Jurassic-Park.fr | Le Forum

Bienvenue sur le forum Jurassic-Park.fr

Vous n'êtes pas identifié(e).

#21 01-08-2018 20:51:19

JurassicOne
Tricératops malade
Lieu : Jurassic World
Inscription : 24-03-2016
Messages : 999
Site Web

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Yes ! J'ai gagné...en partie.  sad

Pour la catastrophe : éruption du volcan ? Tsunami ?


tumblr_nvml24WdVO1u5tn07o3_400.gif

Hors ligne

#22 01-08-2018 23:45:20

Barya Mach
Compsognathus
Lieu : Bretagne ( Rennes )
Inscription : 11-07-2017
Messages : 165

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Tremblement de terre ?


Un Baryonyx!! Enfin.  big_smile  big_smile

Hors ligne

#23 01-08-2018 23:50:08

XenoCloud
Jeune T. rex
Lieu : Loire-Atlantique
Inscription : 08-02-2018
Messages : 304

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Invasion extra-terrestre ?


oliver10.jpg

Hors ligne

#24 02-08-2018 19:04:49

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 882

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

JurassicOne a écrit :

Yes ! J'ai gagné...en partie.  sad

Pour la catastrophe : éruption du volcan ? Tsunami ?

Suspens.

Spoiler: Cliquer pour lire

cette-photo-a-ete-prise-le-26-decembre-2004-a-phuket-en-thailande-juste-avant-l-arrivee-du-tsunami.jpg

XenoCloud a écrit :

Invasion extra-terrestre ?

Heu...  big_smile  wink

Dernière modification par Monsieur ADN (02-08-2018 19:05:28)


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#25 04-08-2018 18:53:00

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 882

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Chapitre sur la centrale écrit.

Petit chapitre avec un coté descriptif qui pourrait être dispensable, mais nécessaire au déroulé de l'histoire.

Et cela induit la création de deux personnages secondaire (enfin l'un sera beaucoup plus secondaire que l'autre) : Juan et Antonio.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#26 04-08-2018 19:27:40

XenoCloud
Jeune T. rex
Lieu : Loire-Atlantique
Inscription : 08-02-2018
Messages : 304

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Fils de Bayona...


oliver10.jpg

Hors ligne

#27 04-08-2018 19:53:33

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 882

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

XenoCloud a écrit :

Fils de Bayona...

Pas du tout. wink

Et quant à Hamada, ne l'imaginez pas comme ça :
latest?cb=20150928201135

mais plutôt comme ça :
latest?cb=20170420003427


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#28 07-08-2018 19:07:41

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 882

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Première partie du récit, présentation du parc, mise en abîme de l'intrigue et début des hostilités, bouclé en  attente de relecture intensive.

C'est bien de bosser dans une boîte où on nous impose des congés anticipés, j'ai largement le temps de me mettre dessus.  cool


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#29 13-08-2018 17:50:32

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 882

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Ecriture en cours du chapitre sur la catastrophe, c'est le pied.  cool

Synopsis incessamment sous peu.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#30 09-09-2018 17:05:30

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 882

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Bien ayant déjà retravaillé sur une bonne moitié, il est temps de livrer le synopsis de cette 2.0.

Cela fait 12 ans maintenant que la Masrani Global Corporation, après avoir acheté Ingen, a ouvert un nouveau parc d'attraction sur les ruines de Jurassic Park. Aujourd'hui le parc est florissant et accueille tous les jours des milliers de visiteurs toujours plus nombreux. Face à une concurrence grandissante sur le point d’ouvrir d'autres parcs, la multinationale ambitionne de nouveaux projets et souhaite accélérer le développement de son propre parc. Ainsi Jurassic World compte dévoiler au public l'été prochain une nouvelle espèce de carnivore sous le nom de code Diabolus Rex. Mais ce que cache Ingen au grand public, c'est que les représentants de cette nouvelle espèce ont contracté depuis quelques mois une nouvelle maladie, le DX, transmissible et dangereux pour l'homme. Alors que des rumeurs prétendent que la dite maladie s'est échappée de l'île et que les scientifiques du parc travaillent d'arrache pied à trouver un vaccin avant l'ouverture de l'attraction, un puissant tsunami d'une puissance exceptionnelle vient frapper Isla Nublar détruisant quelques installations dont la centrale électrique. Le parc privé de courant s'alimente par un générateur de secours qui, faute de centrale ne peut servir l'île en énergie qu'au plus 48 heures. Mais l’événement ayant entraîné l'évasion des Diabolus Rex malades, l'île est mise en quarantaine pour éviter une contamination extérieure... Les dirigeants du parc ont alors seulement quarante huit heures pour trouver une solution à ce problème.
Quarante huit heures avant qu'Isla Nublar ne devienne... un second Monde Perdu.

