Jurassic-Park.fr | Le Forum

Bienvenue sur le forum Jurassic-Park.fr

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Re : Paléontologie » Megalodon » 10-10-2019 18:40:57

Ce qui est petit c'est de m'attaquer sur la critique légitime que j'emets sur une publication dont j'ai simplement expliqué les limites. Par ailleurs, depuis quand un chercheur ne pourrait pas en critiquer une publication  d'un autre sous le prétexte de ne pas avoir encore publié ?

Ce qui est petit c'est de me reprocher de pas encore avoir publié alors que quand on est censé être paleontologue en devenir, on sait que ce genre de choses prend du temps.

Donc ton pote a juste lâché une attaque sans intérêt alors que j'aurais très bien pu développer sans mauvais esprit sur les problèmes de cette méthode.

Ça veut dire quoi "on le saura que t'as été remercié" ? J'ai discuté avec l'auteur (qui est très ouvert vu que le sujet nous passionne tous les deux) et je suis dans les remerciements, point, on va pas s'y attarder, simplement que cette publication n'a rien de neuf si ce n'est une légère modification des mensurations d'une dent par rapport à 2003, l'étude de seulement deux autres dents et par contre un aspect intéressant sur les fonctions linéaires de mise à l'échelle.

Intéressant  mais rien de définitif.

Le simple problème de cette méthode est qu'elle implique un requin avec une dentition absurdement large par rapport à sa longueur de corps. Et c'est quelque chose déjà démontré dans un papier vieux de 20 ans, la description de Kent d'une dentition complète de Parotodus...

Donc il y a matière à discuter, au lieu de se lancer dans les petites attaques ad hominem, et j'inclue les miennes.

#2 Re : Paléontologie » Megalodon » 10-10-2019 17:09:54

Valéoraptor a écrit :
Tehd a écrit :

Cette étude malgré le respect que j'ai pour son auteur (je suis dans les remerciements) est bourrée de problèmes et ignore des points importants. Rien de définitif.

Euh... Désolé de l'expression, mais de ta part Tehd, c'est l’hôpital qui se fout de la charité... Tu veux qu'on en reparle de ta méthode de calcul par la règle de trois ? Celle qui est uniquement disponible sur un poster et non sur une publication ? Je suis désolé (non) mais j'ai plus confiance en K. Shimada avec ses calculs plus complexes, qui a en plus un meilleur regard critique sur ses résultats...

Voilà voilà.


La publi se fera, t'en fais pas pour ça. Ça fait trois ans qu'on bosse dessus, avec les impératifs de la vie et les projets annexes. Donc tu vas te détendre.

Vu que tu n as jamais étudié les lots de dents en question, tu es forcément incapable de voir les problèmes de la méthode de Shimada, problèmes qu'il connaît depuis moins d'un mois suite à une passionnante discussion mais qu'il n'a pu forcément intégrer dans son papier. Je suis cité dans ses remerciements tout en connaissant les désaccords que j'ai avec lui.

La méthode de Shimada implique BEAUCOUP plus que la notre que le meg n est qu'un requin blanc surdimensionné, donc tu te tires une belle balle dans le pied en l'occurrence vu que ton argument de base, justifiable, était de rappeler qu'on parle d'espèces dans des lignées différentes.

Mais une méthode basée uniquement sur la COURONNE SEULEMENT de la dent antérieure UNIQUEMENT en comparaison avec un petit échantillon de C. carcharias (voire sa publi de 2003) et tu achetes yeux fermés ? Curieux.

De plus cette publi n'a absolument rien de neuf, c'est juste une mise à jour de son papier de 2003 et les résultats sont approx. les mêmes.

Pour le citer, il n a simplement pas eu le temps de checker les autres méthodes possibles.

De plus, vu la somme de mises à jours sur nos résultats en cours mais que pour des raisons évidentes je tais sur un forum public, ta référence sur la critique de mon regard sur nos travaux me fait doucement rire. Alors pour la dernière fois, je veux bien discuter mais réfléchis à être sûr que tu maîtrises vraiment le sujet avant d'essayer de me faire la leçon.

J'attends toujours votre papier au fait, car les conférences pour rappeler aux 2 ou 3 au fond qui suivent pas que le bestiau est éteint c'est pas neuf.

