Jurassic-Park.fr | Le Forum

Bienvenue sur le forum Jurassic-Park.fr

Vous n'êtes pas identifié(e).

#121 21-04-2018 08:34:18

The Geeky Zoologist
Gallimimus
Inscription : 02-06-2016
Messages : 553

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

Bonjour à tous,

Voici la troisième et dernière partie de La Chevauchée du Pégase.

Bonne lecture,


                                              La Chevauchée du Pégase (Partie 3/3)


La secousse tellurique, d’une durée de deux minutes et seize secondes, marquait une intensité de sept sur l’échelle de Richter.  Avec une telle intensité, la terre bouge tellement qu’un homme a des difficultés à se tenir debout et dans la moitié nord de l’île, tous furent précipités avec force sur le sol tandis çà et là, des arbres oscillèrent et, peu après, commencèrent à tomber, créant en certains endroits des obstacles de plusieurs mètres de hauteur difficilement franchissables et en d’autres, y compris dans le sud dans l’île, s’effondrant sur les clôtures, interrompant le courant électrique ou bien pire, créant des brèches. Le Limes résista bien aux assauts des quelques arbres qui lui tombèrent dessus mais son intégrité fut définitivement comprise lorsque deux glissements de terrain, un au niveau des marches septentrionales de la Réserve et l’autre dans les collines à l’est de l’Etreinte, emportèrent des portions entières de l’ouvrage.
Ce qui restait de San Fernandez et du complexe des visiteurs de Jurassic Park se mirent à osciller comme des jouets branlants et une demi-minute après la fin du séisme, les bâtiments en ruines commencèrent à s’écrouler. Tout dégringola à la fois : les murs qui s’effondraient, les plafonds qui s’affaissaient, de gros blocs de pierre ou de béton qui dégringolaient avec fracas dans la jungle.
Même dans le cas où l’I.rex ne se serait pas réveillée lors de son opération et aurait été remise dans son enclos, les événements survenus le même jour lui aurait laissé l’occasion de s’échapper car des pans de la paroi rocheuse du cirque délimitant l’enclos se détachèrent et vinrent s’effondrer sur la plateforme où se trouvait la grue de nourrissage, plateforme qui dégringola dans l’enclos en formant avec les pans effondrés, un éboulis que la chimère aurait pu gravir pour passer outre le haut mur de béton à présent émietté et fissuré suite au tremblement de terre.
A mi-chemin entre la crête d’où ils avaient vus Burroughs et le pont, Zach et Gray sentirent les jambes de Rossinante flageoler sous eux et déconcertée, la jument émit un hennissement à demi-paniqué.
— Oh ! La calma Zach en lui tapotant l’encolure.
Gray lui pointa alors les palmiers oscillants d’un bosquet voisin et de derrière eux, au nord, des mugissements et autres appels paniqués leur parvinrent.
La crainte d’être à nouveau pris dans un troupeau en panique prit les garçons et Zach donna alors un puissant coup de talon dans les reins de leur monture qui se cabra un peu avant de s’élancer à plein galop.
    Dans Burroughs, visiteurs, employés et animaux avaient été pris de panique rien qu’en entendant le Sibo gronder au loin ainsi qu’en ressentant la secousse qui les faisait tous chanceler.
Les murs commencèrent à s’émietter et les bâtiments de constitution légère s’effondrèrent en partie, quelques-uns entièrement, puis ce fut au tour de certaines des constructions en pierre ou en béton de commencer à céder face à l’assaut du séisme.
Certains murs cédèrent, s’effondrant avec fracas et emmenant avec eux une partie de la charpente et du toit qu’ils supportaient, piégeant sous les gravats ceux qui n’eurent pas le temps de sortir ou de s’abriter sous un meuble.
Des statues tombèrent des toits ou des parois sur lesquelles elles trônaient, allant se fracasser en mille morceaux en tombant sur le sol, ou pire sur les malheureux qui ne parvinrent pas à s’éloigner à temps de leur zone de chute comme dans le cas de cette touriste dont le hurlement de terreur fut coupé court lorsque la tête décapitée de l’un des giraffatitans de pierre atterrit sur elle, la tuant sur le coup.
L’Administration ne fut pas épargnée non plus car un morceau de l’extrémité du promontoire sur lequel elle reposait se désolidarisa du reste, emportant avec une petite partie du bâtiment dont l’héliport dans une cascade de rochers et de gravats, laissant des ouvertures béantes à la place des pièces qui s’y trouvaient. Par chance, tous ceux qui se trouvaient à ce niveau s’étaient éloignés des bords du promontoire pour gagner plutôt l’atrium et la tour et aucune victime ne fut à déplorer de ce côté.
Au sein de la salle de contrôle, les dégâts furent beaucoup plus limités car on avait pris soin de concevoir la pièce à ce qu’elle résiste aux pires éléments qui soient mais effrayés, certains étaient quand mêmes allés se mettre à couvert sous leurs bureaux en attendant que ça se passe.
Attention ! Protocole Exodus enclenché. Déclara la voix synthétique d’un ton si calme qu’il en était glaçant. Tous les visiteurs et employés non-habilités sont priés de revenir à Burroughs pour se préparer à une évacuation générale de l’île. Ceci n’est pas un exercice.
La nouvelle fut transmise à tous via les haut-parleurs répartis dans le parc ou par sms aux employés mais la confusion régnant suite au tremblement de terre, la plupart étaient débordés et l’évacuation eut grand peine à s’organiser.
Sur l’un des écrans, on vit sur une carte les navires de la flotte d’InGen naviguant vers l’île amorcer une manœuvre de demi-tour tandis que sur une retransmission de l’écran d’affichage du terminal de Caldera, toutes les traversées figurèrent désormais comme annulées.
Quelques instants plus tard, la radio se mit à crachoter.
Contrôle ? C’est Alana. Dit la voix d’une guide. Je suis avec un groupe de touristes au sommet d’une colline au nord du comptoir de la jungle. Envoyez-un hélico nous chercher s’il vous plaît. Les gens commencent à vraiment paniquer !
— Combien êtes-vous, Alana ? Lui demanda Cruthers
Une douzaine.
— Le Pegasus est en mission. Rappela Harriman. On ne peut pas le rappeler.
— Il n’est pas le seul appareil sur l’île. Fit Masrani. Quel est le statut des hélicoptères de tourisme ?
— Etant donné les troubles dans le Nord, les tours ont été annulés et ils sont cloués au sol. Répondit Cruthers.
— Bien. Attribuez un agent de sécurité à chacun des appareils et envoyez-les le plus rapidement possible au Comptoir de la Jungle. Ordonna Masrani.
— Entendu, Monsieur.
Masrani saisit une oreillette et se l’installa.
— Alana ? C’est Monsieur Masrani. Déclara-il. De l’aide est en route.
Merci infiniment, monsieur.
Distrait par de multiples rapports d’anomalies de confinement un peu partout dans l’île, Harriman ne nota pas immédiatement celui provenant du portail de la trouée au Limes.
Lorsqu’il le vit, le technicien voulut immédiatement s’enquérir de ce qu’il s’agissait étant donné sa proximité avec les alentours du Vieux Centre vers lequel l’I.rex était en cavale. Sur la retransmission des images d’une caméra de surveillance, il vit la chimère, en train de frapper violemment de la tête le même portail par lequel elle avait pénétré dans la réserve plus tôt.

