Jurassic-Park.fr | Le Forum

Bienvenue sur le forum Jurassic-Park.fr

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 04-10-2015 17:17:38

Tehd
Carnotaurus furtif
Inscription : 15-04-2012
Messages : 2 740

Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

Thomas R. Holtz est un membre bien connu et respecté de la communauté paléontologique. Ses travaux sur les tyrannosauridés et d'autres dinosaures théropodes sont sans parallèle, au regard des nombreuses contributions dans sa carrière ayant permis une meilleur compréhension et classification de ces diverses et fascinantes créatures.

Holtz est maître de conférence en paléontologie des vertébrés à l'Université du Maryland au Département de Géologie a été publié de nombreuses fois. Il est aussi énormément suivi sur Twitter, surtout depuis qu'il parle beaucoup de Jurassic Park.

L'un dans l'autre, Holtz est une superstar de la paléontologie, et nous avons l'occasion de l'interviewer par email cette semaine. Holtz aborde l'entièreté du monde des dinosaures pour nous, dont la pensée terrifiante de deux tyrannosauridés en train de copuler :


Robot Butt : Vous êtes essentiellement un expert en T. rex. Quelle est la chose la plus intéressante que vous ayez appris sur cette créature ?

Thomas R. Holtz : Ouah. C'est comme demander à un astronome la chose la plus intéressante qu'il a appris sur les étoiles...

Je pense que la chose la plus intéressante est qu'ont peut justement en apprendre tellement à son propos. Il y a assez de spécimens, avec assez d'entre eux suffisamment bien préservés pour qu'on puisse leur donner beaucoup d'attributs : comment ils se nourrissaient, comment ils bougeaient, comment ils grandissaient, comment étaient leurs sens, même les maladies qu'ils avaient. Et même une certaine quantité d'information sur les protéines dans leurs os.

Cela dit, si il y avait deux choses particulièrement intéressantes à dire sur eux, ce serait leur incroyable force de morsure (parmi les plus fortes que nous connaissons dans l'histoire de la Terre) et leur cycle de vie (ils pesaient  moins de 500 kg jusqu'à l'âge d'environ 10 ans puis une croissance très rapide jusqu'à atteindre 6-8 tonnes à l'âge de 18 ans.

RB : Pouvons-nous vous appeler un T-Rexpert ?

TRH : Bien sûr !

RB : Vous avez fait tellement pour la communauté paléontologie sur les dinosaures, vous êtes un auteur publié de nombreuses fois, vous avez développé de nouvelles théories, et vous avez mené la charge sur la classification correct des tyrannosauroïdes. Qu'est-ce que cela fait d'être un star du rock de la communauté paléontologique ? Quels avantages cela apporte ?

TRH : Les principaux avantages seraient d'être invité à donner des conférences dans tout le pays ou dans d'autres pays. J'ai l'occasion de voir des endroits et de rencontrer des gens intéressants, et je partage les merveilles sur les dinosaures avec eux. De plus, parfois quand je me fais enregistrer aux conférences je n'ai pas à donner mon nom aux gens : c'est plutôt cool.

RB : A votre avis, qu'est-ce qui n'a pas marché à Jurassic Park ?

TRH : Dans l'univers de l'histoire ? De ne pas avoir un personnel approprié stationné sur l'île, incluant d'avoir plus que seulement Muldoon au cas où une "exposition" s'évade. Et de ne pas regarder la satanée chaîne météo ! Comment une tempête tropicale peut surprendre quelqu'un dans les temps modernes ?!
L'idée d'un parc zoologique où le ratio entre de gros et rares animaux et le personnel de gestion semble être considérablement supérieur à 1 (ou 10 ou plus !) est assez ridicule. Les gens (incluant les producteurs du film) veulent faire comme si c'était l'hybris, l'orgueil de l'homme, qui fut responsable de tous les problème mais en réalité ce fut un échec dût à la gestion. Au final, ce sont juste de gros animaux, pas la Divine Colère de la Nature.

RB : Si vous étiez à place du Dr. Grant, auriez-vous approuvé le parc, étant donné l'énorme réussite scientifique de ramené des dinosaures à la vie ? Comme disait Hammond, même Disney World a ouvert avec quelques hoquets.