Voilà grosso modo ce que sera l'histoire de cette nouvelle version de ma réécriture de JW.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#31 14-10-2018 11:26:16

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 882

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Après un mois environ de pause, j'ai repris l'écriture.

On commence un peu plus à entrer dans le feu de l'action, le carnage est imminent.

Et petit détail pour info : par mesure de simplicité, pas de puces GPS sur les dinos.
Je préfère le mode traque et attaque en mode surprise totale.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#32 17-11-2018 16:46:01

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 882

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Après plusieurs empêchements je profite d'un week-end rallongé (vive les RTT loul) pour poursuivre l’écriture.

Cela a pris plus de temps que prévu car l'arc narratif séparant la catastrophe de l'excursion d'Owen et Claire pour sauver Zach et Gray diffère de la première version et cela a demandé l'écriture totale de nouveaux chapitres. Je ne vais pas tarder à rebondir sur une série de chapitres qui seront quasiment les mêmes que ceux de la première fois, donc ce sera - en théorie - plus rapide de terminer la 2.0 une bonne fois pour toute.

Durant ce nouvel arc narratif, je peux juste vous dire que Masrani sera concerné par une scène d'action voire même de tension ce qui n'était pas le cas dans la version précédente.

Masrani ne sera plus un immonde connard ici, mais restera tout de même un peu ambiguë.
Bref, il sera toujours un bon patron mais arrivé au désastre ne sera pas non plus le patron cool.

Enfin, deux dinos mal aimés de JPIII auront respectivement un bref instant de "gloire".
Enfin plutôt une belle petite apparition. Je vous laisse deviner le nom des espèces.

Bref, j'espère normalement livrer le tout au premier trimestre 2019.

Dernière modification par Monsieur ADN (17-11-2018 16:46:51)


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#33 17-11-2018 18:07:42

The Geeky Zoologist
Gallimimus
Inscription : 02-06-2016
Messages : 672

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Monsieur ADN a écrit :

Après plusieurs empêchements je profite d'un week-end rallongé (vive les RTT loul) pour poursuivre l’écriture.

Enfin, deux dinos mal aimés de JPIII auront respectivement un bref instant de "gloire".
Enfin plutôt une belle petite apparition. Je vous laisse deviner le nom des espèces.

L'une d'elle est le cératosaure pour sûr par contre, comme autre espèce "mal-aimée" de JP3, à part le spinosaure je ne vois pas.


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#34 17-11-2018 19:49:36

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 882

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Gagné.

Spoiler: Cliquer pour lire

spinosaurus.jpg
72c4969cbbfd1fe573ada071435fb45e7e772f3f_00.jpg

Mais encore une fois ce ne sera pas grandiose, le céra aura sa courte scène et le spino 3/4 d'un petit chapitre.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#35 25-11-2018 10:52:37

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 882

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Quand des messages informatifs défilent sur des JT de chaines d'info en continu, ont-ils un nom précis ?

Si oui lequel ?


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#36 25-11-2018 10:54:00

tyeo30
Carnotaurus furtif
Inscription : 21-05-2017
Messages : 3 872

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Ce sont des bandeaux il me semble.


Winter is coming.

En ligne

#37 08-12-2018 15:02:49

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 882

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

tyeo30 a écrit :

Ce sont des bandeaux il me semble.

Exact, merci.

Voici la liste des chapitres retravaillés à aujourd'hui. La plupart des titres de chapitres sont identiques, d'autres ont changé et quelques nouveaux s'y sont glissés.

