la fuite de gaz dans les sous-sols du manoir Lockwood, où ils sont libérés comme les autres dinosaures et s'enfuient dans la nature.

Anecdotes :

- Une des premières photos de production du film montre une maquette de stégosaure allongé dans une cage, les pattes avant pliées dans une position normalement impossible à prendre. Cette maquette a certainement servi de référence lumière.
- Une scène coupée devait montrer Owen, Zia, Wheatley et son équipe tomber sur une carcasse de stégosaure dans la jungle pendant la traque de Blue. La maquette de la carcasse est énorme : les plaques dorsales sont plus hautes qu'un humain !
- Le cri de douleur que le stégosaure pousse lorsque Wheatley arrache sa dent est le même que celui que pousse le bébé stégo dans The Lost World, quand Harding l'effraie avec le bruit de son appareil photo.

 

Apatosaure

Étymologie : ''lézard trompeur''

Classification :
Saurischien sauropodomorphe, famille des diplodocidés

Régime alimentaire :
Herbivore

Époque :
Jurassique supérieur (-152 à -150 millions d'années)

Répartition géographique :
Colorado, Oklahoma, Utah, Wyoming, Nouveau-Mexique ? (États-Unis)

Dimensions :
20 à 30 mètres de long ; 18 à 33 tonnes


Description :
Apatosaurus signifie ''lézard tompeur'' et fait honneur à son nom, qui fait normalement référence au fait qu'Othniel Marsh, qui l'a décrit en 1877, trouvait que ses chevrons (ou arcs hémaux, des os des vertèbres caudales) ressemblaient plus à ceux d'un reptile marin qu'à ceux d'un dinosaure. Marsh livrait une féroce ''guerre des os'' avec Edward Cope, et les deux hommes ont dans leur rivalité décrit un grand nombre de fossiles, parfois hâtivement. En 1879, Marsh nomme Brontosaurus, qui deviendra la tête d'affiche de nombreux films et livres. En réalité, le supposé brontosaure était un crâne de Camarasaurus monté sur un corps d'Apatosaurus ! L'histoire aurait pu en rester là, mais en 2015, année de la sortie de Jurassic World, il a été décidé que certaines espèces d'apatosaures étaient assez différentes d'autres pour les classer dans un genre à part : c'est ainsi que Brontosaurus est redevenu un genre valide ! Physiologiquement, l'apatosaure est un diplodocidé basal, plus court que le diplodocus mais beaucoup plus lourd, et l'extrémité de sa queue en fouet est plus fine.

Fidélité scientifique :
L'apatosaure de Fallen Kingdom est le même que celui de Jurassic World. Il a donc une peau ridée, trop de griffes aux pieds, un cou trop souple et trop mince, les épaules à un niveau inférieur aux hanches et n'a pas d'épines en kératine sur le dos, sous le cou ou au bout de la queue. Contrairement à ce que montrent les images promotionnelles, il reste gris ardoise à l'écran et non vert.
Il garde les narines correctement positionnées, n'a plus les yeux bleus et ne peut que marcher vite lorsqu'il fuit.


Apparitions :
Des apatosaures marchent aussi vite qu'ils le peuvent avec les autres dinosaures lors de l'éruption du mont Sibo. Malgré sa taille, un pato est capturé à bord de l'Arcadia pour la vente aux enchères et enfermé dans une cage sous le manoir Lockwood. C'est le plus grand animal ramené sain et sauf – il est si imposant qu'il défonce plusieurs passerelles quand il est libéré. En sortant du tunnel menant hors du manoir, le pato bouscule la voiture sous laquelle Mills s'était abrité, le forçant à reculer en même temps que sa cachette.

Anecdotes :

- Dans Jurassic World, les apatosaures avaient le même cri que les brachiosaures. En raison du retour de ces derniers, ils ont cette fois leurs propres effets sonores.
- L'apatosaure n'apparaît pas dans Camp Cretaceous, mais le campeur Kenji appelle les brachiosaures ''brontosaures'', comme Tim dans Jurassic Park. Darius lui répond qu'il n'y a pas de brontos à Jurassic World, ce qui signifie qu'il sait qu'il s'agit de deux espèces différentes.
- C'est la première fois qu'un film de la franchise met en scène deux espèces de sauropodes à la fois. Jurassic World : Dominion battra ce record en y ajoutant le dreadnoughtus.

