Jurassic-Park.fr | Le Forum

Bienvenue sur le forum Jurassic-Park.fr

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 12-06-2015 10:26:36

nathan0
Tricératops malade
Inscription : 17-07-2009
Messages : 768

Interstellar

Vu que ce film revient souvent, on peut faire un topic sur ce film.

Je reviens sur la conversation qu'on avait avec Maceo.
Désolé mais un père et sa fille qui se séparent au début du film pour se retrouver à la fin (pendant une minute d'ailelurs, ce qui m'a bien fait rire, en mode "ah tu es vivante? oui, cool, bon je te laisse je vais sauver la pleurnicheuse sur sa planète isolé) après un long voyage, montre que la morale du film (ou du moins une des morale si vous préferez) est que l'amour meme à des millards de kilomètres reste intact) , c'est ridicule pour moi. Surtout avec cette fin complètement ridicule, la fin alternative aurait été beaucoup plus judicieuse selon moi, mais Nolan a préféré s'adapter au public plutot que prendre des risques.

Pour moi tout est raté dans le film: les personnages (surtout les secondaires, complétement à la ramasse), une complication de choses pourtant facile à comprendre pour donner un semblant de profondeur au film, mais surtout une musique catastrophique (mais bon c'est Zimmer, qui est plus un buiseness man plutot qu'un compositeur), qui force l'émotion.

Le pire pour moi, c'est que les gens disent à la sortie "il est dur à comprendre, c'est pas pour tous le monde", et bien je trouve qu'au contraire que le film est facile à comprendre, avec des personnages qui sont la uniquement pour expliquer la situation et pour dire au spectateur "alors la , il se passe ca car..." mais ca c'est typique de Nolan (notamment le personnage de Gordon Lewitt dans inception qui est la uniquement pour aider le spectateur à comprendre ce qui se passe et comment ca marche).

Bref, j'étais avant un fan de Nolan, mais à partir de TDKR, je me suis rendu compte de la supercherie qu'est ce "réalisateur".
C'est un très bon technicien, mais concernant son écriture des personnages et de ses scénarios, c'est une véritable catastrophe.

Dernière modification par nathan0 (12-06-2015 10:29:02)


"je ne blame pas les gens pour les erreurs qu ils commetent , mais qu ils en assument les conséquences"

Hors ligne

#2 12-06-2015 12:52:49

Kashim
Bébé Raptor
Lieu : Charenton le pont
Inscription : 03-06-2015
Messages : 65

Re : Interstellar

Alors, moi j'ai aimé le film, mais j'admets volontier que la fin laisse un peu à désirer, mais j'ai cru comprendre que la fin original devait être plus sombre, là ça fait un peu trop hollywoodien et expédié et la romance avec le perso d'Anne Hathaway parait un peu (beaucoup) forcé!

Le coup de l'amour qui transcende le temps et l'espace, perso j'ai bien aimé, dans le sens ça me parle, c'est un peu comme trinity qui sauve neo dans matrix par la force de l'amour ou encore le film ghost, c'est un thème récurrent dans les blockbuster, ça fait rêver quoi xD, et moi je vais au cinema pour rêver un peu... Mais je comprend qu'on puisse ne pas être réceptif.

J'ai bien aimé les musiques, tout à fait dans le ton space opera du film, ça change un peu, c'est vrai que Zimmer m'avait l'air peu inspiré dans ses précèdents films mais là il m'a fait plaisir cool

Je suis d'accord, le film n'est pas très difficile à suivre, un film comme Cloud Atlas l'est un peu plus, je me souviens d'un pote que m'a sorti un "omg j'ai rien compris c'était de la merde" en parlant de Cloud, il m'a bien fait rire xD. Mais quand je vois sa réaction ça me surprend pas que les réalisateurs "aident" les specateurs à comprendre certains trucs pourtant pas compliqués, mais c'est le grand public faut pas trop lui en demandé...

Concernant le passage à la 5ème dimension, je me dis que c'était un passage forcément casse gueule à mettre en scène et je trouve qu'il s'en ai sorti honorablement, je préfère ça à un truc kitch façon petits hommes vert, ça rejoint un peu le style de Contact et je trouve que c'est pas plus mal.

Dernière modification par Kashim (12-06-2015 13:00:41)

Hors ligne

#3 27-07-2015 10:16:10

maceo
Carnotaurus furtif
Lieu : Empire démocratique d'Imhotep
Inscription : 04-07-2012
Messages : 2 989

Re : Interstellar

nathan0 a écrit :

Je reviens sur la conversation qu'on avait avec Maceo.
Désolé mais un père et sa fille qui se séparent au début du film pour se retrouver à la fin (pendant une minute d'ailelurs, ce qui m'a bien fait rire, en mode "ah tu es vivante? oui, cool, bon je te laisse je vais sauver la pleurnicheuse sur sa planète isolé) après un long voyage, montre que la morale du film (ou du moins une des morale si vous préferez) est que l'amour meme à des millards de kilomètres reste intact) , c'est ridicule pour moi.

Donc la seule et unique morale de JP c'est que les dinosaures sont des oiseaux parce que Grant le dit au début et que c'est ce qu'on voit à la fin. C'est la même logique. Il y a pleins de trucs qui se passent dans le film, mais non, tu ne vois que ça.

Non, le film n'est pas difficile à suivre, mais c'est pas de la faute de Nolan si les gens ne comprennent pas, tout est expliqué dans le film, le film n'est pas sensé être compliqué.

J'ai bien aimé la musique, je trouve qu'elle allait très bien avec le film. Je ne vois pas non plus le problème avec les personnages, ils ne m'ont pas dérangés.


"Jean-Paul, je ne comprends pas. Je clique, je clique sur votre site, mais ça ne marche pas…" Manuel Valls

Hors ligne

#4 27-07-2015 10:20:42

Tehd
Carnotaurus furtif
Inscription : 15-04-2012
Messages : 2 732

Re : Interstellar

maceo a écrit :

Non, le film n'est pas difficile à suivre, mais c'est pas de la faute de Nolan si les gens ne comprennent pas, tout est expliqué dans le film, le film n'est pas sensé être compliqué.

C'est même un défaut de Nolan, il passe son temps à tout réexpliquer tout le long du film (Inception).
C'est juste que les gens ont envie de perpétuer le mythe du blockbuster compliqué qu'on leur a rapporté.

Hors ligne

#5 27-07-2015 10:23:02

maceo
Carnotaurus furtif
Lieu : Empire démocratique d'Imhotep
Inscription : 04-07-2012
Messages : 2 989

Re : Interstellar

Tehd a écrit :
maceo a écrit :

Non, le film n'est pas difficile à suivre, mais c'est pas de la faute de Nolan si les gens ne comprennent pas, tout est expliqué dans le film, le film n'est pas sensé être compliqué.

C'est même un défaut de Nolan, il passe son temps à tout réexpliquer tout le long du film (Inception).
C'est juste que les gens ont envie de perpétuer le mythe du blockbuster compliqué qu'on leur a rapporté.

Oui, je comprend pas pourquoi les gens trouvent quelque chose compliqué alors qu'on leur explique pendant tout le film (il me semble que Nolan considère Inception comme un film simple).


"Jean-Paul, je ne comprends pas. Je clique, je clique sur votre site, mais ça ne marche pas…" Manuel Valls

Hors ligne

#6 27-07-2015 10:39:41

nathan0
Tricératops malade
Inscription : 17-07-2009
Messages : 768

Re : Interstellar

maceo a écrit :
nathan0 a écrit :

Je reviens sur la conversation qu'on avait avec Maceo.
Désolé mais un père et sa fille qui se séparent au début du film pour se retrouver à la fin (pendant une minute d'ailelurs, ce qui m'a bien fait rire, en mode "ah tu es vivante? oui, cool, bon je te laisse je vais sauver la pleurnicheuse sur sa planète isolé) après un long voyage, montre que la morale du film (ou du moins une des morale si vous préferez) est que l'amour meme à des millards de kilomètres reste intact) , c'est ridicule pour moi.

Donc la seule et unique morale de JP c'est que les dinosaures sont des oiseaux parce que Grant le dit au début et que c'est ce qu'on voit à la fin. C'est la même logique. Il y a pleins de trucs qui se passent dans le film, mais non, tu ne vois que ça.

Non, le film n'est pas difficile à suivre, mais c'est pas de la faute de Nolan si les gens ne comprennent pas, tout est expliqué dans le film, le film n'est pas sensé être compliqué.

J'ai bien aimé la musique, je trouve qu'elle allait très bien avec le film. Je ne vois pas non plus le problème avec les personnages, ils ne m'ont pas dérangés.

Sauf que jurassic park a comme but principal de divertir meme si le film est plus profond qu'il n'y parait bien sur. Interstellar est beaucoup plus prétentieux dans sa démarche.
Il essaye maladroitement de mélanger space opéra et film sur l'amour.
Tous les personnages du film paraphrase ce qui se passe à l'écran, beaucoup de personnes comparent interstellar a 2001, pour moi 2001 est des millions de fois plus intéréssant que interstellar, car Kubrick fait passer son message sans nous le transmettre par ses personnages, mais uniquement grace à l'image.

Je pense surtout qu'à force de vouloir rendre son film scientifiquement crédible, Nolan laisse de coté ce qu'il cherchait à faire avec interstellar : un film humaniste.
Il essaye de faire un mélodrame (il l'a dit lui meme dans les interviews) et il n'y arrive clairement pas, à cause justement de ses personnages fonctionnels. Et quand on dit que interstellar est différent des blockbusters habituels, je trouve que ce n'est clairement pas le cas: Entre le héros et son amour pour sa fille, le sidekick rigolo (le robot) et le méchant (complètement raté qui plus est) qui est la pour faire passer le message que c'est l'homme qui est mauvais et non la nature.
De plus, plutot que de développer ses personnages pour augmenter l'empathie qu'on a envers eux, Nolan se concentre uniquement sur la musique assourdissante de Zimmer, qui est selon moi la comme cache misère  et à vouloir manipuler de facon lourde les sentiments des spectateurs, plutot que de laisser ces derniers nous envahir.

Mais je ne jette pas tous dans ce film, je conteste depuis plusieurs années le coté direction d'acteurs et les scénarios de Nolan, mais ca n'empeche que je trouve que c'est un très bon technicien qui arrive à faire des plans extraordinaires.
Mais je pense que Nolan est overhype pour emprunter une expression de gamer.

J'étais avant, un grand fan de Nolan, puis en découvrant d'autres films qui ont permis de développer une meilleure culture cinématographique, j'ai compris ce que veut dire le mot réalisateur et que c'est pour ca que je suis devenu un grand fan de Kubrick, car je sentais que ce dernier essayait de me faire passer un message directement par l'image (2001 notamment qui m'a profondément marqué) sans paraphraser ce qui se passe à l'écran. C'est aussi pour ca que je suis fan de Spielberg, car beaucoup de ses films sont sur l'enfance, et aussi parfois de son enfance, ou il exprime toujours un manque qu'il essaye de combler dans ses films. De meme pour Malick qui transmet des émotions très fortes juste avec l'image (la ligne rouge, les moissons du ciel et the tree of life surtout).

J'ai enfin et surtout une grande admiration pour Paul Thomas Anderson, entre Magnolia, There will Be blood, Boogie nights et The Master, ce réalisateur arrive à me faire vivre des émotions que je n'ai qu'avec ce réalisateur (le malaise, la peur, la haine et l'admiration envers certains personnages), la aussi, son travail se fait principalement sur l'image toujours magnifique, et il a une direction d'acteurs juste incroyable (entre Paul Dano et Daniel Day-Lewis dans there will be blood, Joachim Phoenix et Phillip Seymour Hoffman dans The Master), dans la plupart de ces films, Anderson fait cohabiter 2 personnages qui sont totalement différents mais qui se rapproche sur une idée ou sur la relation maitre, valet. Tous ca fait que Anderson est le meilleur réalisateur actuellement.

