Jurassic-Park.fr | Le Forum

Bienvenue sur le forum Jurassic-Park.fr

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 11-04-2015 07:23:51

Tehd
Carnotaurus furtif
Inscription : 15-04-2012
Messages : 2 740

L'avènement des requins superprédateurs

Traduction d'un article très intéressant que j'avais archivé, datant de 2010 par le paléontologue Mike Siversson, spécialisé en prédateurs marins anciens, en particulier les requins, du Crétacé australien. Il décrit les batailles écologiques entre les requins lamniformes et les autres groupes de grands prédateurs marins depuis le Crétacé Inférieur :


Plongez dans l'Age des Dinosaures et explorez la montée en puissance des requins lamniformes comme superprédateurs ! Le Dr. Mikael Siversson, Curateur de Paléontologie, Terre et Sciences Planétaires, présente un résumé de son récent discours partie intégrante de la série de conférences "Dans l'Ouest Sauvage" du Western Australian Museum.

La présentation est centrée sur la bataille pour la suprématie dans les océans au cours des 120 derniers millions d'années.
Cette course à l'armement évolutive impliqua des reptiles marins géants éteints (pliosaures et mosasaures) et des requins lamniformes (un groupe de requins auquel le grand blanc appartient).
À partir de l'Éocène, (il y a 50 millions d'années), de grandes baleines à dents entrèrent dans le champ de bataille et, après une longue lutte, réussirent à remplacer les requins en tant que suprêmes maîtres des mers.


Les pliosaures étaient l'équivalent de l'orque durant l'âge des dinosaures. Ils pouvaient atteindre une longueur de 10 mètres (bien qu'il existe des restes fragmentaires indiquant des animaux approchant 15 mètres de long) et pesaient plusieurs tonnes. La tête faisait jusqu'à 3 mètres de long et était armée de dents de la taille d'une grosse banane. Ils propulsaient leur corps à travers l'eau à l'aide de deux paires de nageoires longues de trois mètres. Ces grandes nageoires leur donnaient une importante manœuvrabilité et les restes fossiles nous montrent qu'ils se nourrissaient d'à peu près tout ce qui croisait leur chemin. Plusieurs squelettes de plésiosaures à long cou (un autre type de reptiles marins éteints, étroitement liés aux pliosaures) montrent des marques de morsures infligées par des pliosaures.

Le Grand Bassin Artésien dans le Queensland préserve des sédiments marins datant d'il y a 120-100 millions d'années quand l'élévation du niveau des mers eut résulté de l'inondation des continents. Le plus fameux des animaux qui vivaient dans la mer peu profonde du Grand Bassin Artésien était Kronosaurus, un pliosaure de 10 mètres de long. Il est encore considéré par presque tous les paléontologues comme le prédateur suprême incontesté dans cette mer qui recouvrait une grande partie du Queensland. Cependant, des vertèbres non décrites de requins  trouvées dans le Territoire du Nord et le Queensland indiquent qu'une espèce de requin lamniforme rivalisait avec Kronosaurus pour le titre du plus lourd animal marin.

En comparant les vertèbres avec celles du requin blanc moderne, les paléontologues en sont venus à la conclusion que ces anciens requins lamniformes étaient considérablement plus grands que le requin blanc et auraient probablement pesé autant que Kronosaurus lui-même. Au long des 30 millions d'années suivants, les plus grands requins lamniformes atteignaient environ la même longueur maximale que leurs ancêtres. Leurs rangées de dents subirent un changement évolutif spectaculaire car bien que ces requins réduisirent leur nombre total de dents, les restantes devinrent plus grandes (il y a plus de place dans la mâchoire pour acquérir des dents vraiment grandes si vous réduisez leur nombre total). Il y a environ 90 millions d'années les derniers pliosaures géants s'éteignirent et les requins étaient désormais les prédateurs dominants des océans. Les dents agrandies de ces requins lamniformes géants leur auraient permis de chasser de plus grosses proies et il est possible, si ce n'est probable, que cette concurrence accrue pour les ressources alimentaires conduisit les derniers pliosaures à l'extinction.

