Jurassic-Park.fr | Le Forum

Bienvenue sur le forum Jurassic-Park.fr

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 13-12-2017 15:09:09

Anonyme_2
Invité

La saga Jurassic World et ses conséquences.

Bonjour à tous ! smile

Cela fait quelques jours que je veux ouvrir ce débat. Misanthrope de nature, j'ai voulu sortir de ma grotte pour vous faire part d'une question qui me travaille en ce moment, l'héritage de Jurassic Park et ses responsables. Le sujet sera divisé en quatre parties, des débuts de la saga cinématographique jusqu'à aujourd'hui, avec la sortie du cinquième volet. Vos retours et avis seront plus qu'importants pour la suite du débat. Bien, c'est parti !

                                                                             1- La paléontologie et Jurassic Park.

Jurassic Park, au-delà du souhait d'un réalisateur de mettre en scène du dino, voulait se rapprocher au plus près de la paléontologie, montrer des dinosaures tel qu'ils devaient être il y a des millions d'années. La paléontologie, brossée par Jack Horner dans le sens du poil avait donc une place importante avec le résultat que l'on connaît à l'écran. On ne cherchait pas à montrer des monstres, mais des animaux et c'est ce qui nous fascinait (moi en tout cas, étant fan de dinos depuis mon plus jeune âge). Même si les scénariis seront moins passionnants par la suite avec le Monde Perdu et Jurassic Park 3, les films continuaient de se faire en lien avec les recherches les plus récentes, avec l'exemple des raptors dans le 3ème opus qui se verront orner de proto-plumes ou bien l'arrivée du Spinosaurus Aegyptiacus à l'écran, dont un squelette admirable sera retrouvé la même année que la sortie du film. Ainsi, la trilogie originale, malgré ses défauts avait moins pris le parti atypique peu retrouvable dans d'autres sagas de montrer à l'écran des animaux préhistoriques ayant réellement existé, à deux ou trois génomes de grenouille près wink

                                                                             2- Le fossé.

                                                                             Partie 1

Avant la sortie de Jurassic Park 3, un quatrième film est annoncé, avec l'idée de dinos mutants. Spielberg refusa cette idées, ne voulant pas de nouveau connaître le syndrome "Jaws"avec des suites de plus en plus catastrophiques et s'éloignant de l'idée originelle. La longue période que l'on connaît que trop bien suivra, entre annonces et annulations. Tout ce qu'on sait, c'est qu'on ignore dans quelle direction ils veulent aller, même si on sent l'envie de Spielberg de vouloir bien faire les choses. Mais le début de ce que j'appelle "période Jurassic World" commença le jour où Johnston fit une annonce, en disant qu'il y aurait une nouvelle trilogie, qui partirait dans une direction totalement différente et sans pour autant que l'on sache laquelle. On sait seulement qu'il serait réalisateur du prochain film, chose annulée dans le futur. 

                                                                             Partie 2

L'année 2009, on apprend deux morts de taille, celle de Crichton (auteur des bouquins Jurassic Park) et de Winston (superviseur des effets spéciaux). Est-ce le début de la fin, celui qui fera prendre un tout autre virage à la saga ? Hé bien peut-être. Est-ce que les studios ont cherché à les remplacer ? Crichton était superviseur sur la saga et Winston montrait son amour pour les dinos par son travail qui lui valut d'être oscarisé. Alors sans personne pour surveiller nos dinos tels qu'on les connaissait dans la saga, même pas Spielberg qui malgré son travail admirable sur le premier film a toujours couru après le prochain métrage, nos dinos n'ont-ils pas été finalement maltraités, abandonnés, méprisés par les producteurs ? La réponse allait venir en 2015...

                                                                      3- Jurassic World

                                                                       Partie 1

En 2015, les dinosaures reviennent, avec un tout nouveau réalisateur aux commandes répondant au nom de Colin Trevorrow. Le bonhomme n'a fait qu'un seul petit film qu'il se retrouve déjà à la barre d'un énorme blockbuster, avec du coup très peu d'expérience comparé à un Spielberg qui avec Jurassic Park en était rendu à son treizième film !!! Alors, est-ce que le savoir-faire ne serait plus un gage de confiance à Hollywood ? J'irais même plus loin, de rentabilité ? En tout cas, l'industrie cinématographique montre clairement un malaise, ne sachant pas toujours comment gagner de l'argent quand hier elle pouvait compter sur quelques valeurs sûres. Le monde change et avec en ressort une sorte de schizophrénie de par les spectateurs friands de nostalgie. Colin aura saisit cet ingrédient pour sa recette, peut-être même trop. Mais le véritable souci ne réside pas là-dedans, quoi que trop présent je trouve. Non, nos dinosaures ne sont plus comme avant. Au-delà des gallimimus autrefois magnifiques et désormais fades à l'écran, on ne sent pas de réel effort à aller dans le sens de la trilogie initiale, c'est à dire s'appuyer sur les dernières recherches paléontologiques et non seulement mettre nos chers reptiles au goût du jour, mais également proposer de toutes nouvelles espèces passionnantes. Certes le mosasaure est présent, mais c'est un reptile marin et non un dinosaure et le seul nouveau qui s'en rapproche est une chimère, répondant au nom de "Indominus Rex". La question est, est-ce que tout ceci aurait été réalisé si Winston et Crichton étaient encore en vie ? Je ne crois pas personnellement. En regardant ce film, j'ai la sensation que la saga est retournée dans son œuf à cause de producteurs trop frileux et désireux de revenir aux ressorts qui marchent. On se retrouve donc devant des gens hypocrites, qui nous propose un remake déguisé et saupoudré de quelques idées neuves dans le but d'attirer le public en masse. Terminé le mariage avec le paléontologie, place au grand spectacle, au sensationnel ! Sur ce côté-là, Jurassic World y parvient. Mais est-ce vraiment l'essence de la saga ? En partie, mais pas que.

                                                                          Partie 2

La question est, qui a fait que Jurassic World est sorti de son œuf ? Est-ce les producteurs ? Est-ce les films ? Après tout, le film de 1993 montrait des dinosaures "naturels", mais Spielberg montre également un génie de réalisation mélangeant plusieurs choses, avec la manipulation génétique, le thriller, l'horreur aussi parfois. Est-ce le poids de ce métrage et son aura culte qui a poussé les équipes à faire des choix parfois douteux, comme agissant sous une sorte de pression ? Oui, peut-être. Mais ce à quoi ressemble Jurassic World à mon goût, c'est une sorte de thermomètre coûtant plusieurs millions et venu relever la température auprès des spectateurs pour savoir si on pouvait lancer la suite et enfin refaire un vrai film qui se détacherait de son aîné. Mais a-t-on pris le bon chemin ?

                                                              4- Fallen Kingdom.

Jurassic World 2 : Le Royaume déchu va sortir en Juin prochain. Ma question est, quel royaume est vraiment déchu ? Isla Nublar ou la saga en elle-même ? Pour la suite, un hybride est annoncé et qui s'appellerait "indoraptor". Alors, je ne peux m'empêcher d'appréhender les choses, d'avoir peur que l'on veuille reproduire les scènes de tension avec les raptors pratiquement à l'identique du tout premier film. Et même si Bayona parvient à créer de nouvelles scènes, à instaurer de nouveaux enjeux à la saga, pourquoi un nouvel hybride et pas un nouveau dinosaure ? Tout simplement parce-que des millions de personnes ont accepté d'acheter un ticket de cinéma. Mais le plus fâcheux dans l'affaire, c'est de savoir si après le passage des hybrides les dinosaures pourraient avoir une nouvelle saga qui leur sont propre maintenant que, comme nous l'a si bien fait croire Colin Trevorrow, les dinosaures ne sont plus assez tendance ? J'ai l'impression qu'on a voulu nous faire avaler une pilule de force, sans qu'on nous demande notre avis, par peur d'un manque de rentabilité. Certes, les dinosaures sont toujours présents dans la saga et de nouvelles espèces font leur apparition, mais de nouveaux hybrides aussi. Alors, est-ce encore la même saga ? En tout cas, même si Colin Trevorrow a fait des dégâts, il n'est pas le seul responsable. J'accuse la fainéantise des producteurs à ne pas avoir voulu engager de nouveaux spécialistes en paléontologie et les remplacer par des gosses ayant trouvé le flingue de leur père, comme dirait Malcolm, sans se demander s'ils en avaient le droit. Si le but était d'illustrer le message du premier film, le chaos, alors c'est réussi. Maintenant, j'espère comme vous tous retrouver les sensations de la première trilogie dans le film de Bayona. Mais le risque que le métrage tourne autour de l'aura de son aîné est encore présent...