Spoiler: Cliquer pour lire

1-ISLA NUBLAR
2-LA MORSURE DU DIABLE
3-JOYEUX NOEL
4-GUITTEREZ
5-LE GRAND VOYAGE
6-CONSEIL D'ADMINISTRATION
7-BIENVENUE A JURASSIC WORLD
8-LA SUITE JOHN HAMMOND
9-LE CENTRE DE DÉCOUVERTES
10-OWEN
11-LABORATOIRES
12-LE LAGON
13-SALLE DE CONTRÔLE
14-LES ZOOS
15-GÉOTHERMIE
16-ACCRO BRANCHE
17-DIABOLUS REX
18-LE TERRITOIRE DES RAPTORS
19-SON ET LUMIERE
20-VELOCIRAPTORS
21-VISITE AERIENNE
22-LA PLAINE DES BRACHIOSAURES
23-LE DOME
24-LE ROYAUME DES T.REX
25-VERS LES GYROSPHERES
26-MAINTENANCE
27-LA GYROSPHERE
28-SIGNES
29-LA VAGUE
30-SITUATION DE CRISE
31-EVASION
32-CONSTATATION DES DÉGÂTS
33-ÉCHEC
34-DÉBANDADE
35-LA CHARGE DES TRICÉRATOPS
36-MONORAIL
37-SECOND ÉCHEC
38-LE RÉVEIL DES GÉANTS
39-RENCONTRES DINOSAURIENNES
40-RÉGIS
41-PERDUS SUR ISLA  NUBLAR
42-L'ILE DES ENFANTS PERDUS
43-SAUVER ZACH ET GRAY
44-TRAQUER LES TYRANNOSAURES
45-EMBARCATIONS


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#38 13-01-2019 09:33:19

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 882

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Bon j'osais espérer finir tout ça pendant les congés de fin d'année, mais les fêtes et tout ce qui s'en suis m'ont pris quasi tout mon temps.

J'ai pu potasser sur le retravaillage (très français lol) d'autres chapitres, mais j'en suis au moment du combat avec les t.rex qui subira aussi quelques changements. J'arrive près du but donc, environ 6 chapitres à revoir. Mais le temps passe vite, d'autres priorités à coté (c'est mort ce week-end et aussi le prochain), donc j'espère aboutir d'ici fin mars.

En attendant je peux vous proposer de nouveau le chapitre introductif qui change légèrement mais peu par rapport au précédent. Susceptible de retouches également, enfin c'est même certain.

Spoiler: Cliquer pour lire

ISLA NUBLAR – 190 KM A L’OUEST DU COSTA RICA

Décembre 2018, sur une île au large du Costa Rica.
Alors que le monde entier s’apprête à fêter Noël, trois employés s’affairent devant un immense bâtiment aux murs blindés en béton armé. Fait curieux, ces trois employés revêtent des combinaisons de couleur jaune très claire. Des combinaisons de même type que des médecins emploieraient dans un lieu contaminé par une épidémie.
Il faisait nuit. La nuit était chaude mais un peu de vent rafraichissait l’atmosphère. Le silence était total en cette nuit de pleine lune. Seule la brise parcourant les arbres des bois entourant le bâtiment ajoutait un peu de son dans ce silence de nuit tropicale.

