Jurassic-Park.fr | Le Forum

Bienvenue sur le forum Jurassic-Park.fr

Vous n'êtes pas identifié(e).

#21 22-07-2015 16:19:56

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 951

Re : "Pangea" par Ulfric

Spyrex a écrit :

Mets-lui un Archelon sinon il va être triste. angel

Archelon était ma préféré quand j'étais gosse et si je la vois, ce sera la plus belle chose que j'aurai vue de toute ma vie... cry  (pleurs de joie).


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#22 22-07-2015 16:36:49

Mezosaurus
Compsognathus
Inscription : 20-06-2015
Messages : 110

Re : "Pangea" par Ulfric

Ton projet semble intéressant, et j'espère que la description des protagonistes sera plus détaillée que dans ton extrait. Notamment leurs caractéristiques physiques et comportementales que tu pourrais narrer lors d'un petit préambule avant les scènes d'action mais c'est peut-être déjà ce que tu as prévu.

Je trouve également que faire le parallèle avec le comportement humain est une bonne idée, à condition d'y aller doucement quand même. Ton extrait me fait un peu penser au style de Ricardo Delgado, l'auteur des BD Age of Reptiles.

Hors ligne

#23 22-07-2015 16:48:09

Ulfric Sombrage
Spinosaurus furax
Lieu : Au dessus de Dresde
Inscription : 19-07-2015
Messages : 7 554

Re : "Pangea" par Ulfric

En effet, je suis entrain de retravailler les 1ers chapitres, ça passe trop vite et ça manque de description.
Ton idée de préambule avant "l'histoire" est intéressante, je vais y réfléchir  tongue


"I'd do it again" - Arthur "The Dresden Decimator" Harris
TjE-pi.gif

Hors ligne

#24 22-07-2015 17:54:28

Ulfric Sombrage
Spinosaurus furax
Lieu : Au dessus de Dresde
Inscription : 19-07-2015
Messages : 7 554

Re : "Pangea" par Ulfric

1er chapitre terminé, "Chasseurs et voleurs"  smile


"I'd do it again" - Arthur "The Dresden Decimator" Harris
TjE-pi.gif

Hors ligne

#25 22-07-2015 17:58:41

Spyrex
Spinosaurus furax
Lieu : Les Lumières-Mortes
Inscription : 30-12-2013
Messages : 7 616

Re : "Pangea" par Ulfric

Velociraptor et Oviraptor ?


The Turtle couldn't help us.
1514667400-bloggif-5a47fd5c74436.gif
Your hair is winter fire, January embers, my heart burns there too.

Hors ligne

#26 22-07-2015 18:02:44

Ulfric Sombrage
Spinosaurus furax
Lieu : Au dessus de Dresde
Inscription : 19-07-2015
Messages : 7 554

Re : "Pangea" par Ulfric

Beaucoup plus gros ! et moins connu aussi ^^
J'ai une question : je pense poster chapitre par chapitre, mais est-ce que je peut poster directement sur le topic ?


"I'd do it again" - Arthur "The Dresden Decimator" Harris
TjE-pi.gif

Hors ligne

#27 24-07-2015 13:47:13

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 951

Re : "Pangea" par Ulfric

C'est une fic centrée sur les animaux du Mésozoïque où vas-tu diversifier avec des animaux du Paléozoïque et du Cénozoïque ?


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#28 24-07-2015 15:23:51

Ulfric Sombrage
Spinosaurus furax
Lieu : Au dessus de Dresde
Inscription : 19-07-2015
Messages : 7 554

Re : "Pangea" par Ulfric

Clairement centrée sur le Mésozoïque, mais certains animaux viendront du le Paléozoïque: Dimetrodon c'est sûr, par contre pour le reste je verrais. Quelques animaux du Cénozoïque également : Megalochelys, Purussaurus, peut-être un oiseau-terreur (mais c'est vraiment pas sûr).