Dernière modification par nathan0 (27-07-2015 10:49:15)


"je ne blame pas les gens pour les erreurs qu ils commetent , mais qu ils en assument les conséquences"

Hors ligne

#7 03-10-2015 17:44:06

Guilleguille
"La Grande"
Lieu : Cratère Schiaparelli, Mars
Inscription : 19-08-2015
Messages : 1 953

Re : Interstellar

Ce film m'a fait rêver, en plus avec cette musique :


Dans ta face Neil Armstrong
Mark Watney, Seul Sur Mars

Hors ligne

#8 22-07-2017 08:44:33

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 228

Re : Interstellar

nathan0 a écrit :

Interstelar n'a rien d'original non plus, les trous noirs et trous de ver étant abordés par déjà pas mal de film. Et la morale du film c'est "l'amour est plus fort que tout", merci Nolan pour cette leçon jamais vu au cinéma...

C'est effectivement LE gros défaut du film mais si on met de coté cette leçon d'amour, le film n'en reste pas moins génial, avec un scénario qui tient en haleine tout le long du film et des prestations d'excellents acteurs.

Et la fin reste assez mystérieuse pour pouvoir se faire une propre idée du film au delà de cette morale qui je l'accorde est déjà vue.

Interstellar reste malgré tout supérieur à de nombreuses autres grosses productions actuelles.

Par contre j'ai pas le souvenir que les trous de ver et les,trous noirs aient été abordés de cette manière dans d'autre film.
Et puis on a l'honneur de voir un trou noir tel qu'il doit d'être représenté au vu des connaissances scientifiques actuelles.

Dernière modification par Monsieur ADN (22-07-2017 09:33:36)


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#9 22-07-2017 09:25:49

tyeo30
Carnotaurus furtif
Inscription : 21-05-2017
Messages : 3 516

Re : Interstellar

Au vue des connaissances actuelles, un trou noir c'est un condensé de matière sur quelques millimètres ou centimètres d'épaisseur avec un masse démesurée, avec tout autours un cercle constitué de vide et un horizon ou l'espace et le temps se rejoignent et font des trucs chelous pour faire dans le très simple.

Interstellar est beau par ses images, mais l'histoire est planplan, c'est du revu, la leçon sur l'amour bof, c'est pas nouveau pis ce qu'il se passe à l'intérieur du trou noir relève de l'hérésie pour le moment ^^. La musique est sympa, quoique parfois un peu trop assourdissante.

J'aime le film par la beauté des images, sinon, je peux le regarder sans l'écouter, ça en revient au même, les explications philosophico-scientifiques sont pas mauvaises mais un peu niaises parfois.


Winter is coming.

Hors ligne

#10 27-08-2017 11:18:23

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 228

Re : Interstellar


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#11 27-08-2017 11:20:05

tyeo30
Carnotaurus furtif
Inscription : 21-05-2017
Messages : 3 516

Re : Interstellar

Je l'ai vu, mais bizarrement, j'ai trouvé la vidéo ennuyeuse. Je devais être fatigué, je la visionnerai de nouveau.


Winter is coming.

Hors ligne

#12 27-08-2017 12:36:16

Anonyme_2
Invité

Re : Interstellar

Film incroyable, un de mes favoris de ces dernières années.

#13 27-08-2017 12:43:24

tyeo30
Carnotaurus furtif
Inscription : 21-05-2017
Messages : 3 516

Re : Interstellar

Et pourtant qui se veut le plus proche de la réalité, mais non ^^


Winter is coming.

Hors ligne

#14 27-10-2017 10:29:38

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 228

Re : Interstellar


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#15 09-11-2017 21:30:48

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 228

Re : Interstellar



"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#16 06-01-2019 21:49:56

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 228

Re : Interstellar

Référence à Interstellar à la fin de la vidéo !


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

Pied de page des forums