-Paré les gars ? Tout votre équipement est-il mis en place ? S’exclama l’un d’eux, moustachu avec un fort accent d’Amérique centrale.
-Gants ok, lunettes de protections ok.  J’ai vraiment l’air d’un plongeur en mer avec ces machins sur les yeux… répondu nerveusement un autre plus jeune.
-Arrêtes de déconner, Paolo, tu connais le protocole maintenant. On t’a briefé sur les risques encourus à pénétrer dans cet enclos. Ce n’est pas parce que tu viens d’entrer dans le service que cela te donne le droit de te plaindre à tout bout de champs. Tu sais ce qui t’attend de l’autre coté de la porte blindée.
-Je plaisantais chef.
-Pas de place à la plaisanterie ici. On plaisantera à la cantine du parc en dégustant la bûche de Noël pour célébrer les congés de fin d’année. Je ne suis vraiment pas contre quelques jours de repos pour fêter dignement Noël à la maison. Paolo, Felipe vous avez vérifié votre radio ?
-Si Señor affirmèrent les deux collègues avec leur accent costaricain.
-Michael, ici Ernesto à travers le micro de son casque à transmission radio. Tu me reçois cinq sur cinq ?
-cinq sur cinq Ernesto. Les animaux se reposent au fond de l’enclos. Mais ils n’ont pas l’air d’avoir sommeil. Je les trouve même un tantinet sur le qui vive.
-Compris Michael. À mon signal tu déverrouilles la porte.
-Paolo, c’est à toi l’honneur d’utiliser l’appareil à ultra sons. Tu te souviens de la manière dont on utilise la machine ?
Parmi les trois comparses, Paolo était le seul à porter une sorte de sac à dos auquel dépassait un fil au bout duquel figurait un haut parleur. Le sac contenait en fait un appareil à sons très aigus, pratique pour éloigner les animaux présents derrière ces murs. Le haut parleur était destiné à émettre ce son strident. Les trois employés disposaient de casques leur permettant de se protéger du son.
-Evidemment. Avant d’ouvrir la porte, je tends le haut parleur vers l’avant et je tourne la petite molette  jusqu’à entendre un fond de son strident. Les animaux resteront naturellement à distance du son émis.
Bien que les protégeant du bruit occasionné par l’appareil, les casques leur permettaient de réduire significativement l’ouïe de ce son. Ils l’entendaient, sans que cela ne les gênent.
-Très bien Paolo. Quand tu seras de l’autre coté, n’ai crainte. Les Diabolus peuvent paraitre effrayants mais tant que le son émettra ils resteront très loin de nous.
-Compris Señor. Paolo légèrement craintif émis un souffle pour se soulager.

Paolo, Ernesto et Felipe se dirigèrent vers un couloir incurvé dans un mur en béton armé.
Ernesto et Felipe se munirent d’une pelle, d’une brouette et d’un sac où était apposé le logo « contamination ». Ernesto se mit quant à lui aux commandes d’un microtracteur de couleur bleue auquel était attachée une remorque.
Au milieu de ce couloir figurait une porte blindée de couleur grise à coté de laquelle se trouvait un panneau de sécurité électronique. Cette porte était suffisamment large pour faire passer trois personnes avec du matériel, ainsi qu’un petit véhicule de transport tel que le microtracteur conduit par Ernesto.
Ce couloir était placé en réalité à gauche d’une plus grosse porte blindée, large d’une dizaine de mètres de la même couleur que la porte située dans le couloir. Destinée sans doute à laisser passer de gros véhicules.
Le bâtiment lui-même était situé en plein milieu d’une clairière dégagée dans la forêt tropicale.
Des projecteurs éclairaient les abords du bâtiment tandis que quatre autres projecteurs éclairaient l’intérieur du vaste enclos dont les contours étaient dessinés par d’immenses murs blindés.
Le bâtiment lui-même était renforcé d’un toit à la structure de poutres métalliques revêtues de larges fenêtres en verre.
Ces projecteurs trônaient sur les quatre coins de l’enclos de forme rectangulaire. Deux des coins de l’enclos étaient surmontés à l’intérieur d’un poste de surveillance. Chaque poste de surveillance était situé à l’extrême hauteur de la construction et comprenait un garde armé d’un fusil à long canon, faisant penser aux fusils de sniper employés dans l’armée ou les prisons de haute sécurité. L’extrême gauche du bâtiment était constituée d’un édifice comprenant des pièces intérieures.
D’autres employés surveillèrent de près les trois costaricains tous armés eux aussi de fusils semblables à ceux utilisés par les gardes des postes de surveillance, ainsi que d’aiguillons électriques fermement attachés à leur uniforme. Vêtus d’une combinaison bleu marine, leur tête était affublée d’un casque bleu clair arborant la mention et le logo « Jurassic World ».
Dans l’espace mural situé entre le couloir et la grande blindée était placardé un écriteau :

DANGER CONTAMINATION !

ENTREE INTERDITE AUX PERSONNES
-Étrangères au service
-Sans autorisation
-Non vêtue d’une combinaison
  conforme aux normes internationales
  en vigueur ainsi qu’au règlement 14-2
  liant la société InGen, les nations unies
  et l’Autorité Internationale du Clonage et de la Génétique.
  InGen décline toute responsabilité si un contrevenant décide délibérément
  de franchir cette enceinte sans respecter les conditions pré-requises.