Le règne des requins lamniformes fut plutôt de courte durée lorsqu'un nouveau type de reptiles marins apparut sur scène. Il s'agissait des redoutables mosasaures, un groupe de reptiles marins probablement plus étroitement liés aux varans. Les premiers mosasaures à évoluer étaient beaucoup plus petits que les requins géants, avec environ 3 mètres de long et pesant probablement pas plus de 50-75 kilogrammes. Par comparaison, le plus grand requin présent quand les premiers mosasaures apparurent était Cretoxyrhina mantelli, lequel pouvait atteindre environ 8 mètres de long et pesait probablement jusqu'à environ 4 tonnes. Initialement, l'expansion des mosasaures signifia juste qu'il y avait désormais un nouveau met de choix savoureux pour Cretoxyrhina. Toutefois, les mosasaures n'abandonnèrent pas et réussirent finalement à supplanter Cretoxyrhina. En accélérant leur croissance étant jeunes ils traversaient le stade de "dîner parfait pour Cretoxyrhina" assez rapidement et pouvaient ensuite profiter de la relative sécurité qu'offre une taille géante. Au temps où Cretoxyrhina s'éteignit, il y a 80 millions d'années, les plus grands mosasaures atteignaient des longueurs de plus de 12 mètres.

Après avoir pris la position de prédateurs marins suprêmes, les mosasaures dominèrent les océans pendant 15 millions d'années jusqu'à ce qu'ils périssent il y a 65 millions d'années quand la Terre fut frappée par un astéroïde. Dans le sillage de l'extinction de masse de la fin de la période du Crétacé, plusieurs espèces de requins lamniformes commencèrent à augmenter leur taille maximale et bientôt nous eûmes à nouveau des requins lamniformes géants errant dans les océans. Cette fois il n'y avait rien pour les arrêter.

Une lignée particulière de requins lamniformes produisit finalement Carcharocles megalodon, la mère de tous les prédateurs. Des dentitions associées (les dents d'un requin particulier qui mourut) et des dents isolées (les requins perdent continuellement leurs dents) retrouvées par les paléontologues et les collectionneurs amateurs indiquent que les plus grands individus (probablement les femelles) atteignaient jusqu'à près de 20 mètres de longueur. A cette taille, en supposant qu'ils étaient bâtis comme le requin blanc, ils auraient pesé environ 60 tonnes (autant que 5 autobus). Des études ont montré qu'ils avaient probablement la morsure la plus puissante du règne animal. Leur taille énorme signifie que, adultes, ils étaient probablement dépendants des grandes baleines comme source de nourriture. Si vous êtes grand comme un sous-marin, il est difficile de se glisser inaperçu en direction d'un bébé phoque. Tout le voisinage saurait que vous arrivez. Les orques peuvent le faire mais sont beaucoup plus petites qu'aurait été un megalodon adulte et le requin n'aurait presque certainement pas risqué de s'échouer volontairement, à la manière des orques, pour chasser des phoques. Il aurait également fallut une colonie de phoques entière pour nourrir un seul megalodon adulte de 60 tonnes. S'appuyer sur la disponibilité des baleines, en particulier des baleines à fanons, pour survivre s'est avéré désastreux pour megalodon

Au début de l'ère glaciaire, il y a 2.5 millions d'années, Carcharocles megalodon s'éteignit. Nous suspectons qu'il est mort parce qu'il ne put suivre les baleines à fanons lors de leurs migrations annuelles vers les eaux polaires en été où elles se nourrissent de crevettes. L'extinction de Carcharocles signifia que les baleines à dents (plus spécifiquement les orques) avaient, pour la première fois, repris le rôle de plus grands prédateurs marins.

Biodiversity2010.