#3 Re : Paléontologie » Megalodon » 02-10-2019 23:20:27

Le G-Rex a écrit :

https://www.tandfonline.com/doi/full/10 … 19.1666840

Voici une nouvelle étude sur la taille maximale de Otodus megalodon : entre 14,2 et 15,3m. Les individus  dépassant les 15m sont considerës comme étant extrêmement rare.


Cette étude malgré le respect que j'ai pour son auteur (je suis dans les remerciements) est bourrée de problèmes et ignore des points importants. Rien de définitif.

#4 Re : Culture » Franchise Godzilla » 04-06-2019 22:44:38

tyeo30 a écrit :

Ah il me semble que @BigG47 soit un fan de Kaiju et pourtant il n'est pas super emballé par le film @Tehd. Ah oui, tous les fans de Kaiju sont susceptibles de penser comme toi.

Un scénar creux, des personnages plats et des batailles de monstre, y a pas que les critiques pro qui pense ça. Pas besoin d'être pro pour être lucide. Un film légendaire dites-moi. Ah tiens, j'ai déjà entendu ce genre de critiques pour d'autres films wink

Comme je l'ai dit, j'ai rien contre ce Godzilla, j'ai passé un bon moment, je me suis éclaté, sûrement parce que je ne m'attendais pas à autre chose qu'à un film bien bourrin et sans message.

T es toujours en manque de salades de phalanges toi ? tongue

Suffit de parcourir les pages FB ou YT dédiées au film pour voir que le public amateur est beaucoup, beaucoup plus enthousiaste que pour le premier film.

C'est pas l'avis d un Gojifan sur le forum qui eclipsera le score d'audience de 86 % sur RT. De même que tous les geeks paleo/kaiju-fans que je suis de par le monde.


https://editorial.rottentomatoes.com/ar … -promises/

https://www.forbes.com/sites/paultassi/ … d222ff13fb

#5 Re : Culture » Franchise Godzilla » 01-06-2019 16:23:39

De rien Giu, merci pour les précisions, beau boulot.
Oui conforme à celle du Durendal en tout point. Les critiques pro sont pour beaucoup à la ramasse, les fans de Kaiju Eiga sont conquis pour la plupart.

#6 Re : Culture » Franchise Godzilla » 31-05-2019 19:28:24

Ma critique à celle de Durendal, plus spectaculaire et divertissant film de monstre que j'ai vu. Je salue notre ami qui y a bossé.

#7 Re : Paléontologie » Megalodon » 23-05-2019 15:07:51

Modèle, incluant les dernières probabilités sur son aspect, de 16 m de long et 7 m de large exposé au Smithsonian.

1558620005-fb-img-1558619483371.png

https://www.smithsonianmag.com/smithson … 180972193/


Par ailleurs, notre étude sur la longueur du corps est à moitié faite.

#8 Re : Paléontologie » Megalodon » 18-04-2019 12:51:04

Et toi t'as toujours pas percuté que vous êtes pas les premiers à jeter un oeil sur les centres vertebraux tout en prenant en compte que megalodon et GRB ne sont pas de la même lignée. Dana Ehret a écrit sa thèse sur les centres vertebraux en question. Donc avant de clamer quoi que ce soit, il est bien de lire et consulter toute la biblio et les auteurs ayant bossé dessus, et pas s'arrêter à la littérature francophone.

L'ecartement dentaire est négligeable chez les requins à dentition resserrée comme chez Carcharodon ou Galeocerdo et il est considéré qu elle l était également chez O. megalodon. Cette donnée est volontairement ignorée dans l'espèce moderne et fossile ce qui a pour seul effet de faire une estimation conservatrice.

C'était tout expliqué dans le poster encore une fois.

Chez O. angustidens l'association existe et étant une chronoespece ça s'applique à O. megalodon.
T'as pas compris où je veux en venir. À part O. megalodon, à quoi peuvent correspondre les rares centres discoidaux lamniformes mesurant 100 à 230 mm datant du Miocene ? Ni Carcharodon, ni Rhincodon, ni Cetorhinus.

Notre article est en route, l'obus est dans le tube.