Face à la porte de service, Paolo questionna Ernesto.
-Ernesto, pourquoi on nettoie les excréments de ces animaux la nuit ?
-On profite qu’ils dorment la plupart du temps la nuit pour ne pas les déranger, répondit Felipe. C’est aussi une question de sécurité. Mais comme Michael vient de m’annoncer qu’ils ne dorment pas, on va être forcés d’employer la méthode des sons dissuasifs.
-Michael, ici Ernesto dit-il par le biais du micro de sa radio. Déverrouille  la porte.
Un déclic se fit entendre.
La serrure de la porte du couloir se déverrouilla automatiquement. Un garde de sécurité ouvrit la porte manuellement.
-Bon j’emboite le pas et je conduis le véhicule doucement dans l’enclos. Le microtracteur est électrique, il ne devrait pas alerter les animaux. Une fois que j’aurai pénétré l’enclos, je vous ferais signe et vous me rejoindrez. Ensuite, on rempli les sacs, on les ferme hermétiquement, on les transporte en brouette vers la remorque. C’est aussi simple que ça. Une fois le travail terminé, une douche et go vers le repas de Noel avec du vin bien mérité.

Ersnesto roula au pas dans le couloir séparant l’extérieur de l’enclos. A l’intérieur, il se gara non loin du couloir. Il scruta méticuleusement l’intérieur et fit une rapide analyse de la situation. Il parla de nouveau à travers son micro casque.
-Micheal, c’est ok.
-D’accord Ersnesto, feu vert répondit Micheal.
Ernesto se tourna vers ses collègues et leur fit signe de venir.
-Paolo, à toi lui invita Felipe.
Paolo s’exécuta. Il tourna la molette située sur le haut parleur dans le sens des aguilles d’une montre.
Plus il tourna la molette, plus un son strident s’éleva dans l’air.
-C’est peu accommodant ce son. Heureusement que nous disposons de ce casque pour l’atténuer.
-Et oui mais faut faire avec Paolo. C’est le poste qui veut ça. Question de sécurité.
Felipe franchit la porte à son tour. Paolo quelque peu hésitant, avança très lentement de l’autre coté de la porte donnant sur l’intérieur de l’enclos.
-Bien Paolo, très bien. Pas de gestes brusques, conseilla Ernesto pour rassurer la jeune recrue.
« Sans blagues » se dit Paolo. « C’est la première fois que je pénètre dans cet enclos. Normal que je marche lentement, je flippe un peu là…».

Paolo était en effet nerveux à l’idée de prendre part pour la première fois à cette opération de nettoyage d’un enclos de dinosaure. Felipe avait plus d’expérience que lui en la matière et Ernesto supervisait ces opérations nocturnes depuis trois ans déjà. Il n’y avait jamais eu d’incident auparavant, mais il s’agissait de nettoyer l’enclos de grands carnivores. Ce qui ajoutait bien entendu un certain risque. Mais au fond rien de plus normal d’angoisser au début, il n’est pas courant de nettoyer de tels enclos.

L’intérieur de l’édifice était dégagé au niveau des deux portes blindées. Le reste était constitué de végétation tropicale. Une sorte de jungle dans l’enclos.  « Pour faire  préhistorique » se dit Paolo.
Paolo ne voyant aucun animal à l’approche se rassura puis avança bien plus confiant dans l’enclos.
Les fientes des animaux étaient par chance proches de leur position.

-Restes où tu es Paolo et tends le haut parleur vers le fond de l’enclos lui ordonna Ernesto.
Le son strident persista et non au bon plaisir de Paolo. Toutefois, il fini par se sentir en sécurité. Le son était gênant pour l’homme mais pire pour ces animaux. Après tout au final, se n’était pas si terrible que ça. Paolo souffla et se sentit plutôt fier de lui d’avoir bravé cette peur.
Felipe et Ernesto commencèrent à remplir les sacs des excréments à l’aide de leur pelle. La porte du couloir était laissée grande ouverte. Cependant, un imprévu replongea Paolo dans un sentiment d’angoisse.

L’ultra son se coupa inopinément. L’adrénaline remonta instantanément dans le corps du jeune Paolo.