Nous avons les yeux sur la cible, au portail de la trouée. Informa-il les gardes.
— Entendu. Répondit Laurence.
Le Pegasus prit la direction du portail mentionné et y arriva quelques instants plus tard. Les gardes trouvèrent les battants du portail grands ouverts et partiellement déformés à l’endroit où l’I.rex avait chargé.
En passant au-dessus, l’hélicoptère se trouva face au Mont Sibo et Benedek sortit sa tête de l’habitacle pour regarder le volcan.
— Grands Dieux… Souffla-il.
Le volcan ne grondait plus mais à son sommet, le dôme de lave solidifiée fut comme pris de convulsions et il explosa, libérant un nuage noir et brûlant de tephras et projetant des débris tout autour.
S’ensuivit le staccato des explosions de lave, et le nuage en ébullition rougeoya en son cœur alors que tout autour du volcan, la terre s’ouvrait, et de profonds puits et crevasses jaillirent de la fumée et des vapeurs.
Des bombes volcaniques commencèrent à fendre le ciel, allant s’écraser sur les pentes ainsi qu’au milieu de la Petite Gorgoroth qui allait bientôt devenir pareille à son homonyme de fiction. D’autres projectiles atterrirent eux dans les zones forestières au nord-ouest du Centre thermal et à l’ouest du Colisée de l’I.rex, y allumant des débuts d’incendies.
Une pluie de cendres tombait.
Alors que Laurence contemplait l’éruption avec beaucoup d’appréhension, Holmund aperçut l’Indominus entre le feuillage des arbres, courant dans la jungle.
— A treize heures ! Cria-elle.    
Voyant que l’Indominus allait vers le nord, Benedek ne put s’empêcher d’ajouter sur un ton mi dédaigneux mi concerné :
— La sombre conne… Elle va en direction du volcan.
Soudain l’I.rex bifurqua vers le sud-est en direction d’une ligne de crête partant de l’arc nord de l’Etreinte et orientée selon un axe nord-ouest sud-est.  De leur position, les gardes pouvaient aisément voir les arceaux d’une volière malgré la brume dans lesquels ils étaient noyés.
— Attends, elle bifurque vers la volière des Quetzal…
Ils virent l’Indominus tourner la tête durant sa course pour leur adresser un puissant rugissement dissuasif.
— Fumons-là ! Rugit le Coréen.
Il chargea le Minigun et commencer à tirer, visant l’Indominus à travers le feuillage épais.  Après avoir tiré une première salve, le garde attendit, scrutant la jungle, et quand il vit que l’I.rex courait toujours, il se maudit lui-même et tira une autre salve mais chaque tir manqua sa cible de seulement quelques mètres.
L’I.rex réapparut au niveau d’une petite zone clairsemée en pente douce, traversée en son centre par une piste en terre, menant droit vers un petit cirque d’origine volcanique recouvert par la brume, et dont l’entièreté avait été englobée dans le quart de sphère que constituait la volière des Quetzalcoatlus.
Bien que d’une hauteur de quatre-vingt-onze mètres (près de deux fois moins que la volière de la rivière) et d’une surface de quatre hectares, la volière des Quetzalcoatlus restait malgré tout une structure imposante depuis le niveau du sol et à l’instar de l’autre volière, un maillage étroit s’étendait par-dessus les barreaux de métal arrangés horizontalement vis-à-vis des gigantesques arceaux constituant l’essentiel de la charpente.
A l’endroit où la piste rencontrait les parois de la volière à l’entrée du cirque, il y avait un long sas, emprunté d’ordinaire par les véhicules d’entretien.
L’I.rex s’arrêta juste devant, craignant de se blesser en chargeant le portail extérieur du sas mais surtout quelque peu effrayée par les cris paniqués et stridents des ptérosaures, affolés par l’éruption et abandonnés là à leur sort. Parfois l’un des reptiles volants venait s’agripper brutalement aux parois pour crier vainement avant de repartir aussitôt vers l’intérieur.
Ainsi à découvert et sa route entravée, la chimère représentait désormais une cible facile pour les armes du Pegasus.
— Personne ne tire ! Somma Laurence cependant. Manquerait plus à ce qu’on fasse évader les Quetzal…
Pegasus. Nous venons de passer le Limes. Leur annonça Brunet. Nous serons bientôt là.
Environ deux minutes s’écoulèrent où l’I.rex et les gardes à bord du Pegasus se regardèrent en chien de faïence. Quand la première marchait nerveusement le long de la volière, tentant de se dérober, le Pegasus la suivait aussitôt et venait se placer au-dessus de sa trajectoire prévue.
Pendant ce temps, alors qu’un panache grand et menaçant s’élevait du Sibo, le ciel devint noir comme en pleine nuit et les premiers éclairs zébrèrent les nuages en ébullition. Il avait plu plus tôt ; la jungle était imprégnée d’humidité, l’air sursaturé de moiteur. Toutes les conditions se trouvaient réunies pour un orage électrique.
Suivant la piste, les marauders finirent par émerger de l’ombre des arbres et s’avancèrent à découvert, ne s’arrêtant qu’à cent mètres de l’Indominus, chacun des véhicules d’un côté de la piste. Tandis que les chauffeurs faisaient gronder les moteurs pour dissuader la chimère d’avancer, des archers vinrent se positionner en lieu et place des servants ainsi qu’à côté des marauders.  Ils mirent en joue l’I.rex et commandant ces derniers, Darbinian s’apprêtaient à donner l’ordre de tirer. Dans le même marauder qu’elle, Brunet, installé à l’avant, avait le regard braqué sur l’I.rex.
— Feu ! Ordonna-il.
Darbinian relaya l’ordre et les arcs chantèrent mais au moment où les flèches allaient marquer leur cible, l’I.rex s’aplatit soudainement au sol et tourna la tête en direction de la volière, de manière à protéger sa tête et ses points faibles des tirs. Les flèches vinrent hérisser son dos mais ce ne fut pas pour autant qu’elles s’enfoncèrent suffisamment, empêchant le venin de pénétrer son organisme.
— Tu veux jouer à ce jeu-là ? Dit Brunet. Alors on va jouer…
Il saisit la radio pour communiquer un ordre au Pegasus et juste après, le lance-harpons tira et un trait de près d’un mètre de long vint s’enfoncer dans l’épaule de la chimère, lui soulevant un cri de douleur.
— Celle-là était pour Katashi ! Lança Laurence avec hargne.
Voulant éviter de recevoir un autre trait, l’I.rex se remit en mouvement mais acculée et blessée, elle commença à haleter de panique en regardant avec effroi l’hélicoptère.
— Ah ! T’es baisée, hein ?! T’es baisée ! La railla Sunsin. Et au fait, t’as perdu ta langue ? Ajouta-il en notant que cette dernière avait été coupée.
Tandis qu’on rechargeait le lance-harpons, l’Indominus essuya une seconde volée de flèches et une fois encore, elle s’aplatit et laissa les flèches se ficher dans sa peau dure, dans le cas où elles ne se contentaient pas de juste ricocher contre.
Les archers encochèrent alors une troisième flèche mais soudain, avant que le Pegasus ne puisse tirer, l’I.rex se releva et s’élança furieusement dans leur direction.
En un peu plus de trois secondes, elle couvrit la moitié de la distance la séparant des véhicules mais avant que les archers pris au dépourvu ne s’apprêtent à appuyer sur la détente des canons, elle braqua violemment à la surprise de tous et fit demi-tour, fonçant droit vers le sas.
Bénéficiant de la force accumulée lors sa lancée, l’I.rex chargea tête en avant et enfonça le portail externe sans peine avant de disparaître dans le brouillard, au grand dam des gardes qui regardèrent d’un air horrifié le sas désormais enfoncé.
On entendit l’Indominus forcer son passage à travers le portail interne, puis les cris paniqués et stridents des habitants de la volière redoublèrent d’intensité, cris auxquels l’I.rex répondit par un long rugissement.
Quelques secondes plus tard, douze grandes créatures sortirent par le sas en galopant avec une aisance des plus déconcertantes en raison de leur apparence singulière et de leur nature.
Hauts comme des girafes et d’une envergure proche des douze mètres, les Quetzalcoatlus étaient les plus grands ptérosaures ayant jamais existé ainsi que parmi les derniers à écumer les cieux du Crétacé, comme si dans un dernier éclat, cet ordre de reptiles volants avait cherché à repousser les limites de la biomécanique en donnant naissance au plus grand animal volant jamais découvert.
En vérité, comme les paléontologues l’avaient théorisé depuis quelques années et comme les équipes de Jurassic World l’avaient découvert, les Quetzalcoatlus passaient la majeure partie de leur temps sur le sol. Durant les derniers jours du Crétacé, le Quetzalcoatlus devait se comporter comme une cigogne, arpentant les plaines de la Laramidie et attrapant dans son bec toute proie passant à portée, incluant des dinosaures juvéniles ainsi que tout animal pouvant être englouti, et ainsi, ceux hébergés dans la volière voyaient naturellement en les humains des proies potentielles. Ceux-ci étaient effrayés par les Quetzalcoatlus, terrifiés par leur allure et horrifiés par leur comportement en général. 
Leur long bec pointu, blanc comme la chaux, terminait un crâne rouge maculé de noir autour des yeux et surmonté d’une crête en forme de lame de hache. Le cou était long, rosâtre et aussi nu et ridé que celui des vautours et des marabouts tandis que le col était blanc et les ailes gris anthracite. Tout cela leur conférait une allure sinistre et repoussante de créatures vomies par les enfers, et ceci combiné au modus operandi de leurs attaques poussaient bon nombre à les comparer aux montures ailées des spectres de l’anneau de la trilogie du Seigneur des Anneaux, dénommées Faucons de l’Enfer, et partant de ce surnom évocateur, les Quetzalcoatlus avait été surnommés Cigognes de l’Enfer en plus de celui, plus rare, de Cigogne d’Hadès.
Etant donné leur dangerosité, le nettoyage de la volière n’était pas effectué par les soigneurs mais par les gardes qui, revêtus d’armures spéciales aspergées d’ammoniaque, éloignaient les ptérosaures à l’aide d’un appareil à ultrason tandis que quelque uns lavaient le sol à la lance à incendie. C’étaient l’une des missions qu’ils appréhendaient le plus car en vérité, les Quetzalcoatlus n’étaient ni les seuls occupants de la volière, ni les plus nombreux.
A la suite des douze Quetzalcoatlus qui prirent leur envol juste devant les marauders, émergea une nuée d’une cinquantaine de ptérosaures plus petits, d’une envergure de deux mètres cinquante chez les adultes, à la face noire et au corps recouvert d’un manteau de pycnofibres jaunes verdâtres ponctué de nombreuses taches noires.
Il s’agissait d’Harpactognathus gentryii, un prédateur aérien de la fin du Jurassique aussi à l’aise au-dessus des plaines que sous les frondaisons des forêts et vivant en colonies. Là où la livrée de cette espèce évoquait celle du léopard, avec lequel l’Harpactognathus avait pour autre point commun le fait de grimper aux arbres avec beaucoup d’aisance, son comportement lui évoquait celui de cet autre mammifère prédateur africain qu’est le lycaon car tout comme ce dernier, Harpactognathus était une espèce très sociale et attaquait en meutes, appelées formations, pouvant poursuivre leurs proies sur de grandes distances aussi bien en les harcelant depuis les airs qu’en courant sur le sol selon la situation.
Avec sa constitution et ses mâchoires robustes, ses grandes dents exsangues en forme d’épines, sa crête osseuse recouverte de tissus mous courant sur toute la longueur du crâne jusqu’à l’extrémité de la mâchoire et sa longue queue allongée terminée par un gouvernail en forme de losange, Harpactognathus gentryii était la chose se rapprochant le plus de l’incarnation même du ptérosaure tel que représenté dans l’imagerie populaire.
Lors de la Curée, cette animation de nourrissage ayant lieu dans la volière où les visiteurs regardaient une ou plusieurs vaches êtres dévorées par les ptérosaures, les Quetzalcoatlus arrivaient les premiers sur la carcasse pour déchirer la peau et arracher de grands lambeaux de chair. Ensuite, lorsqu’ils avaient finis, les Harpactognathus se jetaient sur les restes, nettoyant la carcasse jusqu’à ce qu’il ne reste quelques morceaux de chair épars attachés sur les os. Ainsi, de par leurs stratégies d’alimentation différentes, les deux espèces n’entraient pas en compétition et se toléraient l’une l’autre, et ce malgré le comportement irascible des premiers.
    Voyant les ptérosaures voler en direction du Pegasus, Laurence se déporta hors de leur trajectoire tandis que dans l’habitacle, ses compagnons avaient braqué le Minigun et le lance-harpons vers la nuée et étaient prêts à faire feu s’ils recevaient l’ordre.
Mais désirant avant tout de fuir l’Indominus et l’éruption, les ptérosaures ignorèrent l’appareil et passèrent juste à côté, prenant la direction du sud.