Oui c'est du brassage de vent, sur quelque chose qu'aucun spécialiste ne conteste. Mais encore une fois pourquoi pas, l'intérêt est aussi de voir les analyses annexes que vous pourriez en faire. Je cracherai jamais sur une nouvelle étude sur ce type de matériel. Mais il est évident que la colonne de Anvers étudiée par Pimiento encore récemment (dans un documentaire que t'as vanté) ou les 20 pièces danoises avec la dent appartiennent à O. megalodon.

La méthode que nous utilisons n a jamais prétendu être autre chose que la moins pire mais elle est suffisamment stable sur le plan inter-taxonomique pour être fiable sur la fourchette qu'elle donne. Elle est par exemple relativement plus solide que la méthode analogue utilisée par Lowery 2009 sur les morsures de requins modernes ou celle utilisée par Lambert 2010 sur l'estimation de longueur de Livyatan. Mais vous ne comprenez pas qu on peut pas paraphraser à chaque commentaire pour le rappeler. Il n y a rien d'arriviste de proposer une méthode plus solide que les précédentes.

#9 Re : Paléontologie » Megalodon » 17-04-2019 17:30:12

Rien, des centres isolés et parfois associés à des dents de la lignée Otodus sont connus depuis des décennies dans la littérature scientifique mais Valeoraptor et Paleosteel veulent faire un papier pour dire qu'elles n'en sont pas. Simplement parce que les premiers papiers discutant de leur identification au genre sont relativement anciens et difficiles d'accès. Donc tout d un coup ça y est c'est la révolution, ces vertèbres n'appartiennent pas au genre.

En attendant ce grand moment, et pourquoi pas si ils nous font un papier de qualité qui passe la revue, ces vertèbres isolées et aisément identifiables d'ores et déjà parfois retrouvées en association directe avec une partie de la dentition appartiennent clairement au genre Otodus. Elles n'ont rien à voir avec les vertèbres de Rhincodon ou Cetorhinus et présentent leurs différences avec celles du genre Isurus/Carcharodon. Sans parler que ces vertèbres de selaciens de grandes tailles, si elles appartenaient à un autre genre que Otodus, n'ont aucun équivalent taxonomique et en taille chez aucun autre requin fossile. En ce qui me concerne je prête pas attention à ce brassage de vent qui n'est qu une perte de temps un poil arriviste et je m'en tiens à l'état actuel de ces vertèbres partagés par les vrais spécialistes en lamniformes du Neogene de par le monde. Du moins en attendant de voir ce que donne leur étude si elle aboutit.

#10 Re : Paléontologie » Megalodon » 16-04-2019 15:04:14

Il est établi que ces centres lui appartiennent, à part Valeoraptor et Paleosteel qui peuvent faire le taf là-dessus, aucun spécialiste en selaciens fossiles ne dira que les rares centres cérébraux mesurant jusqu'à 230 mm appartiennent à autre chose qu'au genre Otodus, d'autant plus que des restes associés avec des debts sont déjà connus.

Oui Cetorhinus bondit régulièrement de manière énergique. La manta aussi, et tous les cétacés multitonnes endothermes comparables en taille et métabolisme à Otodus.
Après savoir si il le faisait souvent... Je ne l'envisionne pas explosif comme C. carcharias.

Pour ce qui est de la masse, attention, ça dépend justement de quoi on parle. Il est pas établi que Otodus ait pu atteindre les 100 tonnes estimées par Gottfried. Une reconstruction grandeur nature de 15 m mise à jour en se basant sur la phylogénie et sur des considérations biomechaniques va être mise en place fin du mois au Smithsonian et suggère un profil plus racé et athlétique que celui du grand blanc induisant une masse moindre.
En tous les cas, même les plus grands mysticetes le peuvent. Après est ce que le système cardiovasculaire du meg le lui aurait permis de faire ça à une telle échelle...

#11 Re : Paléontologie » Megalodon » 14-04-2019 15:47:04

La forme des centres vertebraux indique un robuste corps fusiforme.

Le requin pélerin, ectothermique, filtreur et pesant 5-10 tonnes,  sait bondir énergiquement hors de l'eau.

En fait, à peu près tous les grands animaux marins de plus d'une tonne, poissons ou mammifères, filtreurs ou macropredateurs, ectothermiques ou endothermiques, savent le faire.

Donc O. megalodon en etait sans doute capable. Quant à savoir en quoi ça lui était utile ...