-Señor, je crois qu’on a un problème… s’inquiéta Paolo.
-Mierda, quel est le con qui a oublié de recharger la batterie de l’appareil ! S’écria Ernesto furieux.
-Ernesto on a autre problème lui informa Michael via la radio. Nous avons perdu l’un des quatre animaux en visuel…
-Quoi ?
-Les trois autres se dirigent vers vous, mais je n’ai plus en visuel le quatrième.
-Bordel de merde ! Fumigènes ! cria Ernesto dans le micro. FUMIGEEEENES !!!!! Cria-t-il de vive voix.

Quatre grenades fumigènes lancées depuis les miradors sifflèrent a travers l’enclos en direction du fond du bâtiment. Aussitôt des nuages de gaz emplirent le fond de l’enclos bétonné. Il était impossible d’en voir le fond. Une alarme retentie dans le bâtiment.

Paolo était en sueur. Il tremblait de peur.
Les animaux n’attaquèrent pas. Ils semblaient préoccupés par le gaz asphyxiant.
L’arbre situé devant Paolo semblait bouger. Mais le vent ne soufflait pas dans l’enceinte confinée de l’enclos… Bien qu’éclairé par des projecteurs, il était difficile de discerner quoique ce soit dans cette nuit d’hiver tropical. Pourtant, l’arbre semblait bien bouger. Petit à petit, Paolo sentit comme une présence face à lui. La peur s’intensifia. Pire encore, Paolo semblait apercevoir une forme se mouvant et frôlant l’arbre. Mais l’éblouissement de l’éclairage l’empêcha de distinguer la silhouette. Pris de panique, Paolo se retourna pour courir vers la porte.

Mais sa course fut stoppée aussitôt. Il senti soudain qu’une force le saisissait à travers le sac contenant l’appareil sonore.
Paolo était rapidement soulevé d’environ trois à quatre mètres de hauteur.  « El Diablo, El Diablo ! » cria-t-il, secoué de toute part par une créature qu’il était difficile de discerner de nuit…
Prise entre les dents d’un animal carnivore haut de presque quatre mètres de hauteur, sa combinaison se déchira et il retomba projeté à même le sol. Paolo compris que le quatrième animal l’avait pris par son sac sans l’avoir mordu.
« Dios Mio, elle peut disparaitre… Comme El Diablo… » Songea Ernesto estomaqué par la scène.

Une forme de mâchoire ornée de dents devint tout à coup visible.
-Fléchettes tranquillisantes ! hurla Ernesto. Coté sud ouest de l’enclos ! Et d’autres fumigènes !
Trop tard.
Paolo senti une morsure au niveau de sa jambe droite.
Mais par chance, au moment ou l’animal débuta son étreinte, des fléchettes tranquillisantes atteignirent son visage et son cou qui n’étaient visibles qu’en partie. Un nuage de fumée s’éleva des fumigènes lancés depuis les miradors sur l’animal.
L’animal lâcha sa prise tout en grognant, et tomba par terre dans un nuage de fumée.

-Felipe, aide moi  à le sortir d’ici ! Ordonna Ernesto courant le vite qu’il put pour aider Paolo.
-El Diablo ! El Diablo ! El Diablo ! Hurla sans cesse le jeune blessé désemparé.
-Ne t’en fait pas mon pauvre ami, on va te sortir de là… rassura Ernesto désemparé.

Ernesto et Felipe trainèrent le pauvre Paolo blessé vers le couloir.
-El Diablo ! El Diablo ! El Diablo ! Cria de nouveau Paolo traumatisé et souffrant le martyr.
Ils refermèrent la porte.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#39 08-03-2019 16:26:50

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 882

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Profitant d'un week-end prolongé, la réécriture de ma fic approche de sa fin (enfin). Plus que trois chapitres et il me restera plus qu'une lecture intensive pour boucler le tout et publier sur le site cette ultime version.

Sans trop spoiler je peux vous annoncer malgré tout qu'un passage inspiré d'une scène de JWFK va s'y glisser.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#40 08-03-2019 20:28:53

The Geeky Zoologist
Gallimimus
Inscription : 02-06-2016
Messages : 672

Re : Fan Fiction - Jurassic World revisité version 2.0

Très bien, hâte de découvrir ça.


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

Pied de page des forums