L’évasion des ptérosaures était un spectacle à la fois envoûtant et épouvantable auxquels les techniciens assistèrent impuissants. Tandis que Krill signalait d’une voix paniquée cette brèche de confinement à tous les employés, Harriman en alertait les gardes.
Sachant ce qui était la meilleure chose à faire, ou du moins la plus pragmatique, Hoskins se retourna brièvement en direction de Masrani comme pour s’assurer de son approbation vis-à-vis de l’ordre qu’il s’apprêtait à donner mais l’Indien avait disparu depuis le début de l’éruption.
— Lieutenant Laurence ! Aboya-il sans perdre un instant de plus. Ne laissez pas ces ptérosaures s’échapper ! Abattez-les ! Personne ne veut d’un autre Horseshoe Bay.
Les craintes d’Hoskins étaient justifiées. Il avait vu les ravages que pouvaient faire trois ptéranodons alors douze Quetzalcoatlus, des animaux plus grands et plus vicieux, cela relevait du désastre. De son point de vue, il s’agissait même d’une situation pire que celle de l’évasion de l’Indominus car des études anatomiques avaient montré que malgré leur mode de vie majoritairement terrestre, les Quetzalcoatlus pouvaient couvrir de grandes distances durant leur vol, se comptant en centaines voire milliers de kilomètres, soit autant que bon nombre d’oiseaux migrateurs dont certains étaient capables de rallier deux points opposés du globe.
On avait estimé que des individus échappés de Nublar pouvaient atteindre Carthagène des Indes en à peine quelques jours et il existait même la crainte que quelques individus ne tentent la traversée des Caraïbes puis de l’Atlantique, pouvant gagner l’Afrique de l’Ouest et même les côtes occidentales de l’Europe si les conditions étaient favorables.
De leur côté, les Harpactognathus n’étaient par contre pas adaptés pour les vols longs  et ainsi beaucoup doutaient qu’ils ne parviennent à franchir ne serait-ce que les cent trente kilomètres d’océan séparant Isla Nublar de la péninsule de Nicoya, voir même qu’ils n’osent s’aventurer au-dessus. Mais en restant confinée sur l’île, leur nuée aux airs de fléau représentait une grande menace pour tout animal n’étant pas suffisamment gros pour décourager les Harpactognathus de l’attaquer, surtout qu’ils devaient avoir très faim, n’ayant pas été nourrit de la journée. S’ils atteignaient Burroughs…

Les marauders quittèrent les abords de la volière et firent demi-tour vers le sud, tentant de suivre les ptérosaures tandis que le Pegasus s’était détourné de la volière pour faire de même. Laurence hésita brièvement quant au fait de faire feu ou non.
— Hoskins a raison. Finit-elle par dire. Nous devons les empêcher de partir. Notre ordre a été fondé pour retenir ces créatures dans ces îles.
N’engage pas le combat, Erin ! Hurla Darbinian dans la radio. Ils se jetteraient sur vous aussitôt et vous êtes en infériorité numérique !
Ce que vous dîtes n’a rien d’impertinent Darbinian mais on ne peut pas rester les bras croisés et les regarder voler au loin ! Intervint Brunet.
Laurence jeta un bref regard à une photo glissée sous l’un des panneaux du tableau de bord, la montrant elle et ses fils à un festival de musique métal, puis se tourna vers ses collègues dans l’habitacle qui lui adressèrent un signe de tête approbateur d’un air résolu.
— Pas le temps de tergiverser ! Autant en abattre le plus possible.
Elle fixa la nuée d’un air décidé puis inspira.
— Feu à volonté ! Commanda-elle dans son expiration et en choisissant la chanson d’un groupe de death métal mélodique suédois dans la playlist de son ipod.
Au son de la musique dans les enceintes, le Minigun et le lance-harpons tirèrent de concert et plusieurs des ptérosaures, dont l’un des Quetzalcoatlus, se mirent à dériver en plein vol avant de plonger vers le sol, les ailes trouées ou le corps criblé de projectiles.
Erin ! Hurla Darbinian.
Là où les Harpactognathus étaient allés immédiatement se mettre à couvert sous la canopée en se dispersant, les Quetzalcoatlus, entre-autres énervés par la musique, se retournèrent pour fondre sur le Pegasus.
Dans le Marauder de Brunet, on passa au Français une tablette sur laquelle défilaient les images des caméras embarquées du Pegasus. Il vit les ptérosaures se rapprocher dangereusement de l’hélicoptère, s’apprêtant à l’encercler.
— Sortez de ce merdier ! Hurla-il à la pilote.
Mais Laurence tint sa position et les Quetzalcoatlus étant capables d’effectuer des pointes de vitesse d’environ cent quatre-vingt kilomètres par heure, ils furent sur le Pegasus en un rien de temps.
Ils commencèrent par venir heurter l’hélicoptère et tenter de s’accrocher dessus, secouant l’appareil, donnant des coups de becs vers l’habitacle tout en évitant de se rapprocher trop près des pales.
Dans leurs heurts, ils firent perdre l’équilibre à Sunsin qui s’agrippa de justesse au marche-pied mais un Quetzalcoatlus apparut soudainement  de sa gauche pour refermer son bec sur le Coréen et l’emporter au loin.
— Remonte ! Remonte ! Cria Benedek à Laurence.
Tandis que certains des Quetzalcoatlus se disputaient le corps de Sunsin, le Pegasus remonta et gagna rapidement de l’altitude, se rapprochant du nuage noir où l’orage électrique frappait dans des explosions lumineuses aveuglantes, d’un blanc bleuâtre. Des éclairs crépitaient tout autour comme des gouttes de pluie et le fracas de la foudre ne se manifestait pas de façon ponctuelle mais continue, comme le grondement d’une cascade.
Les gardes crurent que les ptérosaures n’allaient pas oser venir les attaquer si près du nuage mais gagnés par la frénésie, les Quetzalcoatlus les poursuivirent quand même et le combat se déplaça jusqu’au-dessus de l’arc nord de l’Etreinte.
Benedek s’installa alors au Minigun et tira sur le ptérosaure le plus proche qui fut pris de soubresauts lorsque les balles le trouèrent. Holmund cria dans son dos et le Hongrois hasarda un bref regard par-dessus son épaule.
Un Quetzalcoatlus avait introduit son bec dans l’habitacle et transpercé  la Suédoise de part en part au niveau de la poitrine alors qu’elle tenait un harpon en main. Le ptérosaure retira brusquement son bec de l’habitacle et précipita le corps d’Holmund dans le vide.
Ne voulant pas subir le même sort, Benedek s’éloigna le plus possible de l’extérieur, le forçant à abandonner les armes lourdes, et se mit dos au cockpit pour y dégainer son pistolet et attendre le prochain assaut.
Ce dernier vint en un éclair et le Hongrois eut seulement le temps de tireur deux coups qu’il fut tiré par le pied hors du Pegasus pour être emporté au loin.
Les Quetzacoatlus venant d’avoir raison de ses collègues, Laurence commença à paniquer parce qu’il n’y avait plus personne pour manier le Minigun ou le lance-harpons, laissant l’appareil totalement vulnérable face aux attaques des Cigognes de l’Enfer. Alors que les ptérosaures tournaient autour de l'appareil et criaient sur ce dernier, la pilote entama une manœuvre de repli mais soudain, elle se retrouva face à l’un des Quetzalcoatlus et les petits yeux blanchâtres de celui-ci vinrent la fixer.
Le bec du ptérosaure transperça soudain le pare-brise et sa pointe s’enfonça dans l’abdomen de la pilote et y remua un peu, atteignant et déchirant plusieurs de ses organes internes.
Le bec se retira de l’intérieur du cockpit et sous le choc de la douleur, Laurence lâcha les commandes et porta une main sur son ventre, regardant avec horreur le sang se déverser en abondance de la blessure. L’appareil plongea et le Quetzalcoatlus eut à peine le temps de réagir que les pales vinrent trancher son cou, éclabousser le pare-brise de sang, et la tête décapitée bondit dans l’air un instant avant de retomber puis d’être mise en charpie par les mouvements du rotor. 
Laurence ne se rendit pas compte tout de suite que le Pegasus avait amorcé une chute inexorable vers les collines vertes de la vallée en dessous car le sang sur le pare-brise gênait grandement sa vision tandis que les sirènes affolées des voyants troublaient sa concentration.
Cela fatigua considérablement ses sens et Laurence perdit conscience alors que son sang avait déjà tâché de rouge ses genoux et le siège dessous.
L’hélicoptère percuta le sol avec violence, puis rebondit et alla s’écraser sur plusieurs dizaines de mètres en laissant des fragments derrière avant de s’embraser. La musique s’était tue au moment de l’impact.
La destruction du Pegasus et la mort de Laurence et des trois autres gardes présents à bord de l’appareil accabla profondément leurs collègues déjà désemparés par l’évasion des ptérosaures. Ce dernier événement, combiné à l’éruption du Sibo et au séisme dévastateur qui avait frappé l’île, avait l’air pour certains d’un funeste présage annonciateur de fin du monde.
— A Burroughs ! Ordonna Brunet alors qu’il reprenait ses esprits.
Les marauders dépassèrent les Harpactognathus et une fois hors de la jungle, les conducteurs engrangèrent la cinquième vitesse et foncèrent vers le sud à travers les champs.

Masrani et quelques autres se tenaient au bord de l’Œil, le regard empli de crainte tourné vers le nord alors que la confusion et la panique régnait dans la vallée de Burroughs. Du zoo, les animaux avaient entonné un concert de beuglements, rugissements et autres jappements, tous inquiétés par l’éruption, tandis qu’au niveau de l’Avenue Richard Owen, les visiteurs sortaient en masse des bâtiments pour se regrouper au centre de l’Avenue et sur la Place de l’Obélisque où des soigneurs accourraient aider les cochers qui peinaient à maîtriser leurs attelages de mantellisaures. Çà et là dans la Cité, des petits incendies s’étaient déclarés principalement suite à des ruptures dans les conduites de gaz et la sécurité avait envoyé des équipes les maîtriser et secourir ceux qui s’étaient retrouvés piégés suite au séisme.
Aussi bien au niveau de l’Œil que depuis toute fenêtre, balcon, toit ou terrasse donnant vers le Mont Sibo, tous ne pouvaient pas s’empêcher de regarder impuissants le sommet de la montagne rougeoyer et le ciel du septentrion s’obscurcir et s’embraser d’une multitude d’éclairs alors que le panache volcanique ne faisait que grossir et s’élever de plus en plus haut.

Venant de passer l’arc montagneux sud de l’Etreinte, les Quetzalcoatlus virent les champs centraux apparaître sous et devant eux.
De sa vue perçante, l’individu de tête repéra quelque chose de particulier au loin à des kilomètres au sud.
Au-delà d’une rivière, il y avait une grande vallée luxuriante, délimitée à l’ouest par les rebords d’un grand plateau et à l’est par des collines bordant l’océan. Au centre de la vallée, il y avait un grand plan d’eau et ça aurait été un lieu de refuge idyllique si sur les bords de cette étendue ne s’étendaient pas des formations à l’allure rocheuse étranges que le ptérosaure vit qu’elles n’avaient rien de naturel. Plus à l’ouest, il aperçut au milieu des champs des dizaines et des dizaines d’herbivores formant une longue colonne se dirigeant vers un grand lac situé en avant des rebords d’un plateau.
Face à la colère de la montagne de feu et la Grand’Peur qui sévissait dans le Nord, dinosaures et autres animaux fuyaient vers le sud, cherchant à aller se réfugier au-delà du Long Lac et de la rivière, parmi les vallées protégées à l’ombre du Plateau Méridional ainsi que dans les hautes terres à son sommet. Or ce faisant, ils se rapprochaient dangereusement du Monde des Hommes et ces derniers n’allaient pas laisser leurs terres être envahies par un afflux massif de créatures réfugiées.
La plupart de leurs demeures avaient été établies dans la même vallée que les Quetzalcoatlus convoitaient désormais. L’affrontement était inévitable.
Par un cri, le Quetzalcoatlus de tête exhorta ses congénères à le suivre et en un ouragan d’ailes, ils s’élancèrent en direction du sud, vers Burroughs, alors que les hélicoptères de tourisme venaient d’atteindre la volière de la rivière, à moins d’un kilomètre et demi de la position des grands ptérosaures.
Pendant ce temps, l’ombre tombait sur Isla Nublar.


                        FIN DE LA CHEVAUCHÉE DU PÉGASE ET DE L'ACTE II : L'OMBRE DE NUBLAR


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#122 21-04-2018 13:12:28

JurassicOne
Gallimimus
Lieu : Jurassic World
Inscription : 24-03-2016
Messages : 657
Site Web

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

La vache, cette tension... yikes  yikes  yikes
Y a trop de choses en même temps c'est fou !


tumblr_nvml24WdVO1u5tn07o3_400.gif

Hors ligne

#123 22-04-2018 16:08:17

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 12 842

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

Je suis en train de lire Festins d'Urubus enfin, la fin du chapitre et ce qui est bien c'est que Wu explique pourquoi la composition complète du génome de l'I.rex est confidentielle.
Ça se tient là où dans le film on se contente d'un "c'est confidentiel" sans réaction de Masrani, ni aucune explication plausible.

Spoiler: Cliquer pour lire

Bien vu l'idée de la surprise totale du camouflage qui pourrait venir d'une espèce de dino. Je dit carnotaure à toit hasard


J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie.
Il est temps de mourir.

Hors ligne

#124 29-04-2018 17:41:28

The Geeky Zoologist
Gallimimus
Inscription : 02-06-2016
Messages : 553

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

Bonsoir à tous,

J'ai le plaisir de vous annoncer que le PDF comprenant la version 1.0 des Actes I et II est enfin prête (330 pages au total).
Pour y accéder, suivez le lien suivant :
https://drive.google.com/file/d/1wWvJNF … sp=sharing

Concernant la carte croquis, je l'avais commencée il y a deux semaines mais ne l'ayant pas continué depuis au profit de la publication du dernier chapitre et de la mise en forme du PDF cité haut, je vais à nouveau m'y atteler prochainement.

Je profite également de ce post pour vous informer que je mets en pause l'écriture de cette fic et qu'à partir de fin mai jusqu'à début septembre, je risques fort de ne pas montrer de signes de vie car je serais partit pour trois mois de stage dans un endroit où j'aurais très difficilement accès à internet.
Cependant, je continuerais de travailler sur ma fic pendant une partie de mon temps libre là-bas et je vous redirais alors de ce qu'il en est une fois que je serais rentré.
Donc normalement, rendez-vous en automne pour le début de l'Acte III.

Au passage, voici le nom des chapitres de ce dernier ainsi que de l'épilogue :

Chapitre XII : Assaut sur Burroughs
Chapitre XIII : Le Conseil
Chapitre XIV : La Montagne Hantée
Chapitre XV : Le Temps des Loups
Chapitre XVI : Le Crépuscule des Dieux
Chapitre XVII : Le Choc des Reines
Chapitre XVIII : Rien ne sera oublié

Epilogue : L'Ombre qui s'étend

Le Journal des Changements pour les chapitres de l'Acte II figurera dans un très prochain post mais d'ici là, je vous souhaite une bonne soirée.

A bientôt.


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#125 05-05-2018 18:09:01

The Geeky Zoologist
Gallimimus
Inscription : 02-06-2016
Messages : 553

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

Bonsoir à tous,

Comme promis dans mon précédent post, voici le Journal des changements des chapitres de l'Acte II :

Spoiler: Cliquer pour lire

Le Calme avant la Tempête

- Appel de Cruthers figurant originellement à la fin d'Un Réveil de Dragon déplacé au tout début de ce chapitre.
- Quelques modifications effectuées dans le look de la Caserne de la Garde. Plus de détails sont aussi donnés.
- Ajout d'un passage entier dédié au background de la ville en ruine de San Fernandez.
- Suppression de quelques répliques humoristiques jugées après-coup un peu "gratuites".
- Les gardes ressentent une secousse alors qu'ils quittent La Colère de la Mère.
- Changement de coloris pour l'Ornitholestes.
- Mention de la couleur des styracosaures.


De Charybde en Scylla (ex Bataille sur le Plateau)

- Le passage du camion devant l'enclos des métriacanthosaures est déplacé au début de ce chapitre.
- Ajout d'un dimorphisme sexuel chez cette espèce. Là où les femelles ont la même couleur que sur l'artwork de Julius Csotonyi (celui figurant sur le site JW), les mâles ont une robe pareille à celle d'un des variants de JW : Evolution.
- Description partielle du physique de l'I.rex pendant l'attaque du camion (voir post avec dessin).
- Des Gallimimus ont été ajoutés au troupeau en débandade. L'un d'eux bousculera un garde monté.
- Ajout d'un sac gonflable au-dessus du mufle des shantungosaures qui s'en servent pour amplifier les sons produits.


Sur les Traces

- Déplacement du passage avec Spectre, la dryosaure leucistique, juste après la discussion entre Drekanson et Durant à propos de l'origine de la dague d'Hamada.
- Quelques modifications et ajouts dans la scène où Dearing et Grady trouvent les deux squelettes dans la grotte.
- Le nom (Le Poing du Géant) et la nature (Un dyke) du grand rocher d'où ils contemplent l'intérieur de l'île est donné.
- Cruthers mentionne que les capteurs ne couvrent pas les berges de La Bruyante et la Combe.
- A la fin du chapitre, Masrani ordonne une mise en quarantaine de tout ce qui se trouve à moins d'une demi-douzaine de kilomètres du Sibo.


Un Festin pour les Urubus

- Le nombre de mercenaires présents aux abords de la crique passe de douze à neuf.
- L'échange entre le jeune mercenaire et sa collègue après la fuite de Zach et Gray a été supprimé.



Et sinon, voici une carte de l'île mise à jour :

Carte_Nublar_pour_forums_version_de_mai_2018.jpg

Légendes

Occupation du sol

Bleu foncé : Eau salée (Océan, Estuaires, Bras de mers et Lagon(s))
Bleu clair : Cours d'eau principaux
Vert foncé : Forêts
Vert clair : Milieux ouverts
Gris Foncé : Champs de lave
Jaune : Plages
Marron : Rocailleux (Montagnes et Falaises)

Infrastructures :

Carré noir : Hub important (contient une station de monorail)
Cercle noir : Station de monorail
Traits gris : Monorail
Traits orange : Téléphérique
Traits noir : Clôture périphérique de la Réserve.

Numéros rouges : Lieux interdits d'accès au public (sauf exceptions)

1 : Centrale géothermique
2 : Enclos de quarantaine
3 : Enclos des achillobators
4 : Village des Employés (à ne pas confondre avec les deux Quartiers des Employés de Burroughs)
5 : Caserne de la Garde Grise
6 : Docks de l'Est
7 : Héliport de la cascade

Numéros noirs : Installations touristiques

1 : Terminal d'arrivée des ferrys et Marina
2 : Grande Porte et Place Hammond
3 : Station de Monorail du Promontoire (sous l'Administration)
4 : Quai de la Croisière de la Jungle
5 : Volière de la rivière
6 : Station du Col Venteux. Tour panoramique et Montagne Russe La Guerre des Os
7 : Station du Bivouac.
8 : Colisée de l'I.rex
9 : Volière des Quetzalcoatlus et belvédère
10 : Complexe hôtelier des sources chaudes.

Et rassures-toi Jurassic One, celle de Burroughs et de ses alentours est toujours prévue.


Passez une bonne soirée,


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#126 13-05-2018 16:55:45

The Geeky Zoologist
Gallimimus
Inscription : 02-06-2016
Messages : 553

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

Bonsoir à tous,

J'ai le plaisir ce soir de vous dévoiler une version non-définitive (il reste un certain nombre de détails à ajouter au niveau des zones en blanc) de la carte tant attendue de la Cité et de ses environs.

La voici :

Carte_WIP_13_mai.jpg

Légendes


Occupation du sol

Vert clair : Prairies, gazons ou jardins à végétation basse.
Vert : Espaces verts densément végétalisés dont jardins denses.
Vert foncé : Jungle
Bleu turquoise clair : Plans d'eau artificiels peu profonds
Bleu turquoise : Eau douce
Bleu indigo : Eau salée
Jaune : Plages
Marron : Rocailleux (Montagnes, falaises ou gros rochers)
Violet : Barrières récifales
Orange : Routes
Gris clair : Voies pédestres

Traits noir épais : Clôtures et murs
Traits gris foncé : Monorail
M lavandes : Station de Monorail
M rouges : Station de Métro

Numéros rouges :

1 : Terminal des ferrys
2 : Grande Porte, Place Hammond et Belvédère
3 : Promenade
4 : Avenue Richard Owen
5 : Place de l'Obélisque
6 : Centre de la Découverte (contient l'OMNIMAX dans son aile sud-est)
7 : Bâtiment administratif (contient aussi le Restaurant Panoramique)

Numéros oranges : Hotels

1 : Hotel des Cascades
2 : Bungalows sur pilotis
3 : Palais de la Vallée Perdue
4 : Le Récif (sous-marin)
5 : Grand Nublarian (La boîte de nuit Le Chicxulub, le Multiplexe cinématographique Harryhausen et le Casino se situent juste sous cet hôtel et les jardins le long de la façade nord-ouest)

NB : Présence d'établissements de plus petite taille,d'auberges et d'appartements à louer au niveau de la Promenade, de l'Avenue Richard Owen et des deux quartiers résidentiels.

Numéros noirs :

1 : Gradins du Spectacle Nocturne
2 : Royaume du Tyrannosaure
3 : Lagon du Mosasaure
4 : Lagon L'Aquarium de l'Enfer (Pensionnaires : Petits mosasaures et requins)
5 : Lagon La Voie Maritime Intérieure de l'Ouest (Pensionnaires principaux : Elasmosaures, Archelons, divers poissons de grande taille)
6 : Mont Thétis (contient la station des sous-marins)
7 : Anse des Dolichorhynchops
8 : Lagon Mer d'Oxford (Pensionnaires : Ophthalmosaures et Cryptoclidus principalement)
9 : Lagon Jurassique supplémentaire (peut être divisé en plusieurs parties)
10 : Lagon du Trias (Pensionnaires : Ichtyosaures primitifs, Tanystropheus, autres reptiles marins de cette époque)


Si vous avez des remarques ou des questions n'hésitez pas à en faire part et sinon je vous souhaite une bonne soirée.

Dernière modification par The Geeky Zoologist (13-05-2018 16:56:59)


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#127 13-05-2018 17:55:10

JurassicOne
Gallimimus
Lieu : Jurassic World
Inscription : 24-03-2016
Messages : 657
Site Web

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

Wouah !  yikes  yikes  yikes
Magnifique, tout simplement magnifique... kiss smile wink
Je n'imagine pas la patience et le temps qu'il t'as fallu pour réaliser cette carte.
Je suis impressionné. Je ne pensais pas que Burroughs pouvait être un endroit aussi énorme et qui a l'air d'être vachement plus cool que La Cité que l'on peut voir dans le film. En voyant la carte et sa légende je suis resté sans voix. yikes
Il y a tellement de choses, de bâtiments, d'espaces verts...sincèrement je ne m'attendais pas du tout à ça !  yikes  wink
Bien qu'elle ne soit pas définitive elle est incroyable, vraiment je n'en reviens pas.

Maintenant, place à mes interrogations :
-Ça peut paraître un peu con mais, je ne me souviens plus ce que sont les Quartiers résidentiels et à quoi ils ressemblent, si tu pouvais m'éclairer ça serait sympa ! ops
-Le Gran Nublarian n'est pas censé être sur une colline ?
-Quelle est cette surface blanche où il y a marqué "Océanarium" et "Parc Aquatique" ?
-A quoi ressemble les Bungalows sur pilotis ? Aux Safari Lodges de JP ?
-Je ne me souviens plus en quoi consiste le Spectacle Nocturne.