Dernière modification par Tehd (11-04-2015 09:04:00)

Hors ligne

#2 11-04-2015 11:25:46

Spino L
"La Grande"
Lieu : Isla Nublar
Inscription : 24-01-2010
Messages : 1 725
Site Web

Re : L'avènement des requins superprédateurs

Merci pour la traduction, c'est très intéressant! wink  yikes


1907083c268d646f563edad31cd01ff3a09d361.jpg
«Je ne blâme pas les gens pour les erreurs qu'ils commettent, mais qu'ils en assument les conséquences!» - John P. Hammond

Hors ligne

#3 11-04-2015 11:29:01

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 690

Re : L'avènement des requins superprédateurs

Cet article est vraiment intéressant.
Il résume parfaitement l'histoire des prédateurs depuis le Crétacé à savoir quel espèce fut dominante à telle période et pourquoi ce fut le cas.

Merci pour ce partage.

Mais je me pose une question.
Ainsi les grands pliosaures se sont éteints bien avant l'extinction d'il y a 65 millions d'années ?
Qu'est-ce qui a déclenché leur extinction prématurée.

Avant de lire cet article, j'étais persuadé que les Pliosaures existaient encore lorsque les Mosasaures ont émergés...


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#4 11-04-2015 20:24:53

Tehd
Carnotaurus furtif
Inscription : 15-04-2012
Messages : 2 740

Re : L'avènement des requins superprédateurs

Monsieur ADN a écrit :

Cet article est vraiment intéressant.
Il résume parfaitement l'histoire des prédateurs depuis le Crétacé à savoir quel espèce fut dominante à telle période et pourquoi ce fut le cas.

Merci pour ce partage.

Mais je me pose une question.
Ainsi les grands pliosaures se sont éteints bien avant l'extinction d'il y a 65 millions d'années ?
Qu'est-ce qui a déclenché leur extinction prématurée.

Avant de lire cet article, j'étais persuadé que les Pliosaures existaient encore lorsque les Mosasaures ont émergés...


Oui les pliosaures disparaissent prématurément.
L'article dit qu'il est fortement suggéré que la compétition de ces requins superprédateurs y a contribué. A la même époque, il y a 95-93 millions d'années,  les ichthyosaures disparaissent abruptement, probablement à cause d'une anoxie globale dans les océans. Leur extinction a certainement un impact sur les pliosaures déjà raréfiés et les requins n'aident pas.

En fait Brachauchenius (gros pliosaure proche de Kronosaurus) et les premiers petits mosasaures se sont côtoyées pendant environ 1 million d'années, avant que Brachauchenius ne s'éteigne.

Hors ligne

#5 11-04-2015 21:07:34

El Punisher
"La Grande"
Inscription : 07-03-2015
Messages : 1 466

Re : L'avènement des requins superprédateurs

Merci pour la traduction.

C'est énorme la quantité de phoques qu'il aurait fallu pour nourrir un mégalodon adulte.

Sinon, je trouve que l'orque est le prédateur marin parfait : il est grand, massif mais pas non plus énorme, il est le plus rapide des cétacés, il est intelligent... etc.

PS : j'avais lu il y a quelques mois que le très rare requin lutin (qui vit en abysses) était très fréquent à l'époque des dinosaures et était un poisson familier des surfaces ainsi qu'un met favori de bon nombre de prédateurs.

Hors ligne

#6 11-04-2015 21:30:02

Tehd
Carnotaurus furtif
Inscription : 15-04-2012
Messages : 2 740

Re : L'avènement des requins superprédateurs

L'orque est le dominant actuel mais seulement depuis l'extinction de Carcharocles il y a 2.5 millions d'années.
Orcinus est spectaculaire mais je suis plus impressionné par les chasseurs solitaires.

Le requin lutin lui-même n'est pas préhistorique mais descend d'une famille primitive remontant au Crétacé Inférieur.
Comme le montre l'article, à cette époque il y avait une bataille écologique entre les derniers pliosaures et les premiers lamniformes géants du genre Cardabiodon.