#2 13-12-2017 17:49:33

tyeo30
Carnotaurus furtif
Inscription : 21-05-2017
Messages : 3 201

Re : La saga Jurassic World et ses conséquences.

Une réponse et une seule de ma part. Les Dinosaures sont, quand on regarde les films, de plus en plus considérés comme des animaux dans les films et non comme des monstres. Dans le premier film on voit certes des dinosaures mais surtout ce qui se rapproche d'animaux monstrueux (surtout les raptors). Voyant ensuite de mieux en mieux les habitudes et comportements de certaines espèces, le côté animalier a pris le pas quelque peu sur le côté monstrueux.
Pour ce qui est de la nouvelle trilogie, je considère les idées (en tout cas celle de l'hybridation) comme la suite logique après la recréation et l'exposition sous brevetages.


Winter is coming.

Hors ligne

#3 13-12-2017 18:03:18

Anonyme_2
Invité

Re : La saga Jurassic World et ses conséquences.

Donc pour toi, l'hybridation est un argument qui pèse autant dans la balance que le clonage des dinosaures ?

#4 14-12-2017 17:20:11

tyeo30
Carnotaurus furtif
Inscription : 21-05-2017
Messages : 3 201

Re : La saga Jurassic World et ses conséquences.

Le clonage ne pèse plus au bout de trois films, si il faut continuer, il faut évoluer et aller plus loin.


Winter is coming.

Hors ligne

#5 14-12-2017 18:01:57

Spyrex
Spinosaurus furax
Lieu : Les Lumières-Mortes
Inscription : 30-12-2013
Messages : 7 567

Re : La saga Jurassic World et ses conséquences.

La seule vraie avancée de JP a été de présenter les Dinosaures comme des créatures agiles au sang chaud (c'est pas rien, c'est vrai). Pour le reste, ils continuaient de les designer comme ils voulaient.


The Turtle couldn't help us.
1514667400-bloggif-5a47fd5c74436.gif
Your hair is winter fire, January embers, my heart burns there too.

Hors ligne

#6 14-12-2017 18:09:28

tyeo30
Carnotaurus furtif
Inscription : 21-05-2017
Messages : 3 201

Re : La saga Jurassic World et ses conséquences.

Au départ, ils ont été designés pour représenter ce qu'on en savait à l'époque (on repassera le Dilo wink ), ensuite, ils ont gardé la même charte tout simplement. Au final comme le rex n'a pas de plume, la charte reste acceptable, comme on ne sait rien des téguments de Deinonychus, elle reste la encore acceptable, la grosse chose à reprocher c'est la position des mains, tout bonnement. Ils ont même redessiné la position des narines des sauropodes avec JW donc bon, ils sont pas tant à la ramasse que ça.


Winter is coming.

Hors ligne

#7 15-06-2018 21:52:24

Tim
Végétosaure
Inscription : 21-07-2015
Messages : 3 615

Re : La saga Jurassic World et ses conséquences.


1525638973-trex.gif1525622745-tim479.png

Hors ligne

Pied de page des forums