Le 1er chapitre :
Chasseurs et voleurs
Pour débuter notre voyage, nous allons nous rendre sur la plus grande île du continent. L’île était bordée d’immenses plages de sables blanc. Aucun dinosaure ou autre animal ne se faisait voir, mais quelque chose était assez dérangeant : La a forêt épaisse, représentant la grande majorité de l'île était étonnamment silencieuse. Soudain, sorti de nulle part, un énorme sauropode arriva sur la plage. La forme de sa queue était caractéristique : Cette massue pointue appartenait à un Shunosaurus mâle de dix mètres de long, qui menait son troupeau. Il était de couleur brune, le ventre beige, et une tête jaune. Le troupeau progressait vers les plaines sud de l’île. Les Shunosaurus étaient accompagnés de Suzhousaurus. Le plumage de ces animaux était d’un noir bleuté, tacheté de blanc crème. Sur le dos des Shunosaurus se dessinaient de petites formes : de petits dinosaures  voyagaient sur le dos des sauropodes : des Yi, d’un rouge bordeaux comportant de petites tâches noires étaient perchés sur le dos des sauropodes. Ils débarrassaient les Shunosaurus des parasites, et ils profitaient de la terre retournée et des arbres brisés par les Sauropodes. Les Suzhousaurus suivaient le troupeau et protégeaient les jeunes Shunosaurus ainsi que leurs propres petits, qui étaient au centre du troupeau. Comme tous les troupeaux d’herbivores, leur déplacement attirait des prédateurs.

Dans les bois, un petit groupe de Sinraptor aux écailles kaki suivait le troupeau. Ils semblaient avoir remarqué un Suzhousaurus à la traine : c’était un individu blessé, qui boitait. Il lui manquait de grosses touffes de plumes, ses griffes de la main droite étaient brisées, et plusieurs cicatrices recouvraient son museau et ses cuisses épaisses. Les Sinraptors n’hésitèrent pas une seconde et bondirent sur l’animal. Il n’eu aucun moment de répit, et tomba sur le côté, terrassé par les Théropodes. Un Sinraptor lui bloqua le cou d’une patte, alors qu’il enfonçait les griffes de son autre patte dans le flanc du Suzhousaurus. Deux autre Sinraptors quittèrent la forêt, mais s’occupèrent de de deux autres Suzhousaurus: ces derniers s’étaient redressés et écartaient les bras, laissant voir l’intérieur de leurs pattes antérieurs : les motifs de leurs plumes, tâchés de jaunes, donnait l’impression d’une créature énorme. Ils projetaient leurs griffes vers l’avant, tentant de griffer les deux théropodes, qui protégeaientleur complice. Un des Sinraptor fut griffé sur le bout du museau, laissant une petite moustache de sang. Le troisième Sinraptor, plus massif que les autres, quitta sa proie mortellement blessée et vint prêter main forte à ses camarades. Il mesurait facilement un mètre de plus que les deux autres carnivores, et réussit à attraper la main d’un des Suzhosaurus. L’animal poussa un cri si aigu que le Sinraptor lâcha directement prise, et recula d’un pas en secouant la tête. Les deux herbivores reculèrent enfin, laissant le vieillard agonisant.

Alors que les trois théropodes commençaient à dévorer leur proie, ils furent interrompu une nouvelle fois, mais pas par d’autres Suzhousaurus : Sorti du l’océan azur, un groupe de Purussaurus vint leur disputer leur proie. Les deux jeunes Sinraptor reculèrent d’au moins cinq mètre, mais l’adulte tenu tête aux Purussaurus. Il grimpa sur le cadavre et rugit aussi fort que possible. Une femelle Purussaurus attrapa la petite tête du Suzhousaurus avec son énorme gueule et tira d’un coup, et fit trébucher le Sinraptor, qui tomba sur le flanc. Les Purussaurus semblaient avoir trouvé une nouvelle proie : les crocodiles commencèrent à assaillir le Théropode, sous les yeux effrayés des deux autres Sinraptor. Un Purussaurus referma ses mâchoires carrées sur la tête du Sinraptor, lacérant son visage, broyant son crâne. Les jeunes Sinraptor s’enfuirent, sous les cris de douleurs terrifiants de leur frère. Trois crocodiles mirent en pièce le Sinraptor, arrachant bras, tête, viande, organes ; Un quatrième Purussaurus dévorait le Suzhousaurus. Les deux Sinraptor jetèrent un dernier coup d’œil aux crocodiles, puis reprirent leur route derrière le troupeau.  Ce carnage sanglant,  ces caïmans gigantesques et ce duo de Sinraptor n’avaient aucune importance aux yeux des Pterosaures survolant l’île verte et blanche.


"I'd do it again" - Arthur "The Dresden Decimator" Harris
TjE-pi.gif

Hors ligne

#29 13-08-2015 02:47:48

Tehd
Carnotaurus furtif
Inscription : 15-04-2012
Messages : 2 743

Re : "Pangea" par Ulfric

Sympa. J'en ai écrit un paquet des histoires de vies au Mesozoïque étant ado.

Purussaurus, ça c'est une bestiole faite pour passer un jour sur grand écran. Si on se fie aux dernières analyses, ce caïman sous stéroïdes était véritablement plus puissant qu'un T. rex adulte...

Dernière modification par Tehd (13-08-2015 02:48:16)

Hors ligne

#30 13-08-2015 12:43:52

Spyrex
Spinosaurus furax
Lieu : Les Lumières-Mortes
Inscription : 30-12-2013
Messages : 7 616

Re : "Pangea" par Ulfric

Mets un Megalodon, s'il te plaaaaîîîîît. angel


The Turtle couldn't help us.
1514667400-bloggif-5a47fd5c74436.gif
Your hair is winter fire, January embers, my heart burns there too.

Hors ligne

#31 13-08-2015 12:54:44

Ulfric Sombrage
Spinosaurus furax
Lieu : Au dessus de Dresde
Inscription : 19-07-2015
Messages : 7 554

Re : "Pangea" par Ulfric

Vu que je me concentre sur les animaux du Mésozoïque c'est pas sûr, mais si je trouve un moyen de l'intégrer, pourquoi pas.

Entre ciel, mer et terre

Le ciel et l’océan était d’un bleu éclatant. Les silhouettes des reptiles marins côtoyaient les ombres des Pterosaures. Un Tropeognathus blanc, à la tête noire et au bec orange brillant, profitait du vent pour planer sans se fatiguer, puis prit de l’altitude pour plonger dans l’eau et attraper un poisson. Il attrapa un 1er poisson, qu’il avala tout entier. Un aileron arrondi  brisa les vagues, et un Ophtalmosaurus bondit hors de l’eau. Le blanc, le jaune et le noir de sa peau s’alliait parfaitement, et les reflets du soleil le rendait resplendissant. Le Tropeognathus remonta et resta immobile pour se reposer quand une énorme ombre fit son apparition. Le Pterosaure évita l’énorme masse en s’envolant d’un coup: Un Hainosaurus d’une dizaine de mètre bondit hors de l’eau, un calmar géant de taille similaire accroché à lui. Le calmar avait encré son bec dans la nuque de l’Hainosaure, pendant que ce dernier tenait 4 des bras du calmar. L’énorme céphalopode rouge avait bloqué les narines du Mosasaure, qui était remonté à la surface pour respirer. Les bras du calmar était difficiles à couper, et plus l’Hainosaure serrait ses mâchoires, plus le bec du calmar s’enfonçait profondément. Soudain, les bras du calmar se rompirent et l’animal commença à se vider de son sang. L’Hainosaurus déchiqueta les bras arrachés du calmar, et commença à en avaler de gros morceaux. Le calmar tenta vainement de s’enfuir, mais son sang se vidait abondamment, sang qui avait attiré plusieurs prédateurs, de tailles plus réduite que l’Hainosaure, mais tout aussi dangereux. Des Cretolamna et des Dakosaurus, les prédateurs marins les plus courants près des côtes, furent attirés par le cadavre du céphalopode. Le sang attira même un Metriorhynchus, qui réussit à grappiller quelques morceaux de chairs. Le calmar n’était ni solide ni très grand, et son cadavre fut réduit en charpie rapidement par les petits prédateurs. Un Cretoxyhrina vint même arracher un des bras du calmar, puis sonda vers le large.