Hors ligne

#7 11-04-2015 21:55:18

Allosaure80
Carnotaurus furtif
Lieu : A l'église de RaptorJésus ! :)
Inscription : 05-08-2013
Messages : 3 202

Re : L'avènement des requins superprédateurs

Fort intéressant de voire que l'histoire ce répète.
C'est animaux ont survécu aux pires extinctions et ils ont su s'adapter et évolué pour devenir plusieurs fois en haut de la chaîne alimentaire.  smile

Dernière modification par Allosaure80 (03-06-2015 20:28:15)


1455214915-dinosaur-park-formation-fauna.png

Hors ligne

#8 12-04-2015 08:14:54

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 690

Re : L'avènement des requins superprédateurs

Ces animaux ont survécu à toutes les extinctions d'autant plus que la famille des requins existe depuis bien avant les dinosaures...

Maintenant, la question est la suivante : les requins survivront-ils à l'inévitable extinction provoquée par le genre humain ?

A ce propos Tehd, possèdes-tu un même genre d'historique reprenant l'histoire des requins dès le paléozoïque ????


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

#9 12-04-2015 08:50:02

Tehd
Carnotaurus furtif
Inscription : 15-04-2012
Messages : 2 740

Re : L'avènement des requins superprédateurs

Monsieur ADN a écrit :

Ces animaux ont survécu à toutes les extinctions d'autant plus que la famille des requins existe depuis bien avant les dinosaures...

Maintenant, la question est la suivante : les requins survivront-ils à l'inévitable extinction provoquée par le genre humain ?

A ce propos Tehd, possèdes-tu un même genre d'historique reprenant l'histoire des requins dès le paléozoïque ????

Les requins en tant que groupe survivent depuis longtemps mais comme vous pouvez le voir de nombreuses espèces ont disparues.

L'intérêt de ce résumé par Mike Siversson est de montré que les lamniformes actuels ne sont plus que les restes d'une famille autrefois glorieuse, il en existait environ 100 espèces au Crétacé, toutes n'étant pas encore décrites, contre seulement une quinzaine encore existante.

Ce n'est pas uniquement la faute de l'homme, c'est que si on observe les lamniformes ce sont tous des animaux extrêmement avancés et spécialisés, trop spécialisés comparés aux nouveau requins carcharhiniformes beaucoup plus adaptables. A long terme, Siversson prédit que les lamniformes disparaîtront et seront remplacés par les carcharhiniformes.

Les requins survivront bien entendu au genre humain, certaines espèces très importantes disparaîtront à cause de nous, mais le groupe animal lui-même n'est pas menacé, il reste un grand nombre de genres et d'espèces n'étant pas ou peu menacées par les activités humaines.

Non j'ai pas d'autre historique de ce genre MrADN, j'ai juste posté le résumé de la conférence de Mikael Siversson.

Hors ligne

#10 12-04-2015 08:55:14

Tehd
Carnotaurus furtif
Inscription : 15-04-2012
Messages : 2 740

Re : L'avènement des requins superprédateurs

Deux conférences (en Anglais) par Mike Siversson sur le sujet sont accessibles sur YouTube.

Celle de 2010 : https://www.youtube.com/watch?v=fEg_YwFwHPs

Celle de 2012 : https://www.youtube.com/watch?t=1250&v=e4p9EWuVxYQ

Similaires mais chacune TRES intéressantes (celle de 2012 mentionne un peu plus la compétition avec les baleines primitives). L'auteur parle calmement et est compréhensible et pour la première il y a des sous-titres disponibles.

Hors ligne

#11 10-06-2015 12:25:10

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 14 690

Re : L'avènement des requins superprédateurs

Na sachant où pas ou poster ceci, je met ce lien ici.

C'est un Stop science dédié aux requins avec une explication sur la classification des poissons cartilagineux qui nous pousse à considérer certaines espèces fossiles comme requin... à tort.
https://www.youtube.com/watch?v=1EiUmzViHRQ

EDIT : Et en prime, la découverte d'un requin de plus de 6 mètres au Texas datant du Crétacé inférieur.
http://www.futura-sciences.com/magazine … -metres%5D

Il est dit dans l'article que des dents de requins ont été retrouvées figées dans des os de dinosaures.
Les requins n’hésitaient pas à s’attaquer à plus gros qu'eux... yikes

Dernière modification par Monsieur ADN (10-06-2015 13:05:48)


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Micheal Crichton

Hors ligne

Pied de page des forums