 

Ankylosaure

Étymologie : ''lézard rigide''

Classification :
Ornithischien thyréophore, famille des ankylosauridés

Régime alimentaire :
Herbivore

Époque :
Crétacé supérieur (-68 à -66 millions d'années)

Répartition géographique :
Montana, Wyoming, Nouveau-Mexique (États-Unis), Alberta (Canada)

Dimensions : 6 à 10 mètres de long ; 4 à 8 tonnes


Description :
Après Stegosaurus, Ankylosaurus est le thyréophore le plus représenté dans les médias, en raison de ses armes d'attaque et de défense extraordinaires. Avec le déclin des stégosauriens à la fin du Jurassique, les ankylosauriens prirent leur place au début du Crétacé, se protégeant des prédateurs d'abord grâce à leur armure dorsale, puis se dotant pour certains genres d'une massue caudale. Concernant l'armure de l'ankylosaure, l'organisation des ostéodermes (plaques osseuses) est encore débattue. Certains pensent que les plaques étaient disposées de façon espacée le long du corps, d'autres qu'elles se succédaient en rangées proches les unes des autres. Une étude de 2017 penche pour la seconde option, qui reste différente de la carapace de plaques collées les unes aux autres imaginée lors de la description de l'animal en 1908. Cette étude augmente de plus sa taille maximale, la faisant passer de 7 mètres à près de 10 mètres. Quant à la massue de sa queue, elle pouvait être actionnée latéralement et briser les os d'un prédateur, voire d'un congénère lors d'affrontements inter-espèces.

Fidélité scientifique :
Comme dans Jurassic World, l'ankylosaure de Fallen Kingdom a les flancs protégés par une rangée d'épines fictive, possède des ostéodermes pointus et uniformes, une queue trop souple, une massue trop grande, des pieds d'éléphant, des jambes plus longues qui lui permettent de galoper et n'a pas d'ostéodermes sur les pattes avant ni de museau épais et incurvé. Comme le stégo, il possède des dents comparables à des molaires plutôt que plates et triangulaires.
Lorqu'un spécimen est montré aux enchères, il est correctement décrit comme ayant vécu au Crétacé supérieur et comme étant un des plus grands dinosaures à armure connus. Le qualificatif de ''char d'assaut vivant'' (''living tank'' en VO) que lui donne Gunnar Eversol a été plusieurs fois utilisé pour le désigner.


Apparitions :
Plusieurs ankylosaures, abandonnant leur solitude habituelle, joignent la fuite des dinosaures pour échapper aux nuées ardentes du mont Sibo. L'un d'eux défonce une partie du tronc mort derrière lequel les protagonistes se sont réfugiés ; un autre tombe de la falaise dans la mer. Peu après, un homme repousse de son pied la patte d'un anky dépassant de sa cage avant de le faire avancer sur l'Arcadia, en même temps qu'un hélicoptère livre un baryonyx. Ce spécimen est le premier lot à être vendu aux enchères du manoir Lockwood pour la coquette somme de 10 millions de dollars, avant d'être enfermé dans un conteneur pour être livré à son nouveau propriétaire. Enfin, quelques ankys sont libérés par Maisie des sous-sols du manoir.

Anecdotes :

- La scène où un ankylosaure tombe du haut d'une falaise rappelle un passage du script de The Lost World, dans lequel Burke évoque des cadavres d'ankylosauriens découverts au pied d'une falaise, tombés après une rencontre avec un prédateur.
- Le squelette détruit par la lave près de la Ford Explorer n'est pas celui d'un ankylosaure, mais d'un peloroplites, nodosauridé qui vivait en Utah il y a 98 à 93 millions d'années. On en aperçoit un autre au bord d'une route dans la bande-annonce, puis un autre dans le musée du manoir Lockwood.
- Un des modèles de l'ankylosaure utilisés par le site officiel du parc est visible dans le film sur un écran d'ordinateur.

 

Triceratops

Étymologie : ''visage à trois cornes''

Classification :
Ornithischien marginocéphale, famille des cératopsidés

Régime alimentaire :
Herbivore

Époque :
Crétacé supérieur (-68 à -66 millions d'années)

Répartition géographique :
Colorado, Montana, Dakota du Sud, Wyoming (États-Unis), Alberta, Saskatchewan (Canada)

Dimensions :
7 à 9 mètres de long ; 5 à 10 tonnes (réalité) / 10 mètres de long (film)