Voilà toutes les questions qui me viennent à l'esprit pour le moment.

Pour résumé, c'est du super boulot. Bravo pour tes efforts. Cette carte est plus belle que je ne l'imaginais.  smile  wink

PS: désolé pour ce long message mais je voulais t'exprimer mes sentiments après avoir découvert cette carte.
Merci encore et bonne soirée à toi !

Dernière modification par JurassicOne (13-05-2018 17:57:07)


tumblr_nvml24WdVO1u5tn07o3_400.gif

Hors ligne

#128 13-05-2018 21:30:35

The Geeky Zoologist
Gallimimus
Inscription : 02-06-2016
Messages : 553

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

Merci beaucoup pour tes compliments, Jurassic One. smile

J'ai en effet passé pas mal d'heures sur cette carte car avant de faire le coloriage sur Paint, il a fallut que je dessine d'abord ses contours au criterium en essayant de respecter au maximum les surfaces occupées par telle ou telle entité pour plus de réalisme.
A l'état actuel, elle est loin d'être exhaustive car il manque les différents enclos et constructions du Zoo et de l'Oceanarium, les rues et les bâtiments des Quartiers résidentiels ainsi que les piscines du Parc Aquatique.

JurassicOne a écrit :

Wouah !  yikes  yikes  yikes
Maintenant, place à mes interrogations :
-Ça peut paraître un peu con mais, je ne me souviens plus ce que sont les Quartiers résidentiels et à quoi ils ressemblent, si tu pouvais m'éclairer ça serait sympa ! ops

Les Quartiers résidentiels sont ce que j'appelais par abus de langage Quartier des employés. On y trouve les domiciles des employés, des commerces et services principalement destinés à ces derniers ainsi que quelques auberges et autres petits établissement hôteliers pour les touristes. Quant au look général de ces dits quartiers, imagines-toi quelque chose de ressemblant aux vieux quartiers datant de l'époque coloniale aux Caraïbes et en Amérique Latine.

-Le Gran Nublarian n'est pas censé être sur une colline ?

Si en effet mais là où les reliefs les plus abrupts sont représentes sur cette carte, je n'ai pas trouvé de moyen pour représenter les collines et les pentes douces.

-Quelle est cette surface blanche où il y a marqué "Océanarium" et "Parc Aquatique" ?

C'est la surface occupée par ces deux zones (hors lagon du moins car l'Océanarium inclut aussi ce dernier). Bien qu'étant deux entités distinctes, leurs limites ne sont pas si définies que ça puisque par exemple des toboggans "plongent" dans certains des bassins et ceux qui les empruntent se retrouvent alors dans un tunnel vitré d'où ils peuvent observer les animaux marins nageant autour d'eux.

-A quoi ressemble les Bungalows sur pilotis ? Aux Safari Lodges de JP ?

Non. Ils sont inspirés de ces bungalows construits au-dessus de l'eau que l'on peut trouver dans de nombreux resorts côtiers de par le monde, comme à Bora Bora par exemple.

-Je ne me souviens plus en quoi consiste le Spectacle Nocturne.

C'est le spectacle son et lumière qui se déroule en arrière-plan pendant la discussion entre Owen et Claire dans le chapitre L'Iguanodon Éméché. Il est inspiré de celui du Futuroscope ou des parcs Disney.

PS: désolé pour ce long message mais je voulais t'exprimer mes sentiments après avoir découvert cette carte.
Merci encore et bonne soirée à toi !

T'inquiètes ! Les longs messages ne me dérangent pas du tout, bien au contraire, du moment qu'il y a des choses pertinentes dedans. Et merci à toi pour prendre le temps d'une part de consulter mon travail, et d'autre part de faire état de tes commentaires et remarques.

Bonne soirée.


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#129 14-05-2018 17:30:06

JurassicOne
Gallimimus
Lieu : Jurassic World
Inscription : 24-03-2016
Messages : 657
Site Web

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

Cool ! Merci beaucoup pour tes réponses ! ops smile
Une autre remarque que j'aimerais partager, c'est le petit jeu que j'envisage de jouer pendant ma lecture de ta fic : hormis les personnages présents également dans le film que j'imagine semblable physiquement dans la fic, pour les personnages inventées (surtout les membres de la Garde Grise) je compte les représenter graphiquement en me servant des éléments de descriptions parsemés tout au long du récit. Ça peut paraître bizarre mais je trouve ça intéressant. wink

Aussi, avant de te les poser, je voudrais te demander si je peux te poser quelques questions "techniques" en lien avec La Cité telle quelle est dans ton récit.

Dernière modification par JurassicOne (14-05-2018 18:04:34)


tumblr_nvml24WdVO1u5tn07o3_400.gif

Hors ligne

#130 14-05-2018 19:32:15

The Geeky Zoologist
Gallimimus
Inscription : 02-06-2016
Messages : 553

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

JurassicOne a écrit :

Une autre remarque que j'aimerais partager, c'est le petit jeu que j'envisage de jouer pendant ma lecture de ta fic : hormis les personnages présents également dans le film que j'imagine semblable physiquement dans la fic, pour les personnages inventées (surtout les membres de la Garde Grise) je compte les représenter graphiquement en me servant des éléments de descriptions parsemés tout au long du récit. Ça peut paraître bizarre mais je trouve ça intéressant. wink

Fort intéressant. Chercher à se représenter de manière graphique ou autre les personnages et autres éléments du récit n'a rien de bizarre, bien au contraire. 
Sachant que je me suis basé sur des acteurs existants pour décrire une bonne partie de mes personnages inédits, je peux volontiers poster un petit fan-cast si ça peut aider toi et les autres lecteurs à mettre un visage à mes personnages.

JurassicOne a écrit :

Aussi, avant de te les poser, je voudrais te demander si je peux te poser quelques questions "techniques" en lien avec La Cité telle quelle est dans ton récit.

Bien sûr, aucun problème. Je répondrais à ces questions du mieux que je pourrais mais avec plaisir.


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#131 14-05-2018 20:52:17

JurassicOne
Gallimimus
Lieu : Jurassic World
Inscription : 24-03-2016
Messages : 657
Site Web

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

Des acteurs ? Lequels ? Ah merde, c'est plus du jeu si je demande ça... tongue
Genre, un exemple parmi tant d'autres. le personnage du Lieutenant Gilbert Brunet, je me le représente comme un homme grand, un peu baraqué, un visage rond, des cheveux gris foncé et une moustache de la même couleur. Je l'ai choisi lui car dans ta fic c'est mon personnage préféré (peut-être parce que c'est un compatriote ?). J'aime son caractère ! Il me ressemble un peu. wink

Je sais pas pourquoi mais j'imagine toujours tous les membres de la Garde habillés avec l'uniforme comme il est décrit dans la fic, ok. Mais je les vois tous avec une casquette de la même couleur à la place du casque et la caméra placée sur le plastron.

Mais oui pourquoi pas un petit fan-cast, ça serait sympa. wink

Pour ce qui est des questions techniques, tu veux qu'on en parles ici ou dans mon bungalow... big_smile
Je deconne ! lol lol lol
Plus sérieusement, tu préfèrerais en parler par mail ?


tumblr_nvml24WdVO1u5tn07o3_400.gif

Hors ligne

#132 14-05-2018 22:17:25

The Geeky Zoologist
Gallimimus
Inscription : 02-06-2016
Messages : 553

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

JurassicOne a écrit :

Genre, un exemple parmi tant d'autres. le personnage du Lieutenant Gilbert Brunet, je me le représente comme un homme grand, un peu baraqué, un visage rond, des cheveux gris foncé et une moustache de la même couleur. Je l'ai choisi lui car dans ta fic c'est mon personnage préféré (peut-être parce que c'est un compatriote ?). J'aime son caractère ! Il me ressemble un peu. wink

Content que notre ami comtois te plaise. smile
Je peux déjà t'annoncer que le personnage sera l'un des protagonistes majeurs de l'Acte III.

JurassicOne a écrit :

Je sais pas pourquoi mais j'imagine toujours tous les membres de la Garde habillés avec l'uniforme comme il est décrit dans la fic, ok. Mais je les vois tous avec une casquette de la même couleur à la place du casque et la caméra placée sur le plastron.

Après ils ne mettent un casque, un plastron et toute la panoplie que pour les missions à haut risques telles que la capture ou l'interception d'animaux dangereux et il faut être forcé de reconnaître que le premier protégera bien mieux le crâne et le visage qu'une simple casquette dans ce genre de situations.
Cependant, ces missions étant rares sur Nublar, les gardes de sa garnison portent la plupart juste leur uniforme de service et là par contre, rien n'empêche à ce que le port d'une casquette soit usuel. 
 

JurassicOne a écrit :

Pour ce qui est des questions techniques, tu veux qu'on en parles ici ou dans mon bungalow... big_smile

T'es comme ça ? En mode Poungi enclenché ?  xD

Après oui, on peut en parler par mail si tu le souhaites.


Quant au fan-cast, il arrivera dans les prochains jours.


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#133 18-05-2018 17:28:27

The Geeky Zoologist
Gallimimus
Inscription : 02-06-2016
Messages : 553

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

Bonjour à tous,

Dans le présent post, je vous révèle les acteurs et actrices qui m’ont inspirés pour la description du physique d’une partie des personnages inédits de cette fic.
En voici la liste avec entre parenthèses les œuvres les plus connues dans lesquelles ils ont joués où donnés leurs voix dans le cas des films et séries d’animation ou des jeux-vidéos. A noter que certains personnages sont inspirés de deux acteurs différents parfois.


Garde Grise :

—    Lieutenant Gilbert Brunet : Lionnel Astier (Kaamelott, Asterix : Le domaine des dieux, Les lyonnais)
Lionnel_Astier.jpg

—    Adjudant Nataliya Darbinian : Angela Sarafyan (Westworld)
Angela_Sarafyan.jpg

—    Lieutenant Erin Laurence : Claudia Black (Farscape, Stargate SG-1, Uncharted) et Radha Mitchell (Pitch Black, Man on Fire, Solitaire)
220px-Claudia_Black_%288734836861%29.jpg
Claudia Black

Radha_Mitchell.jpg
Radha Mitchell

—    Sergent Leif Drekanson : Kristofer Hivju (Game of Thrones)
Kristofer_Hivju.jpg

—    Lieutenant Duncan Glenmore : Graham McTavish (Le Hobbit, Outlander) et le Sean Connery de la fin des 70’s, début 80’s
Graham_Mc_Tavish.jpg
Graham McTavish

images?q=tbn:ANd9GcQm6l9b1XNiVW5qe93637ZdNFZ4EdU_qaX0XQHDwjlM9XSP6eWB
Sean Connery dans L'Homme qui voulut être roi (John Huston, 1975)

—    Selma Forrester : Erica Cerra (Eureka)
220px-EricaCerraCCJuly09.jpg

—    Gareth Turner : George Blagden (Vikings, Versailles)
George_Blagden.png


Autres personnages :

—    Lambert Ross, propriétaire de L’Iguanodon Éméché : Joe Morton (Terminator 2, Eureka)
Joe_Morton.jpg

—    Jonas, le soigneur de l’I.rex : Ian Glen (Game of Thrones)
Iain_Glen.jpg


Et en bonus quelques personnages qui seront introduits dans l’Acte III :

—    Gregor Sherman, chef des pourfendeurs : Zach McGowan (Black Sails, The 100)
Zach_Mc_Gowan.jpg

—    Susan Lynton, membre du Conseil d’Administration d’InGen : Jessica Walter (Archer, Arrested Development)
Jessica_Walter.jpg

—    Alistair Iger, membre du Conseil d’Administration d’InGen : Lance Reddick (Fringe, Sur écoute)
Lance_Reddick.jpg

—    Caporal Vincent Chapuy, un garde gris français : Alban Lenoir (Hero Corp, Lazy Company)
Alban_Lenoir.jpg


Si jamais vous vous imaginiez les personnages mentionnés différemment, sachez que ce n’est pas grave du tout, bien au contraire, car libre à chaque lecteur d’avoir sa vision du personnage du moment qu’elle est cohérente dans les grandes lignes avec ce qui est énoncé dans mes écrits.
Dans le cas où vous aviez imaginé d’autres acteurs à la place de ceux cités, n’hésitez pas à faire vos propositions ainsi que pour les personnages auxquels je n’ai pas associé d’acteur en particulier.

Dernière modification par The Geeky Zoologist (18-05-2018 20:09:16)


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#134 18-05-2018 19:29:37

JurassicOne
Gallimimus
Lieu : Jurassic World
Inscription : 24-03-2016
Messages : 657
Site Web

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

Eh bien, c'est pas mal tout ça ! smile
Tu comptes mettre une axenne avec tous les personnages-clés de ta fic et les acteurs dont ils sont inspirés y compris ceux que l'on connaît déjà à travers le film JW et ceux qui ne sont pas présents dans ton post ?
Ça demanderai du travail mais ça serait sympa ! wink
En tous cas, les acteurs ont été bien choisis.
Merci de partager ce genre de chose ! wink


tumblr_nvml24WdVO1u5tn07o3_400.gif

Hors ligne

#135 20-05-2018 11:00:16

The Geeky Zoologist
Gallimimus
Inscription : 02-06-2016
Messages : 553

Re : Jurassic World (par The Geeky Zoologist)

JurassicOne a écrit :

Tu comptes mettre une axenne avec tous les personnages-clés de ta fic et les acteurs dont ils sont inspirés y compris ceux que l'on connaît déjà à travers le film JW et ceux qui ne sont pas présents dans ton post ?
Ça demanderai du travail mais ça serait sympa ! wink

J'y réfléchirais une fois la fic terminée mais le mieux ce serait que quelqu'un sachant dessiner ait l'amabilité de se proposer si il lui plaît pour faire une galerie des personnages reposant un peu sur le même principe que les suivantes consacrées aux personnages des romans de Crichton faites par l'artiste Green-Mamba (https://green-mamba.deviantart.com/gall … assic+park) :

characters_from_the_jurassic_park_novel_by_green_mamba-d4tlajf.png
Personnages de Jurassic Park.

characters_from_the_lost_world_novel_by_green_mamba-d4uw0um.png
Personnages du Monde Perdu.

other_characters_from_the_jurassic_park_novels_by_green_mamba-d4ygtog.png
Autres personnages.


Je pense que ce serait encore mieux qu'une simple liste de photos d'acteurs étant donné les différences qu'il peut y avoir au niveau des styles vestimentaires, coupes de cheveux, couleur des yeux, présence ou absence de moustache...


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

Pied de page des forums