TRH : Comme je disais précédemment, ce fut vraiment un problème de management. Mais ce sont des problèmes qui auraient dû se poser dès les premières phases de production des animaux et de l'installation du parc, pas après qu'ils soient prêts à l'ouvrir. Correctement exécuté, ça aurait été une bonne chose.
D'un autre côté, l'idée d'une nature préservée sur Isla Sorna est une idée intrinsèquement cruelle pour les dinosaures. Les diverses espèces de dinosaures ne sont pas adaptées les unes aux autres, elles viennent d'un rayon de dizaines de millions d'années de temps et de nombreux et différents environnements. Donc vous allez assister à d'étranges interactions. De plus, il y a la vulnérabilité des dinosaures aux pathogènes modernes qui ont évolué après que les premiers se soient éteints, et donc contre lesquels ils n'ont aucune immunité. Aussi, il y a l'écologie basique de l'île : les chèvres et les cochons en se nourrissant ravagent des îles de la taille de Isla Sorna et des plus grandes encore (comme les Galapagos), alors que dire des troupeaux de sauropodes, d'hadrosauridés et de cératopsidés ? La végétation de l'île serait dépouillée en quelques années.


RB : Si vous aviez un dinosaures à ramener à la vie, lequel ce serait ?

TRH : Tant qu'il est bien contenu, Tyrannosaurus rex. Mais il serait plus facile de commencer avec quelque chose comme Microraptor ou Protoceratops.

RB : Quand nous étions enfants, la découverte de Giganotosaurus fut un événement mais son impact sur le monde des dinosaures fut un peu lésé à cause de la représentation à l'écran du T. rex comme de la plus grande force sur Terre. Pourriez-vous établir quelques vérités sur les différences entre ces deux dinosaures ?

TRH : J'ai été l'ambassadeur des Etats-Unis de Giganotosaurus quand il fut publié la première fois, j'ai été interviewé par beaucoup de médias Américains à son propos. C'est un dinosaure très intéressant c'est vrai. La dernière (non revue par des paires mais raisonnable) analyse suggère que le plus grand Giganotosaurus était en fait légèrement moins lourd que le plus grand T. rex connu. Le cerveau de Tyrannosaurus était environ de deux fois la taille de celui de Giganotosaurus (les tyrannosaures étant les descendants de petits dinosaures agiles relativement intellos). Les bulbes olfactifs des tyrannosaures sont proportionnellement plus grands que ceux des carcharodontosaures comme Giganotosaurus, signifiant que les tyrans avaient probablement un meilleur sens de l'odorat. Les yeux des tyrannosauridés étaient plus grands, et (surtout chez Tyrannosaurus) plus orientés vers l'avant, donnant aux tyrans un meilleur potentiel pour la perception de la profondeur.
Les mâchoires fortement renforcées, leurs muscles et leurs épaisses dents profondément enracinés étaient bien mieux adaptés pour ravager la chair et les os et arracher de grosses portions de chair que les mâchoires plus délicates et les dents en forme de couteaux à steak faites pour tronçonner de Giganotosaurus. Et les tyrannosauridés ont des hanches et des muscles des jambes considérablement plus grands ainsi que des jambes plus longues et plus minces (avec des pieds amortissant relativement étroits) comparés aux carcharodontosauridés, donc les dinosaures tyrans étaient probablement plus rapides.
 
Toujours est-il que rencontrer l'un ou l'autre, seul et désarmé, ruinerait vraiment votre journée.

RB : Imaginons que je passe accidentellement à travers un portail et que je me retrouve instantanément transporté au Crétacé Supérieur. Qu'est-ce que je verrai ? Comment serai-je au mieux préparé pour survivre ? Combien de temps je pourrai tenir ?