Description :
Triceratops figure sur le podium des dinosaures les plus renommés, l'archétype même du cératopsien : une tête surmontée d'une collerette osseuse, un bec crochu et trois cornes de kératine (la même matière que nos cheveux et ongles), une petite sur le nez et deux longues au-dessus des yeux. C'est la découverte de ces deux cornes en 1887 qui ont poussé le paléontologue Othniel Marsh à croire qu'elles provenaient d'un bison géant. Le crâne du tricératops était énorme : jusqu'à 2,80 mètres de long et près de 600 kilogrammes, car à la différence d'autres cératopsidés, sa collerette n'était pas allégée par des ouvertures. Il a été parfois suggéré que cet arsenal crânien jouait un rôle dissuasif, trop fragile pour le défendre, mais la présence de fibroblastes (cellules réparatrices) et de marques de cicatrisation sur la collerette semble indiquer qu'il utilisait bien cornes et collerette lors de combats entre membres de même espèce ou contre Tyrannosaurus rex, seul prédateur osant s'attaquer à lui. En 2009, il a été proposé que Torosaurus était la forme adulte de Triceratops, théorie depuis délaissée en raison de la découverte de spécimens de torosaures juvéniles.

Fidélité scientifique : 
Le tricératops de Fallen Kingdom a la même apparence que celui de Jurassic World : la taille est légèrement exagérée, le corps est plus charnu, les pointes de la collerette sont trop visibles, les pieds et la peau ressemblent à ceux d'un rhinocéros, les ostéodermes sont trop petits, le bec pas assez pointu, la queue trop longue, l'os épijugal trop court et porte deux cornes au lieu d'une.
Les cornes sont toujours correctement incurvées et le petit possède des ostéodermes et de courtes cornes tournées vers l'arrière. Pour la première fois, un trike fait preuve d'instinct maternel ; si aucun fossile ne le prouve directement, aucun ne prouve le contraire non plus. Le rapport entre adultes et juvéniles est inconnu, mais quelques fossiles de juvéniles ont été découverts ensemble.


Apparitions :
Des tricératops adultes sont vus en train de courir parmi les autres dinosaures pendant la destruction d'Isla Nublar. Comme les autres grands herbivores, l'un d'eux passe à travers le tronc d'arbre mort qui sert de refuge aux personnages principaux. Aucun n'apparaît à bord de l'Arcadia, mais un adulte et un petit sont vus plus tard enfermés dans la même cage sous le domaine Lockwood juste en face de Claire et Owen, emprisonnés par Mills, qui discutent de leur passé et de la première fois où ils ont vu un dinosaure vivant. Lorsque du cyanure d'hydrogène se répand dans le sous-sol et que les cages s'ouvrent, le trike adulte soulève la grille sous son énorme tête. Un autre adulte sort d'une cage. Le bébé est l'un des premiers à sortir, et un des adultes le suit peu après, écrasant au passage un des hommes de Mills.

Anecdotes :

- Le bébé tricératops est le seul dinosaure juvénile à apparaître dans le film, sans compter les quatre raptors d'Owen qu'on ne voit que sur une vidéo.
- Une scène coupée devait montrer un bébé tricératops sur le point d'être attrapé par un allosaure pendant la fuite des dinosaures, avant qu'un trike adulte ne le sauve. Dans le film final, le bébé tricératops est remplacé par un gallimimus, qui s'échappe tout seul des mâchoires de l'allo.
- Le tricératops qui écrase l'homme de main de Mills après avoir été libéré est le premier (et le seul) herbivore à causer la mort d'un être humain de toute la franchise.

 

Carnotaurus

Étymologie : ''taureau carnivore''

Classification :
Saurischien théropode, famille des abélisauridés

Régime alimentaire :
Carnivore

Époque :
Crétacé supérieur (-71 à -69 millions d'années)

Répartition géographique :
Chubut (Argentine)

Dimensions :
7,5 à 8 mètres de long ; 1 à 1,5 tonne (réalité) / 10,4 mètres (film)


Description :
Le carnotaure peut se vanter de s'être taillé une réputation (presque) sans l'aide de Jurassic Park. Malgré une apparition inquiétante dans le roman The Lost World de Michael Crichton, c'est le film Dinosaure de Disney qui le révèle au grand public en 2000, quinze ans après sa description en 1985. Carnotaurus se remarque de loin grâce à l'épaisse paire de cornes au-dessus de ses yeux, dont la fonction n'est pas définie avec certitude. Une hypothèse veut qu'elles lui aient servi d'armes pour tuer ses proies, mais aucun animal connu n'utilise ses cornes pour la chasse. La parade et l'intimidation sont envisagées, comme souvent, mais les cornes auraient aussi permis aux carnos de s'affronter entre eux en se poussant mutuellement comme les béliers. En plus de ses cornes, le carnotaure possède de minuscules bras à quatre doigts, un museau court de bouledogue et un corps recouvert d'écailles et de protubérances plus grosses. C'était l'un des grands théropodes les plus rapides, grâce à sa queue raide dont les muscles puissants contribuaient à la propulsion de ses jambes.

Fidélité scientifique :
Globalement, le carnotaure de Fallen Kingdom est assez fidèle à la version préhistorique, avec quelques différences notables pour le rendre cinématiquement plus attrayant. Il est légèrement surdimensionné et ses proportions sont plus proches de celle d'un théropode typique que de la silhouette profilée pour la course de Carnotaurus, à petite tête et à longues jambes. Les écailles et les protubérances de son corps sont plus grandes et plus pointues, de même que ses cornes recourbées qui lui donnent un aspect plus ''démoniaque'', souligné par sa couleur rouge. Ses bras sont proportionnellement trop grands, dotés de coudes définis et aux doigts pourvus de griffes, ce que l'ancêtre du Crétacé n'avait sans doute pas. Sa queue est plus flexible et sa posture plus voûtée.
Scénaristiquement, même si Carnotaurus était un prédateur, il est peu probable qu'il prendrait le temps de s'arrêter pendant une éruption volcanique pour chasser.
Dans d'autres circonstances, le carnotaure aurait certainement pourchassé activement sa proie, et aurait comme dans le film été capable d'ouvrir largement la bouche. Il est bien montré comme étant rapide, contrairement à la version du roman beaucoup plus lente et qui compte sur son talent de camouflage pour chasser. Même si les protubérances sont trop pointues, on est certain que le carno en avait car on possède des marques d'impression de sa peau fossilisées. Il n'est pas non plus exclu que les cornes n'aient pas été plus longues que sur le fossile, la kératine ayant été usée par la fossilisation. Sa taille reste excessive, mais est plus raisonnable que dans Dinosaure de Disney, où il était aussi gros qu'un tyrannosaure.


Apparitions :
Pendant que les herbivores paniqués fuient le volcan, Claire et Franklin montent dans une gyrosphère encore en état de marche, mais avant qu'Owen n'ait pu monter avec eux, un rugissement menaçant le fige sur place. Un carnotaure se dévoile de derrière la gyrosphère et approche la portière restée ouverte. Un sinocératops interrompt son attaque, et les deux animaux cornus se battent brièvement, heurtant la gyrosphère qui se referme. Ayant renversé son agresseur, le sino reprend sa course et Owen se retrouve piégé dehors en compagnie du carno... jusqu'à ce que le tyrannosaure ne saisisse son cou entre ses mâchoires et ne l'abatte au sol. Hormis quelques spécimens entrevus au bord de la falaise et un nageant près de la gyrosphère en train de couler, on ne revoit plus le carnotaure avant la fuite de gaz dans le sous-sol du manoir Lockwood, où plusieurs sont enfermés dans des cages avant d'être libérés. L'un d'eux porte des cicatrices sur le museau. Après avoir survécu à la sortie des dinosaures, Mills, épuisé, tente de ramasser la côte de l'indominus rex, sans remarquer le carnotaure qui s'approche derrière lui. Le t. rex se montre cependant plus rapide pour le tuer, et le carno n'a le temps d'attraper que la jambe de Mills au vol avant de fuir le théropode géant.

Anecdotes :

- Le carnotaure de Fallen Kingdom n'a pas la capacité de changer de couleur selon son environnement comme c'était le cas dans le roman The Lost World. À l'époque, le carno était vu comme un animal lent, ce qui a motivé Crichton pour lui donne une méthode de chasse alternative. On sait maintenant que Carnotaurus était un des dinosaures les plus rapides, et n'aurait donc eu nul besoin de camouflage.
- Dans la série Camp Cretaceous, un des principaux antagonistes est un carnotaure mâle surnommé Toro qui apparaît dans plusieurs saisons. D'après Kenji, il a été placé dans un enclos isolé du reste du parc car trop agressif.
- Suite à sa présence dans le roman, le carnotaure a fait bien d'autres apparitions dans la franchise Jurassic Park avant Fallen Kingdom : jouets, livres, jeux vidéo... Son camouflage est d'ailleurs repris dans le jeu d'arcade basé sur le film The Lost World, qui lui donne en plus des traits faciaux de caméléon.

 

Allosaure


Étymologie : ''lézard différent''

Classification :
Saurischien théropode, famille des allosauridés

Régime alimentaire :
Carnivore

Époque :
Jurassique supérieur (-155 à -145 millions d'années)

Répartition géographique :
Colorado, Utah, Wyoming, Oklahoma, Montana, Dakota du Sud, Nouveau-Mexique (États-Unis), Lourinhã (Portugal), Mtwara ? (Tanzanie)

Dimensions :
7 à 10 mètres de long ; 1,5 à 2 tonnes


Description :
Prédateur emblématique du Jurassique, Allosaurus apparaissait dans les films aussi fréquemment que Tyrannosaurus rex durant l'âge d'or du stop-motion, les deux ayant même été considérés interchangeables par Ray Harryhausen. On en connaît trois espèces valides : A. fragilis (1877), A. europaeus (2006) et A. jimmadseni (2020). D'autres genres proches mais plus grands, Saurophaganax et Epanterias, coexistaient à la même époque. Reconnaissable aux deux crêtes qu'il avait devant les yeux, l'allosaure était un carnivore tenace qui menait une vie périlleuse : plusieurs spécimens ont été découverts portant des marques de terribles blessures, notamment l'individu surnommé ''Big Al'', retrouvé avec plusieurs côtes et vertèbres brisées, sans doute mort suite à une infection de son orteil. Une hypothèse récente soutenait que, puisque sa mâchoire inférieure pouvait s'ouvrir si grand, il utilisait sa mâchoire supérieure comme une hache grâce à son cou musclé. Cette idée est maintenant abandonnée, la flexibilité des mâchoires compensant leur ''faiblesse''.

Fidélité scientifique :
L'allosaure de Fallen Kingdom est basé sur les spécimens attribués en 2020 à l'espèce Allosaurus jimmadseni. Le spécimen du film est un jeune, ce qui explique la position de ses crêtes et sa taille assez réduite. Bizarrement, l'allo du film bave énormément, ce que le vrai animal ne devait pas faire, pas plus qu'essayer d'attraper des proies durant une éruption volcanique. Il possède également des poignets en pronation et ses lèvres ne recouvrent que partiellement ses dents. En dehors de ces détails, l'animal est correct au niveau des proportions.
Un allosaure adulte est l'antagoniste principal du court-métrage Jurassic World : Battle at Big Rock, qui se passe peu après l'évasion des dinosaures du domaine Lockwood. Son apparence diffère du juvénile sur plusieurs points : l'adulte possède des écailles de crocodile et une rangée d'épines le long du dos. Si de tels attributs ne sont pas impossibles, il est peu probable qu'il en ait eu étant donné que ces éléments se fossilisent facilement. Son museau est plus long, plus large et plus robuste, ses bras sont plus petits et ses crêtes sont plus grandes. L'allo adulte mesure environ 12 mètres, ce qui est la taille estimée de son proche parent géant, le saurophaganax.
Grande première chez les créatures de la franchise : l'allosaure adulte de Battle at Big Rock possède correctement des mains en supination, les paumes face à face !


Apparitions :
Un jeune allosaure apparaît d'abord aux côtés de la gyrosphère qui fonce vers la falaise pendant la progression des nuées ardentes. Ayant échoué à saisir un gallimimus, l'allo tourne la tête vers la gyrosphère en pleine course et rugit, avant d'être violemment frappé par une retombée du volcan. Le cri d'un autre allosaure est entendu à bord de l'Arcadia, mais on ne le revoit pas avant la scène des enchères, où il constitue le second lot. Tournant comme un lion en cage, il est vendu pour un prix inconnu. Lorsque le gaz toxique envahit le sous-sol du manoir, un allosaure fait partie des dinosaures amassés contre les portes, et peut être vu en train de sortir du tunnel à toute allure sur la droite. Un dernier allo se débat dans un conteneur pendant le discours final de Malcolm.

Anecdotes :

- Dans le court-métrage Battle at Big Rock, une famille de campeurs voit son week-end perturbé par l'arrivée d'un groupe de nasutocératops, puis d'un féroce allosaure adulte qui se bat contre eux puis attaque la caravane, attiré par les pleurs du bébé des campeurs. La famille est sauvée lorsque l'allo reçoit une flèche en travers du museau, tirée par l'arbalète de la petite fille.
- L'allosaure de Battle at Big Rock semble largement inspiré de la figurine Papo, possédant des couleurs et des épines dorsales similaires.
- Le site du DPG indique que plusieurs carnivores, dont les allosaures, sont atteints de la rage, ce qui expliquerait leur agressivité et leur bave abondante.

 

"Stygimoloch"

Étymologie : ''Moloch/démon du Styx''

Classification :
Ornithischien marginocéphale, famille des pachycéphalosauridés

Régime alimentaire :
Herbivore, omnivore ?

Époque :
Crétacé supérieur (-67 à -66 millions d'années)

Répartition géographique :
Montana, Wyoming (États-Unis)

Dimensions :
2 à 3 mètres de long ; 50 à 80 kilogrammes


Description :
Pendant les années ayant suivi sa description en 1983 jusqu'aux années 2000, ''Stygimoloch spinifer'' était le deuxième pachycéphalosauridé le plus connu, grâce notamment aux longues épines à l'arrière de son crâne. Cependant, en 2007, plusieurs paléontologues (dont Jack Horner, le consultant de la franchise Jurassic Park) ont avancé l'idée que ''Stygimoloch'' était en fait un spécimen juvénile de Pachycephalosaurus, de même qu'un autre pachycéphalosauridé décrit en 2006, ''Dracorex hogwartsia''. La théorie veut que la morphologie du pachycéphalosaure changeait drastiquement durant sa croissance, le dracorex étant en fait un très jeune pachy avant que son dôme ne pousse, et le stygimoloch un spécimen immature mais un peu plus âgé dont les cornes ont poussé ; lesdites cornes s'émousseraient alors avec l'âge. Cette théorie est de nos jours globablement acceptée par les spécialistes, mais beaucoup soutiennent que le styg constitue en fait une seconde espèce de Pachycephalosaurus en raison de sa récence, qui devrait donc être appelée P. spinifer.

Fidélité scientifique :
S'il n'est pas appelé par son nom dans le film, le stygimoloch de Fallen Kingdom est considéré comme un animal à part par l'équipe du film, ce que prouve sa couleur différente de celle du pachycéphalosaure. Ayant été le principal partisan de la théorie voulant que Pachycephalosaurus, ''Stygimoloch'' et ''Dracorex'' soient synonymes, Jack Horner s'est directement opposé à l'inclusion du stygimoloch dans le film, mais sa requête n'a pas abouti.
Si l'on compare le stygimoloch de Fallen Kingdom aux spécimens que l'on désigne aujourd'hui sous le nom de Pachycephalosaurus spinifer, on remarque plusieurs différences. Sa posture est moins tassée que celle de son ancêtre, plus semblable à celle d'un théropode. Son corps n'est pas assez épais : il devrait être plus arrondi et plus large pour encaisser les coups de ses congénères. Il a des joues charnues que n'avait sans doute pas le vrai P. spinifer, un bec trop pointu, des mains en pronation avec une griffe sur chacun des cinq doigt (et non sur trois comme dans la réalité), une tête plus grosse avec un dôme aussi surélevé que celui de P. wyomingensis, des jambes et une queue proportionnellement plus longues, des protubérances osseuses moins désordonnées sur le crâne avec une unique corne sur le museau et des cornes à l'arrière du crâne plus courtes et épaisses et pointant vers le haut, alors que l'extrémité devrait pointer vers le bas. La solidité du crâne du styg est exagérée, car il n'aurait pas été capable de briser un mur de briques.
Le stygimoloch est malgré tout l'un des rares dinosaures herbivores de la saga à être représenté comme dangereux, au point de provoquer une scène de panique.


Apparitions :
Un stygimoloch est brièvement aperçu en train de courir aux côtés d'Owen avant d'être englouti par les nuées ardentes. Un autre, prisonnier d'une cage adjacente à celle où Mills a enfermé Claire et Owen, donne des coups de tête contre les murs de sa prison et, guidé par les sifflements d'Owen qui l'irritent, brise le mur séparant les deux cellules. Owen siffle une nouvelle fois pour l'inciter à défoncer la porte de leur cellule, leur permettant de s'évader, et le dinosaure s'éloigne dans les couloirs. Cherchant un moyen d'entrer dans la salle des enchères, Owen retombe par hasard sur le stygimoloch, qui défonce un tuyau d'un coup de tête. Après avoir été attiré dans un ascenseur, le styg percute le garde et s'introduit dans la salle, semant le chaos et envoyant valdinguer plusieurs personnes. Les enchères interrompues, le styg sort par le garage au milieu des gens apeurés. D'autres stygs sont libérés pendant la fuite de gaz et disparaissent dans la nature avec les autres dinosaures.

Anecdotes :

- Avant Fallen Kingdom, le stygimoloch a fait une apparition notable dans le jeu vidéo Warpath : Jurassic Park où il est de couleur orange, comme dans le film. Il est également de cette couleur dans le jeu Jurassic Park /// : Park Builder.
- Dans le musée du manoir Lockwood, un diorama met en scène un dracorex, l'autre supposé pachycéphalosauridé à avoir été synonymisé avec Pachycephalosaurus.
- Le nom du spécimen à avoir mis les enchères sens dessus dessous est Stiggy. Dans la version originale, Owen le surnomme ''buddy'' (''mon pote''), mais dans la version française, il l'appelle ''princesse''. Coïncidence ou référence volontaire, Princesse est le surnom donné au dracorex de la série télévisée britannique Primeval.

 

Parasaurolophus

Étymologie : ''proche du saurolophus/lézard à crête''

Classification :
Ornithischien ornithopode, famille des hadrosauridés

Régime alimentaire :
Herbivore

Époque :
Crétacé supérieur (-76 à -73 millions d'années)

Répartition géographique :
Alberta (Canada), Nouveau-Mexique, Utah (États-Unis)

Dimensions :
9 à 10 mètres de long ; 2,5 à 5 tonnes (réalité) / 7 mètres de long (film)


Description :
Si son nom difficile à prononcer est peu connu du grand public, Parasaurolophus fait partie de ces dinosaures dont le physique est familier même des non-initiés. La principale explication de ce succès est la crête tubulaire de près d'1,8 mètre sur sa tête, dont l'utilité a suscité plusieurs hypothèses plus ou moins farfelues depuis sa description en 1923, certains prétendant qu'il s'agissait d'un tuba pour respirer sous l'eau, d'un moyen de réguler sa température, ou même qu'elle lui servait à cracher du feu ! Aujourd'hui, les savants penchent pour deux fonctions : la reconnaissance entre individus, sexes ou espèces, et la production de sons à basse fréquence lui permettant de communiquer sur de longues distances, pour se courtiser ou signaler la présence d'un prédateur. L'étude du crâne a également permis de constater que l'animal disposait d'une excellente vue et était sans doute diurne. Comme les autres hadrosauridés, il était à la fois bipède et quadrupède, se déplaçant la plupart du temps à quatre pattes mais pouvant se dresser sur deux pour courir.

Fidélité scientifique :
Le parasaurolophus n'est que très rapidement aperçu dans le film, mais reste majoritairement bipède, a un cou trop incurvé, une crête trop fine, une constitution plus légère et des bras trop petits. Il perd les couleurs éclatantes qu'il avait dans Jurassic World et retrouve celles de The Lost World, plus ternes.
Un spécimen transporté dans un camion semble plus proche en longueur du véritable animal, même si celui vu plus tard dans le sous-sol du manoir Lockwood est de la même taille que dans les autres films.


Apparitions :
La première apparition du parasaurolophus est très facile à rater : on en voit un lutter contre la noyade en arrière-plan, tandis que la gyrosphère coule et qu'un sinocératops essait lui aussi de nager. Un autre est capturé à bord d'un camion et transporté vers l'Arcadia ; à en juger par la longueur du camion et par le fait que la tête du parasaure se trouve à un bout et la queue à l'autre, c'est un spécimen plus grand que les autres. Le meilleur moment pour le voir est lorsque les dinosaures sont serrés les uns contre les autres hors de leurs cages pendant que le cyanure d'hydrogène envahit l'espace. On le revoit brièvement sortir du tunnel en même temps que les autres dinosaures.

Anecdotes :

- Le parasaurolophus est le seul dinosaure de Fallen Kingdom à n'être apparu dans aucune bande-annonce ni aucune fiche signalétique de promotion.
- Le site du DPG montre un groupe de parasaures pris en chasse par un t. rex, et suggère que leur population a été réduite à cause de la présence de nombreux prédateurs. Le manque d'équilibre entre carnivores et herbivores est un point central dans le roman The Lost World.
- C'est la dernière fois que l'on voit le parasaurolophus tel qu'il apparaît depuis les premiers Jurassic Park. Dans Dominion, il changera complètement d'aspect.

 

"Indoraptor"

Étymologie : ''voleur indomptable''

Classification :
Saurischien théropode, famille indéfinissable

Régime alimentaire :
Carnivore

Époque :
Contemporaine (2018)

Répartition géographique :
Californie (États-Unis)

Dimensions :
7,3 mètres de long ; 1,1 tonne


Description :
''Indoraptor'' n'est pas plus réel que ne l'était ''Indominus rex'' : c'est le deuxième hybride de la franchise, et le dernier à apparaître dans les films. Créé à partir de l'ADN de l'i. rex récupéré dans le bassin du mosasaure et en y ajoutant une plus grande part d'ADN de vélociraptor que n'en contenait l'original, l'indoraptor est plus petit que l'indominus, mais plus redoutable encore étant donné qu'il peut tenir dans les couloirs d'une maison ou escalader des obstacles. On le différencie aussi de sa génitrice par sa couleur noire traversée d'une rayure jaune, son sexe (masculin), les sifflements qu'il pousse, la griffe de raptor qu'il a sur chaque pied et sa posture quadrupède, bien qu'il soit capable de marcher et courir sur deux pattes. L'indoraptor n'a jamais été destiné à être une attraction pour Jurassic World, seulement à servir d'arme vivante. Aussi rusé et cruel que l'indominus, il dispose d'une excellente vision nocturne, peut repérer ses proies grâce à l'écholocation et tue lui aussi pour le plaisir. Il s'avère que l'indoraptor tue sur commande lorsque l'on pointe un laser sur une cible.

Fidélité scientifique :
Non applicable

Apparitions :
Lorsque Maisie suit Mills dans le sous-sol du manoir, elle tombe malencontreusement sur la cage de l'indoraptor, qui lui attrape presque les cheveux de sa main. L'hybride est montré en pleine lumière lors des enchères, présenté comme ''la créature la plus dangereuse qui ait jamais existé''. Prototype servant initialement à annoncer la création d'un nouvel individu capable de suivre les ordres grâce à l'ADN de Blue, l'indor est tout de même vendu pour 28 millions de dollars. Après la débâcle causée par le stygimoloch, Wheatley reste le seul présent dans la salle. Intéressé par les dents de l'hybride, il lui tire deux fléchettes tranquillisantes dessus. La dose est insuffisante, mais l'indoraptor feint d'être anesthésié pour que Wheatley entre dans sa cage, puis il lui sectionne le bras droit par surprise avant de l'achever. Eversol, jusqu'ici dissimulé, cherche à s'échapper par l'ascenseur avec d'autres enchérisseurs, mais l'indor en rouvre les portes d'un coup de queue et les tue hors champ. Après que Mills a révélé à Claire et Owen la nature de clone humain de Maisie, l'indor attaque à nouveau par surprise et tue deux gardes. Dans le musée, Claire, Owen et Maisie tombent sur la créature en train de dévorer un corps qui, après avoir blessé Claire dans un diorama, poursuit Maisie dans un couloir, la manquant de peu avant qu'elle ne se sauve par un monte-plat. L'indoraptor passe alors par la fenêtre, grimpe sur le toit et pousse un rugissement sous la lune. Ayant trouvé la chambre de Maisie, il en ouvre la porte-fenêtre et étend son long bras pour atteindre la petite fille tel un croque-mitaine. Owen intervient, mais c'est l'arrivée de Blue qui permet de le distraire, laissant le temps aux deux personnages de s'échapper par la fenêtre. L'indor les rattrape, mais Claire utilise un pointeur laser pour l'inciter à s'aventurer sur le fragile toit de glasse. L'indor déjoue la ruse, mais Blue provoque sa chute dans le musée en se jetant sur lui. L'hybride périt alors empalé sur le crâne d'un cératopsien.

Anecdotes :

- Le nom ''indoraptor'' est censé signifier ''voleur indomptable'', mais n'est qu'un mélange d'''indominus'' et de ''vélociraptor'', ce qui fait que le nom signifie ''voleur d'Inde''. Un terme plus correct mais moins accrocheur serait ''indominoraptor''.
- Une scène présente dans la bande-annonce mais absente du film montre Owen demandant à un garde de les aider à quitter le manoir, mais l'indoraptor tue le garde avant qu'il n'ait pu répondre.
- Plusieurs idées concernant l'indoraptor n'ont pas été retenues dans le film final, comme l'existence d'un second spécimen blanc, une scène où l'indor joue avec un crâne humain, une où il s'en prend à la gouvernante Iris Carroll et une où il escalade un phare. La plupart de ces scènes n'existent que dans l'art conceptuel.

 

 

Ce contenu vous a intéressé? Partagez-le :


Votre avis sur cette page




Le saviez-vous ?

L'audition de Ariana Richards (Lex) consistait à crier fort devant d'une caméra. Steven Spielberg voulait savoir á quel point elle pouvait avoir peur.