#12 Re : Paléontologie » Théropode » 09-02-2019 18:13:36

tyeo30 a écrit :

On ne le compare pas au T. rex dans les revues parce que tout simplement ses restes ne sont largement que partiels et n'indiquent pas des longueurs dépassant celles des plus grands T. rex.

Après je pense que cette course à qui sera le plus grand ou le plus massif est absurde.

De plus, j'indiquerais que au-moins concernant les théropodes, les comparaisons fémorales ne peuvent se faire de façon si simple entre théropode appartenant à des groupes différents. Chaque animal va avoir de plus des habitudes différentes qui vont en fonction de son besoin de course, de marche ... nécessiter un fémur plus ou moins volumineux ou long. On retrouve des rapports de ce genre quand on essaie malencontreusement de comparer des sauropodes (Titanosaures en général) avec leurs fémurs.

Le fait est que pour calculer une masse, ou plutôt une approximation de masse en se basant sur un unique os, il faudrait prendre le bassin qui est relié aux articulations caudale, fémorale et thoracique. Le bassin serait donc un meilleur indicateur de masse si besoin était de vouloir la calculer.

Monsieur Cau a une grande réputation "D'impact factor" tentant de toucher à tous les groupes et à multiplier les études qui sont d'ailleurs en grande partie remises en cause. Donc faire attention avec les publications de cette personne.

Encore une fois tenter le buzz sur un animal si peu connu de par des restes trop partiels pour déterminer s'il est plus massif qu'un autre relève de l'absurde inapproprié. Ce n'est pas sérieux, c'est une histoire de reconnaissance avant tout.

Pour reprendre cette discussion, Franoys (un deviantart expert en paleo qui prépare son doctorat) a fait remarquer à Cau des erreurs dans son analyse pour considérer Tyrannotitan le plus gros theropode basé sur le fémur. L'explication est relativement longue.
Mais bref, basé sur les mesures les plus rigoureuses, les gros Tyrannosaurus restent les theropodes les plus massifs connus jusqu'ici.

#13 Re : Paléontologie » Megalodon » 28-01-2019 20:38:24

Faire un compliment sur le physique avantageux d'une jeune chercheuse est sexiste ? Ok tyeo. Et il semblerait que tout le monde s'en foute pas non plus. Dommage encore une fois.

#14 Re : Paléontologie » Megalodon » 27-01-2019 20:11:13

Du tyeo typique, alternant du post constructif et du spam provoc à deux sous.

#15 Re : Paléontologie » Megalodon » 27-01-2019 12:08:30

Pimiento est une femme, plutôt mignonne d'ailleurs.
Comme beaucoup disent, les frontières taxonomiques sont arbitraires chez les otodontidés donc aucun problème. Rien d'étonnant non plus vu que le papier a comme co-auteur Shimada qui use également Otodus depuis 2 ans.

#16 Re : Paléontologie » Megalodon » 24-01-2019 11:42:52

Je dirai surtout que c'est prématuré et qu'il s'agissait pour eux de surfer sur la hype actuelle du bestiau pour se promouvoir. Mais je reste à l'écoute.

Y a Humberto Ferrón qui publie sur le métabolisme des grands prédateurs marins actuels et fossiles, ses résultats suggèrent que les plus gros megs, même étant actifs et dotés d'un haut métabolisme, ne devaient pas être des animaux particulièrement explosifs, ce que Kent propose dans son chapitre en lien plus haut.
Mais cette dernière étude indiquant un corps plus chaud que les requins blancs actuels et similaire aux cétacés contredit en partie ceci.

Mais même en assumant que le meg était basiquement aussi actif qu un rorqual ou qu'un cachalot, le problème est ses branchies, moins efficaces à récolter de l'oxygène que les poumons.

Une solution altetnative mais invérifiable, et c'est là que je trouve le film The Meg beaucoup moins con que ce qu'on pourrait penser, c'est que les otodontidés, prédateurs selaciens macrophages ayant évolué pour atteindre des tailles bien supérieures à tout autre requin macrophage connu (même le plus petit membre, O. obliquus, se situait en taille entre le requin blanc et le requin pèlerin) auraient peut-être pu acquérir des branchies supplémentaires pour rester fonctionnels, là où des microphages de taille comparable mais avec un mode de vie beaucoup plus placide n'en auraient pas eu besoin.