TRH : Ca dépendrait où vous avez été transporté et à quelle saison. Au contraire des peintures et des documentaires, il y aurait eu des moments où le paysage ne grouillait pas de toutes espèces de dinosaures et d'autres animaux qui vivaient dans cette région : certaines pouvaient avoir migré pour un temps, et beaucoup auraient été agglutinés en troupeaux et en meutes plutôt que éparpillés au hasard au travers du paysage.
Si vous arriviez dans le Montana du Crétacé Supérieur, la végétation serait comme un mélange des forêts du sud du Japon et du nord de l'Australie, dans un cadre ressemblant aux bayous de la côte du Golf. Avant de voir quelque chose de clairement non-moderne (comme un ptérosaure ou un dinosaure) vous ne sauriez pas que vous êtes à une autre époque mais vous penseriez peut-être avoir été transporté dans un autre coin du monde actuel. Oh, et vous verriez des tortues : beaucoup, beaucoup, beaucoup de tortues.

Mais quand vous commenceriez à apercevoir un Quezalcoatlus géant au dessus de votre tête ou des troupeaux de cératopsiens et d'hadrosauridés et autres, trouver un quelconque abri serait bienvenu. Selon vos compétences en nature, vous pourriez probablement vous en sortir pendant un certain temps (comme quelqu'un pourrait se débrouiller dans les régions les plus isolées de la forêt amazonienne ou du Serengeti). Faire des raids sur des nids pourrait être un moyen sûr d'obtenir des protéines (tant que les parents ne sont pas à proximité : puisque tous les archosaures vivants ont une tendance parentale à surveiller leurs nids, nous imaginons que les ptérosaures et les dinosaures éteints firent de même), ainsi que prendre au collet/harponner des petits animaux, pêcher (attention aux crocodiles...) et des raids sur des proies. Au Crétacé Supérieur, il y aurait des fruits mais vous auriez à chercher avec soin ceux qui seraient bons pour les humains.
Je dirai que faire votre abri dans les arbres serait le meilleur pari. Les ptérosaures géants de l'époque seraient trop gros pour se percher sur les arbres, et les dinosaures qui pourraient grimper dans les arbres seraient généralement assez petits pour que vous les repoussiez. Je pense qu'il serait improbable que les tyrannosaures essayeraient de se nourri de nombreux animaux arboricoles vu qu'il y avait assez de nourriture au sol à aller chercher. Il y aurait eu des mammifères grimpeurs mais ceux-là aussi ne seraient pas un gros problème. Ah mais ne laissez pas les mammifères vous toucher avec leurs pattes postérieures ! Il apparaît que des ergots, possiblement toxiques, étaient communs à beaucoup de groupes de mammifères du Mésozoïque et que leur présence dans l'ornithorynque aujourd'hui est simplement leur dernier vestige.

RB : Avez-vous jamais eu l'opportunité de nommer une nouvelle espèce de dinosaure ? Et si cela vous arrivez à nouveau (ou pour la première fois dans le futur), envisageriez-vous un nom rancunier contre quelqu'un comme "MeilleurqueBobaFettsaurus" ?

TRH : Il y a un projet longtemps retardé sur un petit dinosaure que je contribue à nommer. Et j'ai suggéré des noms à certains auteurs tout en examinant leurs manuscrits, avec un succès variable. Mais je ne gâcherai pas mon temps à nommer des espèces fossiles en rancune de quelqu'un alors qu'il y a de nombreux noms potentiels à utiliser qui seraient cools.

RB : Si vous découvriez un fossile vraiment bizarre et dérangeant, comme un corps de dinosaure avec un crâne d'humain, le feriez-vous savoir au monde ou vous feriez comme ne l'avoir jamais vu ?

TRH : Je devrai le faire savoir mais seulement après avoir vraiment, vraiment, vraiment, vraiment, vraiment vérifier le fossile, son emplacement, sa découverte etc... Le Rasoir d'Ockham serait à sa pleine force : si c'était quelque chose de vraiment contradictoire avec toutes les preuves et données établies, serait-ce plus probablement un canular (que nous savons que les gens font) ou non ? Jusqu'à ce qu'on puisse fermement rejeté que ce soit un canular, nous aurions à considérer cette possibilité.

RB : Nous allions essayer de vous poser une question bien recherchée sur vos travaux sur vos dinosaures pour contraster avec humour du reste des questions stupides posées précédemment, mais nous étions incapables de même comprendre le résumé de votre papier de rechercher "La position phylogénétique des tyrannosauridés : implications pour les systématiques des théropodes". Qu'est-ce que cela fait d'être aussi intelligent ?

TRH : On peut parfois se sentir seul... (hic).
Sérieusement, une partie du problème est que les gens doivent saisir que la terminologie technique adéquate est nécessaire pour faire des travaux en science. Mais c'est vrai dans n'importe quel domaine : demandez à quelqu'un qui travaille dans l'équipement audio ou les statistiques de baseball, ou la porcelaine antique ou n'importe quoi. Plus vous êtes dans un domaine particulier, plus vous réalisez que vous avez besoin d'une terminologie spécialisée pour être précis et exact.
C'est la raison pour laquelle j'écris des livres pour enfants, je n'essaie pas vraiment de niveler par le bas; j'essaie juste de simplifier la terminologie et de ne pas utiliser trop de maths et de statistiques...

RB : C'est une belle journée ensoleillée dans les collines champêtres du Maryland. Vous êtes en train de faire une belle randonnée avec quelqu'un de spécial pour voir, vous passez un moment merveilleux et vous faites des souvenirs que vous chérirez pour toujours. Alors que vous passez à travers un magnifique ruisseau bleu, vous remarquez que vos lacets sont défaits. Après avoir aidé votre compagne à traverser le ruisseau, vous vous penchez pour refaire votre lacet. Alors que vous vous redressez, vous voyez un T. rex à 100 mètres en aval. Il ne vous a pas encore remarqué. Comment vous sauveriez-vous et votre compagne ? Saurait-il bien vous sentir ? Devriez-vous courir ou juste rester immobile ? Auriez-vous à sacrifier votre compagne pour vous sauver ?

TRH : La taille des lobes olfactifs de Tyrannosaurus pointe à un excellent sens de l'odorat. Donc en assumant qu'il identifie l'odeur humaine à de la nourriture, je dois me sortir de là. Rester immobile rendrait juste ça plus facile pour lui (une partie de la mémétique à long terme de Jurassic Park est le non-sens que "si vous ne bougez pas, il ne peut pas vous voir"). Je ne peux pas sacrifier ma femme pour m'en sortir, je ferai donc mieux de faire beaucoup de bruits pour attirer son attention et le distraire (ou trouver une tierce personne et faire en sorte qu'il aille après elle !".
La meilleure approche serait probablement de courir et de grimper aussi vite que possible dans un endroit où il ne serait pas avantagé, à travers des arbres resserrés ou jusqu'à un talus d'éboulis où il ne pourrait pas courir. Ou à travers un pâturage de vaches et de moutons en espérant qu'il s'attaque à eux.

Si le ruisseau amène assez rapidement à une rivière de bonne taille, j'essaierai d'y arriver et d'y plonger. Les tyrannosaures pouvaient presque certainement nager mais ils ne l'auraient probablement pas fait en pleine chasse.

RB : La pensée de deux tyrannosauroïdes en train de copuler est vraiment terrifiante. Y avez-vous beaucoup réfléchi ?

TRH : Arrêtez de lire mon cursus de recherche...
C'est sûr, l'accouplement des dinosaures en général est un sujet intéressant mais l'accouplement des théropodes comme les tyrannosaures semble assez simpliste. La mécanique de l'accouplement du Kentrosaurus au dos couvert de piquant semble bien plus problématique !
Ce que je me demande le plus, mais malheureusement c'est quelque chose qui ne sera probablement jamais connu, est à quoi ressemblait les rituels de séduction des dinosaures éteints. Ceux des dinosaures modernes (alias les oiseaux) et de leurs cousin plus distants les crocodiliens et les lézards peuvent être assez élaborés et voyants et très différents même chez des espèces étroitement apparentées. Donc il dût en être de même pour les dinosaures du Mésozoïque. Mais les danses, les chants et les parades ne se fossilisent pas, donc il est improbable que nous ne connaissions jamais vraiment l'appel nuptial de Tyrannosaures ou le rituel de séduction de Gallimimus.

http://www.robotbutt.com/2015/06/12/an- … rock-star/

Dernière modification par Tehd (04-10-2015 17:22:58)

Hors ligne

#2 04-10-2015 17:28:58

Tyrannorex
"La Grande"
Lieu : Dans les plaines, à la chasse
Inscription : 25-07-2015
Messages : 1 616

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

Bon article Tehd, ce chercheur a l'air d'avoir beaucoup de bon sens !

J'aime particulièrement la réponse à la dernière question !

wink

Dernière modification par Tyrannorex (04-10-2015 17:29:29)

Hors ligne

#3 04-10-2015 17:57:09

Tim
Végétosaure
Inscription : 21-07-2015
Messages : 3 716

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

Passionnante interview qui pose des questions simples qu'on se pose tous. Je ne pensais pas qu'un Tyrannosaure rex était capable de nager avec ses bras rachitiques.


1525638973-trex.gif1546714905-south-park-cinema.gif

Hors ligne

#4 04-10-2015 17:59:40

Ulfric Sombrage
Spinosaurus furax
Lieu : Au dessus de Dresde
Inscription : 19-07-2015
Messages : 7 554

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

Très intéressant comme interview.

"Je ne pensais pas qu'un Tyrannosaure rex était capable de nager avec ses bras rachitiques."
Et ils font comment les crocos et les canards ?


"I'd do it again" - Arthur "The Dresden Decimator" Harris
TjE-pi.gif

Hors ligne

#5 04-10-2015 18:05:14

Tim
Végétosaure
Inscription : 21-07-2015
Messages : 3 716

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

Je ne demande qu'à apprendre.


1525638973-trex.gif1546714905-south-park-cinema.gif

Hors ligne

#6 04-10-2015 18:06:43

El Punisher
"La Grande"
Inscription : 07-03-2015
Messages : 1 467

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

Ulfric Sombrage a écrit :

Très intéressant comme interview.

"Je ne pensais pas qu'un Tyrannosaure rex était capable de nager avec ses bras rachitiques."
Et ils font comment les crocos et les canards ?

Surtout que le T.Rex a des jambes puissantes et une longue queue.

Hors ligne

#7 04-10-2015 18:07:19

Tyrannorex
"La Grande"
Lieu : Dans les plaines, à la chasse
Inscription : 25-07-2015
Messages : 1 616

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

Oui Ulfric tu as raison, comparé aux animaux modernes dont tu parles et qui sont bâtis pour aller facilement dans l'eau, on aurait pu imaginer que le T. Rex n'ait pas pu flotter au vu de son poids, et d'autant plus avec des bras assez petits wink

wink

Hors ligne

#8 04-10-2015 18:14:27

Axon
Banni(e)

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

J'aime bien sa vision des choses sur JP. Un simple problème de gestion.

#9 04-10-2015 18:34:54

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 690

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

Qu'est-ce que cela fait d'être un star du rock de la communauté paléontologique ?

Moi j'amène des savants, vous vous amenez une star du rock.  malcolm

Je suis en phase avec ces idées sur l'écosystème de Sorna :

il y a la vulnérabilité des dinosaures aux pathogènes modernes qui ont évolué après que les premiers se soient éteints, et donc contre lesquels ils n'ont aucune immunité.

Assurément, je suis prêt à parier que certaines espèces n'ont pas survécus pour ces raisons.
Mais l'idée serait géniale en point de départ pour introduire le DX.

Aussi, il y a l'écologie basique de l'île : les chèvres et les cochons en se nourrissant ravagent des îles de la taille de Isla Sorna et des plus grandes encore (comme les Galapagos), alors que dire des troupeaux de sauropodes, d'hadrosauridés et de cératopsidés ? La végétation de l'île serait dépouillée en quelques années.

Question existentielle.
Mais il oublie l'impact sur la faune locale. Dommage ! smile

Mis à part ce tout petit détail, une interview vraiment intéressante !
On apprend même que les mammifères de l'époque étaient potentiellement source de danger.

Tim a écrit :

Je ne pensais pas qu'un Tyrannosaure rex était capable de nager avec ses bras rachitiques.

Techniquement la plupart des espèces terrestres savent nager.
Rien d'étonnant pour ce qui concerne le rex.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#10 04-10-2015 18:48:56

El Punisher
"La Grande"
Inscription : 07-03-2015
Messages : 1 467

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

Je viens de finir de lire, interview très intéressante, merci Tehd.

Je pense aussi que vivre dans un arbre pendant le Crétacé était sûrement la meilleure solution, seul de petits dinosaures pourraient nous embêter.

À part ça, j'ai une question : est ce que le Tyrannosaurus était vif ? Si on court en zig-zag, est ce qu'il serait plus déstabilisé ?

Hors ligne

#11 04-10-2015 18:51:10

Tim
Végétosaure
Inscription : 21-07-2015
Messages : 3 716

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

Les dinosaures pouvaient-ils nager ?

http://www.futura-sciences.com/magazine … ger-11945/

47a701864a_0705costeurDinoSketch.jpg


1525638973-trex.gif1546714905-south-park-cinema.gif

Hors ligne

#12 04-10-2015 18:52:29

Ulfric Sombrage
Spinosaurus furax
Lieu : Au dessus de Dresde
Inscription : 19-07-2015
Messages : 7 554

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

L'Allosaurus? pronateur...


"I'd do it again" - Arthur "The Dresden Decimator" Harris
TjE-pi.gif

Hors ligne

#13 04-10-2015 19:16:41

R-rex
Carnotaurus furtif
Inscription : 15-11-2013
Messages : 3 103

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

J'aime bien ce genre d'interview où l'on demande à des spécialistes comment ils réagiraient sur des situations concrètes que l'on se pose tous. (meme si les réponses sont ordinaires)

Le T. rex qui nage n'est pas forcément la représentation qui vient à l'esprit. J'imagine pas la panique si il te suit dans l'eau.

Par contre si il faut aller se cacher dans un arbre, il y a quand même intérêt à en choisir un solide, parce que si vraiment il a faim, il cherchera certainement à donner des coups pour faire basculer sa proie.

Dernière modification par R-rex (27-10-2015 20:02:31)

Hors ligne

#14 04-10-2015 19:37:16

Tehd
Carnotaurus furtif
Inscription : 15-04-2012
Messages : 2 740

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

R-rex a écrit :

Le T. rex qui nage n'est pas forcément la représentation qui vient à l'esprit. J'imagine pas la panique si il te suit dans l'eau.

Toi t'as pas lu le roman JP !

Hors ligne

#15 04-10-2015 19:39:29

Tehd
Carnotaurus furtif
Inscription : 15-04-2012
Messages : 2 740

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

El Punisher a écrit :

Je viens de finir de lire, interview très intéressante, merci Tehd.

Je pense aussi que vivre dans un arbre pendant le Crétacé était sûrement la meilleure solution, seul de petits dinosaures pourraient nous embêter.

À part ça, j'ai une question : est ce que le Tyrannosaurus était vif ? Si on court en zig-zag, est ce qu'il serait plus déstabilisé ?


Etant donné que seul Hussain Bolt pourrait distancer un T. rex, courir en zig-zag le ferait inévitablement se rapprocher.
J'essaierai pas de jouer avec sa vivacité, la puissance de son cou implique qu'il pourrait bouger sa tête rapidement pour happer une proie.

Hors ligne

#16 04-10-2015 19:42:37

R-rex
Carnotaurus furtif
Inscription : 15-11-2013
Messages : 3 103

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

Tehd a écrit :
R-rex a écrit :

Le T. rex qui nage n'est pas forcément la représentation qui vient à l'esprit. J'imagine pas la panique si il te suit dans l'eau.

Toi t'as pas lu le roman JP !


Oui c'est vrai qu'il y a la scène de la rivière avec Grant et les enfants. Qui a été envisagée pour le film d'ailleurs.

Hors ligne

#17 04-10-2015 19:47:40

Tehd
Carnotaurus furtif
Inscription : 15-04-2012
Messages : 2 740

Re : Interview de Thomas R. Holtz, rockstar des dinosaures

R-rex a écrit :
Tehd a écrit :
R-rex a écrit :

Le T. rex qui nage n'est pas forcément la représentation qui vient à l'esprit. J'imagine pas la panique si il te suit dans l'eau.

Toi t'as pas lu le roman JP !


Oui c'est vrai qu'il y a la scène de la rivière avec Grant et les enfants. Qui a été envisagée pour le film d'ailleurs.

La scène du spinosaure dans la rivière est directement inspirée.

Hors ligne

Pied de page des forums