Le cadavre déchiqueté du calmar vogua vers la plage ; le corps blanc morcelé de rouge et recouvert de larges trous et d’entailles s’entassa sur le sable. A l’ombre des arbres, protégé du soleil de midi, un couple de Rugops se reposait, la bouche grande ouverte. Le mâle était reconnaissable à sa grosse bosse nasale rouge, contrairement à la femelle qui était entièrement noire. Des Compsognathus blancs tout duveteux venaient ronger les morceaux de viandes entre les dents des deux géants, et certains avaient grimpés sur le dos des Rugops pour dévorer les petits parasites. Un des Rugops referma doucement les mâchoires, faisant fuir les compies. Il s’ébroua pour faire tomber le sable collé à ces écailles, et marcha jusqu’au bord de l’eau. Il s’abaissa et avala quelques gorgées d’eau. L’animal redressa sa tête arrondie et lança un regard vers sa gauche. Un nuage de sable et de poussière soulevé se dirigeaient vers le prédateur ; le Rugops se retourna et ouvra grand les yeux. Des mastodontes orangés se dirigeaient vers le théropode, qui se mit sur la défensive. Un troupeau de Pachyrhinosaurus s’approchait de l’Abelisaure. Les énormes cératopsiens, de couleur sable, brun et orangé se rendait du côté ouest de la péninsule continentale, du côté montagneux, pour nidifier au pied des montagnes. Le patriarche du troupeau était en tête, et ne comptait pas s’arrêter à cause du Rugops. La femelle Rugops, qui était resté sous l’arbre se redressa à son tour et suivit du regard le troupeau imposants des herbivores. Une cinquantaine d’animaux traversèrent la plage, sous le regard circonspect des Rugops. Le mâle alpha était absolument colossal : il atteignait neuf mètre, une taille énorme pour un Pachyrhinosaurus. Le Rugops mâle recula de plusieurs mètres au passage du patriarche, qui ne prit même pas attention au carnivore. Les femelles et les rares mâles du troupeau lancèrent quelques mugissements en direction du théropode pour le faire reculer. Les vagues venaient s’écraser contre les pattes épaisses des Pachys, qui réduisirent en bouillie les morceaux déchiquetés du calmar géant.


"I'd do it again" - Arthur "The Dresden Decimator" Harris
TjE-pi.gif

Hors ligne

#32 13-08-2015 19:08:48

Tyrannorex
"La Grande"
Lieu : Dans les plaines, à la chasse
Inscription : 25-07-2015
Messages : 1 616

Re : "Pangea" par Ulfric

J'aime bien ta fic Ulfric (les différents "personnages" sont bien décrits) puis y a un peu de tout comme animaux du Mésozoïque  ^^

smile

Hors ligne

#33 01-03-2016 22:41:46

Spyrex
Spinosaurus furax
Lieu : Les Lumières-Mortes
Inscription : 30-12-2013
Messages : 7 616

Re : "Pangea" par Ulfric

Des nouvelles ?


The Turtle couldn't help us.
1514667400-bloggif-5a47fd5c74436.gif
Your hair is winter fire, January embers, my heart burns there too.

Hors ligne

#34 01-03-2016 23:20:33

Ulfric Sombrage
Spinosaurus furax
Lieu : Au dessus de Dresde
Inscription : 19-07-2015
Messages : 7 554

Re : "Pangea" par Ulfric

J'ai un peu la flemme de continuer, en fait faudrait que je retravaille tout le bousin, et j'ai pas trop la motive.
Mais, ça devrait arriver, un jour.


"I'd do it again" - Arthur "The Dresden Decimator" Harris
TjE-pi.gif

Hors ligne

Pied de page des forums