#17 Re : Paléontologie » Megalodon » 23-01-2019 21:41:25

Monsieur ADN a écrit :
tyeo30 a écrit :

Bon bah, j'ai pas envie de tergiverser, mais bullshit. Voilà smile

Je m'en doutait. wink


Bullshit non. Mais c'est largement pas assez étayé.

Curieusement ça coïncide avec une autre publication démontrant que le megalodon avait une température corporelle plus élevée que ses parents actuels et comparable aux grandes baleines ce qui donne un animal hypercarnivore trop grand au métabolisme trop demandeur pour les bouleversements marins de la fin du Miocene.

Mais de toute manière, il est à peu près certain qu'il n'y a pas une mais plusieurs cause ayant fait disparaître le genre et l'espèce.

#18 Re : Paléontologie » Megalodon » 23-01-2019 21:03:44

Le projet avec mes co-auteurs a été bien reçu à SVP et au moins un auteur d'une précédente méthode a reconnu que celle proposée est plus précise et stable à utiliser. On compte la faire publier mais choisir le journal va être difficile parce qu une partie du matériel étudié est techniquement privé bien qu'accessible à tous (la collection de Gordon Hubbell).

Jusqu'à ce qu'un spécimen relativement complet de cette lignée de requins soit préservé et retrouvé, je pense que ce sera la meilleure méthode disponible pour estimer la taille approx. des otodontidés lamniformes du Cenozoïque (mais j'attends que Paleosteel "me propose mieux" au détour d'un prochain message >>>60 % de sarcasme/40 % de véritable intérêt).

#19 Re : Paléontologie » Megalodon » 22-12-2018 04:25:42

efde71 a écrit :
Tehd a écrit :

Mec, si y a un consensus sur qui fout le bordel et se révèle régulièrement insupportable, c'est sur toi.

T'as aucune répartie, tout ce que t'as c'est que j'ai démarré nos communications sèchement et que tes deux amis ne semblent pas apprécier le fait qu'un paleo amateur puisse contester certaines idées et critiques tout en s'investissant avec des professionnels pour le coup vraiment ouverts d'esprit.

T'as rien cerné du tout, t'es juste une tête à claque virtuelle.

Que dire... Don't feed the troll... monkey

Moi ce que je vois c'est qu'encore une fois, les gens se battent sur un animal disparu dont on ne sait que très peu de choses...

Donc tout est conjoncture... Et tant que l'on ne voyagera pas dans le temps, tout ça reste encore et encore que spéculations....

Tout n'est pas conjoncture en ce qui concerne  cette espèce, on sous-estime souvent les données factuelles ici.

Personne ne se bat pour ça, il y a juste des personnes manquant de burnes dans le monde réel qui ont un malin plaisir à foutre le bordel et a essayé de discréditer des pairs plutôt que de bosser en commun ou au moins faire avancer le débat.

Si encore on s'echarpait au sujet du megalodon mais non c'est juste de mediocres attaques ad hominem et des tentatives pourries de me faire passer pour ce que je suis pas; les mecs essaient de me discréditer en sortant des données erronées que j'ai écrites en 2011 au sujet d'un escroc péruvien qui aurait localisé un squelette de meg dont je n'ai plus donné de nouvelles depuis. Ce qui n'enlève rien au fait, même de par mes contacts sur place n'ayant pas confiance au bonhomme qu'il y a effectivement des fossiles uniques sur place, comme une mâchoire, cartilage conservé, de chubutensis (parent proche du meg) au Musée de Lima, retrouvée par une partie de l'équipe ayant décrit Livyatan.

#20 Re : Paléontologie » Megalodon » 17-12-2018 17:26:15

Mec, si y a un consensus sur qui fout le bordel et se révèle régulièrement insupportable, c'est sur toi.

T'as aucune répartie, tout ce que t'as c'est que j'ai démarré nos communications sèchement et que tes deux amis ne semblent pas apprécier le fait qu'un paleo amateur puisse contester certaines idées et critiques tout en s'investissant avec des professionnels pour le coup vraiment ouverts d'esprit.

T'as rien cerné du tout, t'es juste une tête à claque virtuelle.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB